Ces start-ups qui font la BI de demain : Chartio, l’analytique SaaS pour (vraiment) tout le monde

Concurrent de Good Data, Birst et autres BIME, Chartio veut simplifier et démocratiser la BI en self-service au-delà de ce que font Tableau et Qlik. Tout en tirant parti des avancées récentes du Cloud

Fondé en 2010, Chartio (prononcez Chart-E-O) entend pousser la logique de self-service de Tableau et Qlik à son paroxysme, et ce dans le Cloud. La société se positionne à l’autre extrémité de la chaine des utilisateurs par rapport à PhalaData.

Suite de l'article ci-dessous

Dave Fowler, PDG fondateur, explique que les origines de son projet se trouvent dans son expérience des systèmes BI qu’il a pu rencontrer dans une entreprise comme Facebook. « Ces systèmes ne sont pas conçus pour le Cloud – ils sont vraiment très chers, et vous avez besoin d’un an d’enseignement intensif pour les utiliser correctement », affirme-t-il. Alors que l’introduction à Chartio dure exactement une heure et septe minutes. « Il n’y a que les data scientists qui savent les utiliser ».

Aujourd’hui, Chartio compte environ 500 clients, dont Sainsbury’s (qui utilise le produit pour ses études clients), Reddit ou Shazam.

« La vitesse à laquelle vous pouvez concevoir et lancer une requête avec Chartio fait que, à présent, nous posons des questions que nous n’aurions jamais posées auparavant », se réjouit Ryan Marshall, Senior Manager of Analytics et BI chez Shazam.

Face à ses concurrents les plus directs que sont Birst et Good Data, Dave Fowler explique que ces solutions – qui l’ont précédé sur le marché de la BI en mode SaaS – ne sont pas vraiment architecturées pour tirer parti du Cloud tel qu’il est devenu – avec par exemple la possibilité de déployer un entrepôt de données comme Amazon Redshift.

« Chartio se connecte simplement à toutes les sources de données que vous avez. Avant, vous aviez vraiment besoin d’uploader un Datawarehouse dans le Cloud sur un système propriétaire d’un tiers, et vos données étaient bloquées là. C’est de l’histoire ancienne tout ça ».

Autre conséquence de cette démocratisation très large de l’analytique, « Chartio retire une grosse partie de la charge de travail de l’équipe analytique, ce qui nous permet de consacrer notre temps à faire plus de data discovery », avance Justin Bassett, Data Analyst chez Reddit.

Pour approfondir sur Outils décisionnels et analytiques

Close