Environnement utilisateur : VMware supporte aussi Citrix

VMware a intégré les outils issus du rachat d’Immidio en février au sein d’un outil complet de gestion de l’environnement utilisateur qui servira autant à ses clients qu’à ceux de Citrix.

VMware a intégré les outils issus du rachat d’Immidio au sein d’une solution complète de gestion de l’environnement utilisateur qui servira autant à ses clients qu’à ceux de Citrix.

C’est en février que VMware a annoncé le rachat d’Immidio, un éditeur néerlandais spécialiste de la gestion de la virtualisation de l’environnement utilisateur, afin de combler les manques de son offre, entre gestion des profils utilisateurs, et la technologie App Volumes.

Pour mémoire, App Volumes est le fruit du rachat, à l’été 2014, de CloudVolumes, intégré à Horizon 6 et Workspace 6 à l’automne dernier.

La technologie de CloudVolumes permet de découpler les applications et leurs données du système d’exploitation en s’appuyant sur des jeux de conteneurs avec, d’un côté, applications et leurs paramètres, sur des volumes partagés en lecture seule, et de l’autre, données et licences d’utilisation, sur des volumes accessibles en écriture et spécifiques aux utilisateurs.

L’outil Flex+ d’Immidio assure de son côté la fourniture d’environnements Windows personnalisés, connectés aux ressources IT requises, le tout basé sur le rôle de l’utilisateur, sa localisation géographique, et le terminal qu’il utilise pour se connecter. L’outil intègre gestion de la configuration des applications, réglages personnalisés de l’environnement utilisateur, migration d’applications, et reconfiguration dynamique.

C’est Flex+ qui est désormais intégré au bundle VMware Horizon Application Management, sous le nom de VMware User Environment Manager. Un package qui peut aider les clients de l’éditeur, mais également les utilisateurs de XenApp et de XenDesktop, deux outils signés Citrix.

Un pari ambitieux

De fait, VMware User Environment Manager est disponible en bundle, au sein de VMware Horizon 6 Enterprise, ou encore vendu seul. Il est fourni avec VMware vRealize pour les applications publiées, afin que la DSI puisse diagnostiquer les problèmes de performances dans les environnements Citrix et VMware. Sans surprise, App Volumes est également de la partie, de même que ThinApp et bien sûr Workspace Portal.

Lors des rachats successifs de CloudVolumes et d’Immidio, beaucoup se sont demandés si VMware maintiendrait la compatibilité de leurs outils avec les offres de Citrix pour l’informatique de l’utilisateur final.

Désormais, il apparaît claire pour Mark Lockwood, directeur de recherche chez Gartner, que VMware va continuer de supporter là les environnements Citrix, parce qu’il veut ces clients.

Selon l’analyste, si VMware peut vendre son bundle à des clients Citrix, il simplifie leur éventuelle migration ultérieure vers le reste de son offre.

Une issue incertaine

Les entreprises ne sont toutefois pas rapides à changer leurs infrastructures. « Selon mon expérience, de nombreuses organisations ayant lourdement investit dans les technologies Citrix envisagent plutôt d’attendre des réponses de Citrix plutôt que de se tourner vers d’autres éditeurs », explique Lockwood.

Qui plus est, CloudVolumes et Immidio n’étaient pas forcément des éditeurs tiers de référence sur leurs marchés respectifs lorsque VMware les a racheté, relève David Johnson, analyste chez Forrester. Et de citer en particulier AppSense, RES Software et Liquidware Labs.

« Je ne pense pas que quiconque remplacera AppSense ou RES avec Immidio simplement parce que VMware en est propriétaire », estime-t-il ainsi. D’ailleurs, les trois éditeurs que mentionne l’analyste proposent des capacités absentes de l’offre de VMware, comme la gestion des droits applicatifs.

Reste que, pour Lockwood et Johnson, VMware offre désormais des outils de gestion de l’environnement utilisateur plus spécifiques que ce que propose Citrix avec son seul portefeuille de produits. Toutefois, l’intégration des produits de l’éditeur avec AppSense et RES est « là depuis longtemps et solidement éprouvée », relève Johnson.

Une concurrence ravivée

Celui-ci souligne toutefois que de nombreux clients Citrix pourraient commencer par exploiter leur environnement utilisateur sur vSphere. De quoi motiver une réaction rapide que Lockwood entrevoit comme pleinement bénéfique aux clients : « Citrix s’investit pleinement dans toutes les formes de fourniture d’applications, et de belles choses apparaissent lorsque les éditeurs se font concurrence ».

Pour l’heure, Citrix prévoit justement de présenter ce qu’il a fait pour « simplifier la gestion de l’environnement utilisateur et améliorer son expérience », à l’occasion de la prochaine édition de se grand messe annuelle, Synergy, début mai.

Avec nos confrères de SearchVirtualDesktop.com

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close