pressmaster - stock.adobe.com

Un tiers des clients d'Office 365 utiliseraient aussi G Suite (étude de marché)

Selon un rapport de l'éditeur de SSO Okta, le nombre de clients d'Office 365 qui utilisent en parallèle la suite de Google progresse d'année en année.

Microsoft et Google sont deux grands rivaux dans les outils de productivité en mode SaaS avec Office 365 et G Suite. Mais un nouveau rapport du spécialiste de la cybersécurité Okta suggère que de nombreuses entreprises utiliseraient les deux, côte à côte.

Suite de l'article ci-dessous

En 2019, environ 31 % des clients d'Okta avec des licences Office 365 utilisaient également G-Suite. Le chiffre est en augmentation constante (28 % en 2018 et 21 % en 2016).

Le rapport d'Okta s'appuie sur l'analyse de l'utilisation des applications de plus de 100 millions d'employés dans 7 400 organisations.

Il ne donne en revanche pas d'indications sur le nombre de personnes qui utilisent les deux suites, mais seulement sur le nombre d'entreprises qui ont intégré les deux produits à son Single Sign On (SSO).

Les analystes confirment néanmoins ces conclusions. « Nous avons effectivement constaté que beaucoup de personnes n'utilisent pas seulement Office 365 », admet Jeffrey Mann, analyste chez Gartner.

Certaines entreprises achèteraient par exemple des licences G Suite, moins chères, pour leurs employés qui n'ont pas besoin de toutes les applications et de toutes les fonctionnalités d'Office 365, ajoute Irwin Lazar de Nemertes Research.

Autre explication, de nombreuses entreprises utilisent Google Docs pour partager des fichiers avec l'extérieur, même si elles ont Office 365 en interne. La solution de Google étant généralement considérée comme meilleure pour la collaboration externe.

Dans d'autres cas encore, les services IT choisissent de laisser une partie des employés continuer à utiliser la G Suite plutôt que de les forcer à abandonner l'outil qui leur est familier. Certains employés peuvent préférer une application de la G Suite à une d'Office 365 pour un usage bien particulier, souligne Jeffrey Mann du Gartner.

L'essor de G-Suite au sein de la base installée d'Office 365 reflète aussi une tendance plus large.

Les entreprises utilisent plus d'applications que jamais. Comme le cloud a éliminé la plupart des investissements liés aux déploiements, les organisations peuvent tester plus d'applications. Les clients d'Okta utilisent en moyenne 88 applications en 2019, contre 72 en 2016.

Et, au final, elles sont plus nombreuses à laisser leurs collaborateurs garder celles qu'ils considèrent comme les meilleures dans chaque catégorie.

Un autre exemple illustre cette tendance : l'utilisation de Slack et de Zoom chez les clients Office 365 a également augmenté, alors même que la suite de Microsoft s'est enrichie d'applications de messagerie et de vidéoconférence. En 2019, 32 % des clients d'Office 365 d'Okta utilisaient Zoom et 31 % Slack.

L'étude révèle également qu'en 2019 le nombre d'utilisateurs actifs de G Suite a augmenté plus rapidement que celui d'Office 365. Le nombre mensuel d'utilisateurs actifs a progressé de 50 % pour Google contre 38 % pour Office 365. Mais les deux éditeurs ont gagné de nouveaux clients à peu près au même rythme : +37 % de « net new » pour Google contre +36 % pour Microsoft.

Attention néanmoins, les chiffres d'Okta sont à mettre en perspective et à relativiser. Okta édite un SSO qui permet de définir des politiques de sécurité pour plusieurs applications. Les entreprises disposant de logiciels provenant de nombreux fournisseurs - comme Google et Microsoft - sont les plus susceptibles d'être clientes d'Okta. Elles peuvent donc être surreprésentées dans le rapport.

Par ailleurs, les clients d'Okta sont principalement des PME. Sur ses 7 400 clients, ceux qui réalisent plus de 100 000 dollars de CA annuel ne représentent que 17,6 %. Or la G Suite a tendance à être plus populaire auprès des petites et moyennes entreprises, alors que les grandes structures utilisent plus Office 365. 

Le rapport souligne enfin qu'Office 365 compte - de loin - le plus grand nombre de clients, suivi de Salesforce, d'AWS et de G Suite. La suite de Microsoft compte également le plus grand nombre d'utilisateurs actifs par mois, devant Workday, ServiceNow et G Suite.

Les conclusions d'Okta sont conformes à d'autres études de marché qui montrent que Microsoft a une forte avance sur Google dans la collaboration en ligne. Pour combler cet écart, Google a ajouté des applications de communication et de collaboration à son offre et a donné aux administrateurs IT plus d'outils d'administration. Mais Microsoft mène toujours la partie.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

Close