Andrea Danti - Fotolia

USB : Citrix relève le défi de la latence

Citrix a profité de VMworld pour présenter une fonctionnalité prévue pour une prochaine version de XenDesktop visant à permettre d’utiliser sans latence des périphériques USB avec des postes de travail et des applications virtualisés.

Il est des applications qui résistent traditionnellement – ou résistaient – à la virtualisation, à commencer par celles fortement consommatrices de ressources graphiques. Mais les éditeurs de solutions de virtualisation de postes de travail et d’applications n’ont pas manqué de fournir d’importants efforts en la matière, au cours des dernières années.

En 2009, Citrix avait ainsi profité de VMworld pour présenter une nouvelle mouture de HDX ouverte aux applications 3D intensives. Pour celle-ci, l’éditeur revendiquait alors une consommation de bande passante « 10 fois » inférieure à celle de « solutions alternatives, tout en garantissant une expérience utilisateur haute définition ».

Quelques mois plus tard, il dévoilait cinq projets d’amélioration de l’expérience utilisateur regroupés sous la dénomination HDX Nitro. Deux ans après, l’éditeur annonçait l’intégration de HDX à des clients légers à base de puces ARM. Une façon de répondre au support matériel de PCoIP, utilisé par VMware, chez plusieurs constructeurs.

Mais surtout, XenDesktop prend désormais ne charge la technologie Grid vGPU de Nvidia, afin de permettre l’exécution de plus d’applications gourmandes en ressources graphiques et en tirer de meilleures performances. Si ce support traite le volet rendu, il n’apporte pas forcément beaucoup pour la latence, parfois critique.

Ce sujet avait déjà fait l’objet d’importants efforts avec XenDesktop 5.5 : Citrix revendiquait alors une chute de la latence de 500ms à 40ms sur les connexions WAN. Mais le rachat de Framehawk, début 2014, devait permettre de faire mieux, bien mieux, notamment sur les liens à forte latence et avec d’importantes pertes de paquets. La technologie Framehawk est accessible aux clients Citrix depuis peu, avec XenApp et XenDesktop 7.6 FP2. Elle est également intégrée à iOS Receiver et NetScaler Gateway 11.0-62.10 pour les travailleurs distants.

Dans un échange sur ses forums en ligne, Citrix assure à l’un de ses clients que Framehawk doit pouvoir améliorer l’utilisabilité d’AutoCAD avec cartes Nvidia Grid sur un réseau à 100ms de latence. Sans garantie toutefois : le 12 août dernier, Derek Thorslund, précisait n’avoir « pas testé Framehawk avec XenDesktop HDX 3D Pro VDI VDA ».

Mais Citrix semble chercher à aller encore plus loin. Lors de VMworld, l’éditeur a fait, avec Nvidia, la démonstration d’une fonctionnalité à venir et baptisée USB redirection to Cloud, avec une application 3D produite dans un centre de calcul à plus de 80 km de distance.

Dans un billet de blog, il explique vouloir régler le problème de latence dans les interactions entre périphériques USB et applications virtualisées distantes : « jusqu’ici, régler la question de la latence de déploiements Cloud avec les besoins temps réel d’artistes et d’ingénieurs était impensable. Cette fonction, exclusive à Citrix, répond aussi à des usages au-delà des graphiques 3D, par exemple pour la signature électronique ».

Cette nouvelle fonction est annoncée pour une prochaine version de XenDesktop et XenApp. Mais aucune date n’a été précisée. 

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close