kentoh - Fotolia

MDM : Stibo Systems mise sur une alternative à la base Oracle dans le cloud

Le spécialiste du MDM Stybo Systems, a présenté en septembre dernier une mise à jour importante pour sa PaaS. L'entreprise danoise remplace la base Oracle par Cassandra dans le cloud.

En septembre dernier, Stibo Systems a présenté les nouveautés de son outil de Master Data Management tourné vers le machine learning et l’interopérabilité de la plateforme analytique de Sisense (en plus des outils BI de Tableau et de Qlick). La société danoise profite du cloud pour proposer à ses clients une alternative à la base de données Oracle.

Spécialiste de l’imprimerie reconvertie dans l’informatique dans les années 1970, elle s’est petit à petit transformer en éditeur de logiciel dans ce secteur avant de se tourner vers le MDM.

Comme le signalait notre confrère de SearchDataManagement (média issu du groupe TechTarget, également propriétaire de LeMagIT), le Master Data Management n’est pas nouveau et n’était pas forcément la pratique la plus adoptée par les entreprises adeptes du Big Data.

« Tout ce qui a trait à une directive réglementaire [...] apporte un éclairage sur les données de référence en entreprise. »
Frédéric MarieDirecteur général, Stibo Systems France

Celle-ci a été en partie remise au goût du jour par les exigences réglementaires, notamment le RGPD. « Évidemment, que tout ce qui a trait à une directive réglementaire, en comptant la directive réglementaire européenne sur les allergènes par exemple et puis le RGPD plus récemment, cela apporte un éclairage sur les données de référence en entreprise », affirme Frédéric Marie, Directeur Général Stibo Systems France. « Dans le premier cas, cela devient une problématique de santé publique pour les distributeurs, dans le second, les sanctions financières que l’on risque entraînent l’adoption de ce type de solution ».

Il estime que sa société en a largement bénéficié l’année dernière. Globalement, l’entreprise indique avoir augmenté les commandes de 20 % sur l’exercice financier 2018 (du 1er mai 2018 au 30 avril 2019).

Cette technologie séduit des acteurs particuliers : les manufacturiers et les spécialistes de la grande distribution. En France, Stibo Systems compte pour client Leroy Merlin, Saint-Gobain, Carrefour et dernièrement le groupe Casino et PSA. « Nous voyons un autre phénomène chez les e-commerçants. Ceux-ci ont remarqué que la qualité des données avait un effet direct sur la prise de commande », explique Frédéric Marie.

Cassandra remplace la base Oracle dans le cloud

Pour répondre à ce besoin, Stibo Systems fait évoluer son offre technologique. Il y a deux ans, elle a lancé son offre PaaS pour son MDM. Hébergée sur AWS et Microsoft Azure, celle-ci donne accès, depuis la version 9.2, au SGBD Cassandra. Le dirigeant détaille les bénéfices de cette nouveauté.

« On va pouvoir s’affranchir d’Oracle pour tourner sur Cassandra. C’est une évolution majeure pour des raisons évidentes de coûts et de performances. Nous introduisons également un peu d’ElasticSearch. On passe sur des technologies évolutives et performantes. On a d’ores et déjà dans la version actuelle un module in memory maison qui nous permet de travailler avec l’entièreté de la base en mémoire. En couplant cette technologie avec Cassandra, les gains vont être considérables ».

L’offre MDM dans le cloud a déjà largement séduite. « Je dirais que 60 % des clients ont adopté le PaaS et 40 % utilisent la version sur site ou dans un cloud privé », estime Frédéric Marie. Par ailleurs, Saint-Gobain a notamment réalisé l’année dernière la migration vers le PaaS.

Pour autant les déploiements de la release 9.2, qui promet des performances supérieures à un coût moindre, n’ont pas encore commencé. « Il y en aura forcément en 2020. Beaucoup de nos clients utilisent la technologie In memory, mais nous sommes toujours sur la base Oracle que ce soit on premise ou dans le cloud. Cela va changer dans les mois qui viennent », assure le dirigeant. Ce dernier compte mettre à contribution ses partenaires intégrateurs dont Micropole,Viveris et Arhis, ainsi que quelques experts de son outil MDM.

Stibo Systems, révélateur d’une tendance du marché du retail 

Logiquement, Stibo Systems suit les tendances perçues par sa clientèle principale issue de la grande distribution. Aux Etats-Unis, Best Buy, Kellogs, ou encore Office depot utilisent la solution.

« Nous nous démarquons par notre scalabilité. Nous sommes capables de traiter de gros volumes de données. Un de nos gros clients du e-commerce hollandais trie avec notre plateforme plus de 80 millions de références », affirme Frédéric Marie.

Clairement, ces acteurs veulent améliorer la qualité de leurs données et déployer des technologies adaptées à leurs besoins. Ce marché implique de traiter un volume important d’informations très rapidement. À ce titre, (même s’il s’agit d’un coup marketing), la migration de 7 500 bases Oracle d’Amazon vers des services AWS n’est pas anecdotique pour ce vertical.

Toutefois, cette transformation ne se fait pas « en un coup de cuillère à pot ». Chez Stibo Systems, le déploiement des projets prend 12 mois à l’échelle d’un pays et jusqu’à 3 ans si la plateforme MDM est déployée dans une centaine de nations. De son côté, Amazon a mis plusieurs années à opérer ce changement.

Pour approfondir sur MDM - Gouvernance - Qualité

- ANNONCES GOOGLE

Close