Dell EMC lance un serveur 5U contenant 100 disques durs

En difficulté sur le marché des serveurs, le fournisseur bat un record d’intégration et le justifie par la nécessité croissante d’avoir un NAS capable de regrouper toutes les données pour les traiter lui-même.

Dans la catégorie des serveurs conçus pour le stockage des données, Dell EMC lance ces jours-ci le PowerEdge XE7100. Présentée dans un châssis rack 5U, la machine contient un ou deux nœuds serveurs surmontés d’un emplacement pouvant accueillir jusqu’à 100 disques durs 3,5 pouces. Cette caractéristique en fait la machine atteignant le meilleur ratio nombre de disques/nombre de U du marché.

Suite de l'article ci-dessous

La gamme PowerEdge XE succède depuis le début de l’année à l’ancienne gamme DSS. Celle-ci comprenait notamment un DSS 7000 de 4U accueillant jusqu’à 90 disques durs. En février la gamme PowerEdge XE avait été initiée avec un premier modèle XE2420, un boîtier de 2U qui, lui, ne contient que de deux à six disques durs et se destine plutôt aux succursales, pour la collecte des données issues des objets connectés.

Outre la capacité-disque accrue, les machines de la gamme PowerEdge XE bénéficieront d’un système OpenManage enrichi qui permettra de rapatrier automatiquement les données éparpillées sur d’autres espaces de stockage, même quand ceux-ci sont installés sur d’autres sites géographiques. Dell EMC a annoncé par ailleurs un partenariat avec l’éditeur Splunk concernant le développement d’API communes. LeMagIT croit comprendre que les deux fournisseurs proposeront sous peu une configuration PowerEdge XE7100 toute en un, dédiée à l’ingestion et à l’analyse de toutes les métriques du datacenter.

Dell EMC ne précise dans aucune de ses documentations la capacité individuelle des disques durs. Selon les produits existant sur le marché, les entreprises devraient pouvoir s’attendre à des disques 3,5 pouces SAS/SATA de 10 à 30 To chacun, bien moins chers et bien plus pérennes que les SSD, quoique bien moins rapides. La priorité est ici plus la capacité dans un minimum d’espace que la rapidité des applications critiques, lesquelles se satisferont plutôt d’un SAN.

Intégrer des traitements au stockage

Le PowerEdge XE7100 existe en deux versions. Le modèle comprenant deux nœuds serveurs XE7420 de demi-largeur est conçu pour partager ses contenus avec plusieurs utilisateurs ou plusieurs serveurs simultanément. Fonctionnant par défaut comme un NAS, il pourra être acheté avec l’option ECS, alias Elastic Cloud Storage, le système de stockage en mode objet historique de Dell EMC. Dans cette configuration, chaque nœud serveur XE7420 contient un processeur Xeon de 26 cœurs, huit barrettes de DRAM et deux slots PCIe, dont un est mobilisé par les SSD NVMe de boot. Chaque nœud prend en charge un maximum de 50 disques durs.

Le modèle avec un seul nœud serveur XE7440 de pleine largeur est plutôt conçu pour embarquer des traitements directement dans le NAS. Ces traitements pourront aller d’un simple système de diffusion de vidéos en continu pour les acteurs des médias à l’exécution d’algorithmes de calcul aussi complexes que ceux du Machine Learning. Le XE7440 contient deux processeurs Xeon 26 cœurs, seize barrettes de DRAM et quatre slots PCIe, dont l’un peut accueillir un accélérateur GPU. Dans cette version, le nœud serveur prend en charge l’intégralité des 100 disques durs.

« Il y a un véritable intérêt pour un serveur de stockage, qui exécute lui-même les algorithmes de Machine Learning. »
Eric BurgenerAnalyste, IDC

« Il y a un véritable intérêt pour un serveur de stockage, qui exécute lui-même les algorithmes de Machine Learning. Nous observons que, de plus en plus, les logiciels de ce type ont besoin d’accéder aux données en temps réel plutôt que depuis un lac de données distant où ne sont entreposées que des données froides », commente l’analyste Eric Burgener, en charge des sujets relatifs au stockage chez IDC, au micro de nos confrères de Techtarget USA.

Repartir à la conquête du marché des serveurs

Selon les analystes, en battant des records d’intégration de disques durs, Dell EMC tente de remonter la pente sur un marché pour lequel il a récemment beaucoup souffert. Le fournisseur est historiquement en tête du marché des serveurs, mais ses ventes mondiales ont récemment chuté de 13 % sur les deux derniers trimestres par rapport à l’année dernière.  

Selon IDC, HPE viendrait même de ravir à Del EMC la première place du palmarès des vendeurs de serveurs, avec 15 % de part de marché, contre 14 % pour Dell EMC. HPE a lui-même connu une baisse de ses ventes, mais de l’ordre de 2 % uniquement.

Pour autant, les ventes de serveurs ont augmenté de 20 % depuis l’année dernière. Les étoiles montantes de ce secteur sont les fournisseurs chinois Inspur, dont les ventes ont progressé de 77 %, et Lenovo, avec 21 % de ventes en plus. 

Pour approfondir sur SAN et NAS

Close