Tibco Now 2019 : Tibco promeut les architectures ouvertes

L’ouverture étant depuis toujours le leitmotiv de Tibco, ses solutions sont disponibles sur les clouds d’AWS et de Microsoft, et techniquement compatibles avec celui de Google.

« Nous n’allons bien évidemment pas abandonner nos offres on-premise pour nous focaliser uniquement sur le cloud. Nous mettons nos technologies en complément sur notre cloud CIC », tient à préciser Christian Duprat, VP régional de Tibco. Le terme « notre cloud » n’est peut-être pas tout à fait adéquat, Tibco n’ayant pas ses propres datacenters.

Tibco a donc annoncé que CIC (Connected Intelligence Cloud) était désormais disponible sur AWS et Azure : « nous avons toujours souhaité être indépendants de tout grand partenaire. Peu d’éditeurs dans le monde peuvent inviter simultanément à leur événement ces deux grands fournisseurs », souligne avec malice Christian Duprat. « Même si pour des raisons historiques, suite au rachat de Mashery en 2015 – construit sur AWS –, nous avons d’abord développé CIC sur AWS ».

De fait, Microsoft et AWS avaient envoyé leurs représentants lors de l’événement TibcoNow, qui s’est tenu à Londres les 25 et 26 septembre. L’idée derrière ces deux offres est de répondre aux demandes de tous les secteurs du marché, le secteur du commerce de détail, par exemple, n’étant pas présent sur AWS, pour d’évidentes raisons de concurrence avec la maison mère, Amazon. Quant à la compatibilité avec Google Cloud Platform, elle est prête d’un point de vue technique, CIC fonctionnant sur la plateforme d’orchestration de containers Kubernetes.

MDM, intégration et analytics

La stratégie de Tibco se concentre désormais sur trois piliers : interconnexion des applications, gestion des données, et analytics. Ce qui dans le jargon marketing de Tibco donne respectivement « Connect », « Unifiy », et « Augment ». Si cette tentative de faire converger ces domaines  paraissait incongrue il y a quelques années, elle est aujourd’hui d’actualité, assure Christian Duprat, qui illustre son propose par cette anecdote : « lors d’un appel d’offres que nous venons de gagner sur un MDM, le deuxième paragraphe concernait la possibilité d’une intégration dans un futur environnement hybride, le troisième concernait la mise en place d’une stratégie d’analyse des données ».

« Il est possible d’intégrer des données en temps réel et de les combiner à des données historiques. »
Shawn RogersTibco

Cette stratégie obéit à trois mantras : nativement cloud, ouvert, basé sur l’IA. L’éditeur a procédé à quelques mises à jour allant dans ce sens pour ces trois piliers. Dans sa version 10.6, Spotfire supporte le data streaming, autrement dit, « il est possible d’intégrer des données en temps réel et de les combiner à des données historiques. Vous pouvez observer ce qui se passe à l’instant, ce qui s’est passé auparavant et faire des prédictions », promet Shawn Rogers, Senior Director Analytic Strategy chez Tibco.

En termes de virtualisation de données, la nouveauté majeure est la concrétisation du rachat du Français Orchestra Networks, avec Cloud Metadata, solution de management des métadonnées en Saas. En matière d’interconnexion, Tibco mise beaucoup sur le Edge computing. Il est à la tête du projet open source Flogo, un framework très léger de gestion de microservices en bordure de réseau. Là aussi, le temps réel est d’actualité puisque Tibco propose en open source Catalyst ML, pour transformer les formules mathématiques employées par les data scientists et les rendre exploitables facilement par les développeurs sous forme de routines logicielles.

Enfin, toujours dans le domaine de l’intelligence artificielle, AutoML, facilitant la mise en œuvre du machine learning en testant automatiquement différents modèles, est disponible comme extension de la plateforme de data science de Tibco.

Pour approfondir sur Applications métiers

- ANNONCES GOOGLE

Close