Observabilité : IBM veut compléter Watson AIOps en rachetant Instana

Nouveau sur le marché de l’AIOps, IBM veut gonfler ses capacités en rachetant le spécialiste de l’APM Instana, pour mieux surveiller ses produits cloud hybrides.

IBM s’apprête à acquérir Instana, spécialisé dans la surveillance et l’observabilité des performances applicatives, pour compléter son offre dédiée aux entreprises poursuivant des stratégies hybrides et multicloud.

Suite de l'article ci-dessous

Selon IBM, l’acquisition devrait être conclue d’ici plusieurs mois. Les conditions n’ont pas été divulguées.

Le logiciel d’Instana surveille et recueille automatiquement des informations sur les performances des composants APM fonctionnant sur des clouds publics et privés, des appareils mobiles et des environnements sur site, y compris les mainframes IBM Z. Il est en concurrence avec des produits tels que Cisco AppDynamics ainsi qu’avec ceux de New Relic, Splunk et Oracle. Dans le Magic Quadrant 2020 de Gartner consacré au secteur APM, Instana côtoie IBM parmi les acteurs de niche. Cisco, Dynatrace et New relic dominent le marché, selon ce rapport.

L’observabilité est en quelque sorte le successeur de la surveillance traditionnelle des applications. Elle met l’accent sur des requêtes plus sophistiquées par rapport à des ensembles variés de données de télémétrie, à mesure que la complexité des logiciels augmente en raison des architectures de microservices et d’autres tendances.

De l’observabilité pour l’écosystème IBM/Red Hat

IBM prévoit d’intégrer la technologie d’Instana à son portefeuille Watson AIOps. Les informations collectées par Instana seront utilisées pour déclencher des alertes alimentées par l’IA, aidant ainsi les équipes à résoudre rapidement les problèmes, écrit IBM dans un communiqué. La startup n’emploie pas les mêmes techniques que le géant informatique. Instana déploie un seul agent par hôte qui a la charge de découvrir l’ensemble des microservices d’une architecture. Ensuite, l’éditeur utilise un modèle de données de type graphe nommé Dynamic Graph pour comprendre les dépendances entre les différents composants et appliquer du machine learning afin de détecter les causes profondes d’un problème. Watson AIOps repose davantage sur un traitement NLU/NLP pour analyser une anomalie et le signaler à la bonne personne.

Big Blue a déployé Watson AIOps en mai lors de sa conférence Think. Après avoir largement cédé le marché du cloud public à AWS, Microsoft et Google, IBM se concentre maintenant sur le soutien de scénarios hybrides et multicloud. Elle s’appuie sur l’acquisition de Red Hat, qui offre la populaire plateforme de gestion de containers OpenShift, pour un montant de 34 milliards de dollars.

L’opération financière consacrée à Instana fait suite à l’achat par IBM, en juillet dernier, de WDG Automation, un éditeur de solutions RPA brésilien.

Instana a été fondée en 2015 et est basée à Chicago. Son logiciel peut collecter des milliards de mesures par jour en temps réel, selon IBM. Elle est disponible en mode SaaS, ainsi que pour des déploiements sur site.

Compléter un portefeuille de produits cloud hybride

« J’ai tendance à considérer ces acquisitions comme un gain instantané de crédibilité pour Instana, maintenant qu’elle fait partie d’IBM. »
Holger MuellerAnalyste, Constellation Research

Sur le plan de l’intégration des produits, les entreprises ont une longueur d’avance, puisque le logiciel d’Instana prend déjà en charge les applications de surveillance déployées sur OpenShift.

« Instana semble disposer d’une technologie solide, mais j’ai tendance à considérer ces acquisitions comme un gain instantané de crédibilité pour Instana, maintenant qu’elle fait partie d’IBM », estime Bob Laliberte, analyste chez Enterprise Strategy Group. « Lier cela à Watson AIOps aide aussi ». Le support d’Instana pour les mainframes est une caractéristique clé étant donné l’importance continue de la plateforme pour IBM, ajoute-t-il.

IBM a récemment annoncé son intention de se séparer de sa division Managed Infrastructure Services afin de se concentrer sur les opportunités dans le cloud hybride et l’IA. L’acquisition d’Instana est directement liée à cette stratégie, selon Holger Mueller, un analyste de Constellation Research.

« Si votre ambition est d’opérer un cloud hybride, comme c’est le cas pour IBM, l’instrumentation permettant d’utiliser une interface transparente unique est essentielle pour que les entreprises puissent observer et gérer leurs applications de nouvelle génération », assure-t-il. « C’est ainsi qu’Instana s’intégrera dans le portefeuille d’IBM ».

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

Close