Google

Google et SAP signent un accord de coopération

Les deux acteurs, complémentaires dans leurs offres B2B, ont officialisé un rapprochement stratégique lors de l’évènement Google Next 2017. Les premières manifestations concrètes (intégrations et certifications) sont déjà visibles.

Google a annoncé un accord avec SAP qui traduit, une fois de plus, sa volonté de s’adresser désormais au marché professionnel.

Premier pan de ce cet accord officialisé lors de la conférence GoogleNext 2017, la base In-memoy HANA de SAP est certifiée sur GCP (Google Cloud Platform). « Cette certification permet aux clients d'exécuter des applications SAP critiques et des bases de données comme SAP HANA sur GCP », se réjouit Google.

Le partenariat ouvre la porte à une collaboration qualifiée d’« étroite » par les deux acteurs. A titre d’exemple, Google se félicite d’être le tout premier Cloud public à rendre disponible la version Express de HANA (une version gratuite dévoilée en septembre), en mode hébergé, pour les développeurs. L’avantage, d’après Google, est de pouvoir bénéficier « de la flexibilité et du caractère instantané d’un déploiement Cloud en s’appuyant sur Google Cloud Launcher ».

Comme SAP possède également un IaaS (HEC) et un PaaS (HCP) –beaucoup moins fournis que ceux de Google il est vrai - les deux sociétés vont chercher les synergies possibles entre leurs Cloud. Par exemple, les fonctionnalités hébergées de gestion des accès et des identités (IAM) de SAP Cloud Platform supportent désormais les applications SaaS de Google (G-suite) et GCP.

En sens inverse, SAP pourra s’appuyer sur les services de Machine Learning de Google (reconnaissance d’images, compréhension de texte, Text-to-Speech, compréhension de la voix, traduction, etc.) pour les intégrer à ses applications métiers. Le but est de créer « des applications plus intelligentes, avec par exemple des outils conversationnels qui guident l’utilisateur dans des workflows et des transactions complexes ». Exactement comme dans la dernière version Cloud de S/4HANA.

Plusieurs autres nouveautés accompagnent ce rapprochement comme l’intégration possible de la messagerie Gmail dans le CRM en mode SaaS de SAP (SAP Cloud for Customer), de Google Calendar dans Concur TripIT (organisation de voyage professionnel), ou encore du tableur Google Sheet et des présentations Google Slide dans SAP BusinessObjects Cloud ou dans les Digital Boardroom (sorte de cockpit métiers personnalisés et co-créés par SAP et ses clients).

« Colgate-Palmolive, un client de longue date de SAP (NDR : et de G-suite depuis l’année dernière), a déjà pu voir les bénéfices de ces intégrations », avance Google.

Le géant du Cloud précise également que SAP l’aidera dans ses efforts de compliance réglementaire en rendant plus traçables et transparentes les données hébergées dans GCP. « Pour les clients désireux d'une entité indépendante qui supervise le traitement de leurs données sur un Cloud public, SAP envisage d'agir en tant que dépositaire des données sur Google Cloud Platform ».

Plus officieux, Google pourra à présent « draguer » plus directement les clients SAP sur une offre que SAP ne possède pas. Un accord gagnant-gagnant donc.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close