Avec TCP Cloud, Mirantis facilite les mises à jour et les déploiements d’OpenStack

Le rachat par Mirantis de la technologie de TCP CLoud devrait permettre à l'éditeur de simplifier les montée de versions d'OpenStack et ainsi répondre aux besoins d'agilité des développeurs.

Mirantis a décidé de s’attaquer à l’agilité des systèmes OpenStack. Ce spécialiste du framework Cloud a annoncé le rachat de la société tchèque TCP Cloud, connue pour son expertise dans la combinaison d’OpenStack, avec l’orchestrateur et « scheduler » de conteneurs Kubernetes de Google et le moteur SDN Contrail de Juniper. Pour mémoire, Mirantis a noué l'an passé un partenariat avec CoreOS autour de Kubernetes et a aussi intégré en profondeur Contrail à son interface graphique via un plug-in Fuel. En fil rouge, il s’agit de soulager les entreprises d’une des principales faiblesses d’OpenStack : la gestion des mises à jour de l’infrastructure et la gestion du cycle des versions (ou « releases ») du framework. Bref tout ce qui peut freiner l’adoption d’OpenStack dans les projets de transformation numérique.

TCP Cloud est une société de 30 personnes. Elle est historiquement spécialisée dans le provisionnement de services managés pour les déploiements d’OpenStack. Mais ce qui a véritablement attiré l’attention de Mirantis est sa technologie MK.20. Avec cette solution, que Mirantis entend intégrer à terme dans sa distribution OpenStack de l’éditeur, les clients n’auront plus à piloter, à la main, les montées de version du framework dans leur datacenter. Ces mises à jour que le projet OpenStack délivre tous les 6 mois seront maintenant gérées de façon incrémentale.

« Cela signifie que les travaux en matière de transformation numérique ne seront désormais plus freinés par les mauvaises performances de l’infrastructure », a expliqué Alex Freedland, le CEO de Mirantis, à nos confrères britanniques de ComputerWeekly (groupe TechTarget, propriétaire du MagIT).

Répondre aux besoins de mise à jour en continu

« Le principal avantage lorsque l’on s’appuie sur une infrastructure Cloud est que cela permet d’innover plus rapidement. Ceux qui développent les applications poussent l’innovation de façon continue et doivent être sûrs que l’infrastructure sous-jacente est capable de supporter de telles contraintes », ajoute-t-il. 

« Nous nous sommes rendu compte que dans le monde OpenStack, les développeurs souhaitent voir davantage de fonctions dans chaque release, mais les implémenter dans l’infrastructure d’un système legacy relève du défi, et demeure complexe ». D’où l’intérêt de TCP Cloud : Selon le CEO, la technologie que rachète Mirantis a presque 9 mois d’avance sur ses propres travaux en R&D ddans ce domaine ; ce qui est une des motivations du rachat.

« Nous sommes constamment à l’écoute du marché pour trouver des acquisitions en matière de technologies qui correspondent à ce que souhaitent nos clients. Dans le cas de TCP Cloud, cela nous permet de combler plus rapidement le fossé entre ce que nous offrons et ce que veulent les clients », conclut-il.

 

Traduit et adapté par la rédaction

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close