semisatch - stock.adobe.com

Oracle HCM Cloud se dote de marketplaces RH internes

Les mises à jour de la plateforme HCM cloud d’Oracle ajoutent des fonctions de rémunération à la demande, des places de marchés internes et plus d’automatisation dans le contrôle des données. Le tout pour améliorer « l’expérience employés » globale.

SaaS oblige, Oracle HCM Cloud s’enrichit continuellement. Parmi toutes les nouvelles fonctionnalités de la mise à jour qui vient d’être annoncée par l’éditeur, la suite RH va proposer plusieurs outils en libre-service, destinés aux employés, pour mieux gérer leurs carrières.

Suite de l'article ci-dessous

Un premier ajout est une fonction liée à la rémunération. Baptisée « Anytime Pay », et reliée au « payroll » (le moteur de paie), la fonction permet de demander des avances. Elle permettrait « de mieux fidéliser les employés », explique Chris Leone, SVP du développement d’Oracle HCM Cloud. De nombreux clients d’Oracle (en tout cas aux États-Unis) ont des prestataires indépendants, payés à l’heure. Ces utilisateurs du HCM voulaient leur donner la possibilité de demander le paiement anticipé des heures dues avant la fin de la mission, ajoute-t-il.

« Anytime Pay » est « très, très bienvenue », pour Trish McFarlane, PDG et analyste chez H3 HR Advisors, une société de conseil en gestion des ressources humaines. Elle permettra aux employeurs d’être plus compétitifs en matière d’embauche et de rétention, considère-t-elle.

Mais la mise à jour d’Oracle HCM Cloud apporte surtout des nouveautés pour faire progresser les employés au sein de leur entreprise.

Mobiliser les talents internes

La première nouveauté dans ce domaine, « Opportunity Marketplace », vise à répondre aux besoins à court terme d’une organisation.

Ce « Marché des Opportunités » peut être mis en place « pour mobiliser les talents autour d’initiatives spécifiques dans un laps de temps très court », explique Chris Leone. Par exemple : trouver des collaborateurs ayant les compétences pour monter rapidement une conférence virtuelle.

« [Ce “Marché des Opportunités” peut être mis en place] pour mobiliser les talents autour d’initiatives spécifiques dans un laps de temps très court. »
Chris LeoneSVP du développement d’Oracle HCM Cloud

Les employés peuvent également utiliser cette place de marché pour améliorer leurs compétences, en trouvant et en sélectionnant des missions qui peuvent leur apporter de nouvelles expériences en dehors de leur poste habituel et faire ainsi progresser leur expertise, continue le SVP d’Oracle.

Une place de marché comme Opportunity Marketplace « aide réellement à retenir les gens », commente Trish McFarlane. Pour elle, avec cet outil, les employés sentent qu’ils ont plus de contrôle sur leurs développements professionnels, leurs formations et leurs carrières.

Autre nouveauté sur un principe similaire : « Open Jobs for My Career ». Il s’agit également d’une place de marché, mais cette fois-ci pour trouver de nouveaux postes en interne et, d’une manière générale, pour savoir comment progresser dans une organisation.

La mise à jour amène également des fonctions pour éviter d’entrer de mauvaises données dans le système. Les responsables RH humains pourront ainsi fixer des règles sur la manière dont certaines informations doivent être impérativement saisies.

Améliorations de l’expérience employés

Pour Oracle, l’objectif de ces ajouts est d’améliorer « l’expérience employés ».

Lorsque les employés arrivent (onboarding) ou partent (offboarding), ils sont aux extrémités d’un parcours (journey). Ces phases sont bien définies, avec des étapes clefs à suivre et des interactions bien identifiées. Mais entre les deux, le parcours serait plus erratique. « Il n’existe pas grand-chose aujourd’hui [entre l’arrivée et le départ d’un employé] pour aider à gérer une carrière personnelle », résume Chris Leone.

Les nouvelles fonctionnalités créeraient donc une meilleure « expérience » pour l’employé, en l’aidant à se développer dans l’organisation, à mettre à jour ses compétences, à suivre des cours et à trouver un mentor, liste le responsable d’Oracle.

Au-delà de la dimension « libre-service » de ces outils, Trish Boese considère, elle, que ces fonctions contribuent à l’objectif qui, au final, est d’aider les employés et les managers « à réfléchir et à comprendre à ce que les gens veulent vraiment et à ce qu’ils essaient d’accomplir » dans l’organisation.

La mise à jour d’Oracle HCM Cloud a été annoncée cette semaine. Elle sera déployée sur ce mois d’octobre.

Avec la rédaction de SearchOracle

Pour approfondir sur Applications métiers

Close