Rubrik lève 180 M$ additionnels pour sa plate-forme de sauvegarde et de gestion de données

La jeune pousse californienne spécialisée dans le backup et le copy data management poursuit son développement à un rythme soutenu. Désormais sur une trajectoire de revenu de 100 M$ par an, elle vient de lever 180 M$ additionnels pour accélérer encore sa croissance.

Rubrik, une start-up californienne spécialisée dans la sauvegarde et la gestion de données, vient de lever 180 M$ additionnels auprès d’investisseurs institutionnels et de plusieurs fonds d’investissement, dont GreyLock Partners et Lightspeed, portant à 292 M$ le total des financements récoltés à ce jour par la jeune société.

Rubrik, qui compte 330 employés, dont 5 en France, avait déjà levé 61 M$ en août 2016. Et selon son CEO, Bipul Sinha, cette somme n’a pour l’instant pas été entamée, ce qui pose la question de ce qu’entend faire Rubrik avec les 180 M$ additionnels levés hier.

Une croissance recordaprès à peine 18 mois de commercialisation

Lancée en 2015, la solution distribuée de Cloud Data Management de Rubrik a été initialement positionnée comme une plate-forme intégrée pour la sauvegarde de données Elle combine en effet une couche de stockage en mode scale-out avec les fonctions d’un logiciel de backup. Peu à peu, la firme a toutefois enrichi sa plate-forme de fonctions plus avancées de copy data management ou de gestion des données dans le cloud.

Aux fonctions originelles de protection des environnements VMware, Rubrik a aussi ajouté la protection des serveurs physiques, puis a apporté des fonctions avancées de protection d’applications comme Exchange ou SQL Server et de sauvegarde des serveurs NAS. Une prochaine mouture de la plate-forme devrait également ajouter le support d’Oracle SGBD, via une intégration avec RMAN.

L’idée de la société est de faire de sa plate-forme un environnement de stockage universel des données de sauvegarde, capable de délivrer des services avancés de restauration de données, de copy data management ou d’analytique.

Selon le CEO de la firme, Bipul Sinha, Rubrik est désormais sur une trajectoire de revenu supérieure à 100 M$ par an après à peine six trimestres de commercialisation. La société indique avoir été très prudente dans ses dépenses et n’a, pour l’instant, pas touché aux 61 M$ levés l’an passé. Selon Sinha, Rubrik prévoit d’embaucher entre 70 et 90 salariés additionnels par trimestre cette année, afin de doper ses ventes et sa R&D. ce qui devrait porter ces effectifs à un total de 500 à 550 personnes d’ici la fin de l’année. Actuellement, la firme emploie une centaine de salariés en R&D, environ 180 en marketing et commercial et le solde en support. Selon Sinha, les effectifs de l’ingénierie devraient tripler dans les 18 prochains mois.

Une plate-forme qui s'enrichit à un rythme soutenu

Récemment, la plate-forme de Cloud Data Management de Rubrik s’est enrichie du support des workloads tournant sur les plates-formes cloud Amazon AWS et Microsoft Azure, explique Dominique Fleury, le patron de Rubrik France, un ancien d’EMC et Dell qui a notamment travaillé au lancement des gammes Nutanix de Dell (PowerEdge XC). Jusqu’alors, Rubrik ne supportait le cloud que comme cible de stockage. L’un des objectifs est de permettre de protéger les workloads quel que soit leur lieu d’exécution et d’être capable de les restaurer indifféremment dans le cloud ou « on-premise ». La plate-forme permet aussi la réplication de données entre clouds.

La discussion avec les clients est aussi en train d’évoluer, explique Dominique Fleury : « Nous avons commencé par le domaine du backup en mettant en avant la simplicité et la performance de notre plate-forme. Mais, de plus en plus, la discussion avec les clients s’étend au cloud et aux besoins devops ». Un autre argument mis en avant par Rubrik est celui de la transparence des coûts. Comme l’explique Dominique Fleury, « peu de clients connaissent réellement le coût de leur backup » du fait de la complexité des environnements impliqués (serveurs, proxy, réseau, licences logiciels…). En offrant une plate-forme unifiée et « tout compris », Rubrik leur permet de disposer d’une visibilité totale sur les coûts de leurs sauvegardes.

Rubrik, dont le bureau français a ouvert il y a environ neuf mois, compterait déjà une dizaine de clients en France et mènerait plusieurs POC avec des entreprises du CAC 40.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close