IBM prêt à acheter 200.000 Macs par an pour équiper ses employés

IBM avait déjà parlé de 50.000 Macs. Mais il s'agit cette fois d'équiper la totalité de ses employés. Et bouter Windows 10 hors de ses murs ?

En 1984, lorsqu’Apple caricaturait Big Blue en Big Borther dans un spot publicitaire signé Ridley Scott, la chose était impensable. Mais cette semaine, IBM a bien laissé entendre qu’il pour acheter 200.000 Macs par an.

Il faut dire que depuis cette publicité mythique, de l’eau a coulé sous les ponts. D’une part IBM s’est retiré du marché des constructeurs en vendant son activité PCs et Laptops (puis serveurs x86) au Chinois Lenovo. D’autre part Apple, soucieux de trouver un allier pour pénétrer les entreprises – où la marque est encore loin d’être en terrain conquis – s’est rapproché d’IBM en passant un accord historique autour d’iOS et du développement d’applications métiers.

Mac

Cette nouvelle phase de rapprochement a été annoncée par le DSI d’IBM, Jeff Smith, dans une vidéo interne ayant fuité sur Internet. Il y raconte les dessous de la « négociation » avec son homologue chez Apple, Niall O’Connor.

Lors d’une conversation, Jeff Smith aurait ainsi fait part de son intention d’équiper toutes ses équipes de Macs. Problèmes, ceux-ci étant plus chers que des PCs, il évoque la possibilité de baisser le coût total de possession. « Seriez-vous prêts à m’aider à voir comment on peut faire cela », aurait-il lancé à Niall O’Connor. Réponse de l’intéressé, polie mais ferme : impossible.

L’affaire aurait donc pu en rester là. Mais voilà, IBM est une multinationale gigantesque. Autrement dit, un marché potentiel énorme à lui tout seul.

« D’accord… combien de Macs vous achète votre plus gros client professionnel aujourd’hui ? », demande alors le DSI de Big Blue. « Environ 25.000 Macs par an », lui répond son confrère.

« Et bien nous, cela pourrait tourner autour des 150 à 200.000 à l’année », lâche le dirigeant d’IBM. L’argument fait mouche. « C’est une super idée ! », s’enthousiasme le DSI d’Apple.

Aucun communiqué n’est venu confirmer cette version de l’histoire. Mais la vidéo étant officielle, et donc validée par les services de communication souvent fort tatillons, il y a fort à parier que ce « deal » est en cours. Si ce n’est en phase de signature.

En mai, IBM avait déjà évoqué un passage aux Macs pour remplacer les ThinkPads. Mais il n’était alors question « que » de 50.000 unités pour la fin de l’année. Cette fois-ci, il est question d’équiper – par an – plus de 50 % des employés d’IBM (la société en compte 380.000 dans le monde).

Pour mémoire, Apple vend entre 4.4 et 4.7 millions de Macs par trimestre, soit une progression sur l’année de +9% selon ses résultats officiels du troisième trimestre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close