Magazine Storage 31 : Il est temps de montrer que votre IT respecte l’environnement

Les serveurs et le stockage de données sont des sources de gaspillage auxquelles il est possible de remédier. C’est essentiel pour sauver l’environnement, mais aussi pour la santé financière de votre entreprise. Un numéro de Storage consacré aux solutions pour devenir écoresponsable.

Cet article est extrait d'un de nos magazines. Téléchargez gratuitement ce numéro de : STORAGE: Storage 31 : Rendez votre datacenter écoresponsable

La qualité des services que vous exécutez sur vos serveurs ne dépend plus uniquement de leur rapidité et du génie de leurs algorithmes. Elle dépend aussi de leur degré de respect pour l’environnement.

En France, les entreprises cotées en bourse avaient déjà l’obligation depuis 2001 d’indiquer dans leur rapport annuel une série d’informations relatives aux conséquences environnementales de leurs activités. Cette disposition gouvernementale s’est peu à peu étendue à toutes les entreprises de plus de 500 salariés et la Commission européenne a fini par établir le programme de Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) qui incite les entreprises à intégrer les principes du développement durable dans leur stratégie, via un schéma de performance globale.

En clair, tout le monde sait désormais la quantité d’efforts qu’une entreprise peut faire pour être écoresponsable.

Des pénalités pour les moins écoresponsables

Ne pas recycler ses serveurs ou ne pas faire des économies d’électricité quand on les fait fonctionner n’est pas – encore – soumis à des pénalités administratives comme la taxe carbone, cette redevance qui consiste à augmenter le prix des énergies fossiles que l’on consomme. Néanmoins, cela représente un vrai risque pour la santé économique d’une entreprise.

Les entreprises qui ne font pas la démonstration d’efforts pour le développement durable souffrent de pénalités indirectes. Elles vont de la dégradation de l’image de marque jusqu’aux difficultés à recruter des individus de plus en plus convaincus qu’il faut lutter contre le réchauffement climatique. Sans oublier des partenariats de plus en plus difficiles avec des entreprises qui ne veulent pas risquer de devoir payer un jour une taxe carbone plus large à cause de vous.

Ce nouveau numéro de Storage est donc entièrement consacré au Green IT, ce terme lancé à la va-vite au début des années 2000 pour sponsoriser à l’époque la virtualisation des serveurs, tombé en désuétude quand tout le monde s’est rendu compte que la virtualisation coûtait plus cher et qui renaît aujourd’hui avec un sens bien plus sociétal.

Plusieurs options pour réduire la facture énergétique

Nous évoquons tout d’abord tous les différents aspects d’un stockage IT écoresponsable. Car, oui, si les serveurs présentent en soi peu de marges de manœuvre pour réduire leur consommation électrique, le domaine du stockage de données offre une telle fourchette de variantes technologiques qu’il est ici possible de trouver plusieurs options pour réduire la facture énergétique.

Mais les progrès les plus notables se feront à l’échelle du datacenter. Le type d’alimentations, le type de refroidissement, l’éclairage, mais aussi des plateformes d’intelligence artificielle dédiée à l’analyse de l’énergie consommée peuvent contribuer à réduire drastiquement l’empreinte carbone sans pour autant lever le pied sur les calculs et le stockage de données.

La source d’énergie pour alimenter ou refroidir est elle-même un sujet très débattu dans le monde des datacenters. Nous consacrons deux articles à des cas d’usage très pragmatiques concernant les biogaz et l’eau. Toutefois, attention : l’eau est aussi un sujet hautement sensible de l’environnement. Un article de ce numéro de Storage décrit tous les aspects de son utilisation. Il est par ailleurs intéressant de se pencher sur le cas de la DAM, la Direction des applications militaires du CEA qui refroidit son supercalculateur EXA1 à... l’eau tiède !

Enfin, ce numéro fait un point sur les sept engagements que devrait prendre un fournisseur de stockage en cloud pour que les entreprises qui utilisent ses services ne soient pas accusées malgré elles de polluer l’environnement.

Téléchargez gratuitement le numéro 31 du magazine Storage

Ezine Storage 31LeMagIT-TechTarget

Pour approfondir sur Green IT

Close