Western Digital rachète le fabricant de baies Flash Tegile et le service de stockage cloud UpThere

Western Digital a annoncé aujourd'hui le rachat pour de Tegile Systems un spécialiste du stockage hybride et 100% Flash. La firme avait déjà acquis hier UpThere, le service de stockage en cloud grand public fondé par Bertrand Serlet, l'ancien patron de l'ingénierie d'Apple.

Western Digital Corporation a annoncé aujourd’hui l’acquisition de Tegile Systems, un fournisseur de systèmes de stockage hybrides et 100 % Flash basé dans la Silicon Valley pour un montant non précisé — Tegile a levé près de 180 M$ depuis sa création.

L’opération devrait être finalisée le 4 septembre. Ce rachat suit de peu celui annoncé hier de UpThere, une start-up spécialisé dans le stockage en cloud.

Tegile a été l’un des pionniers du stockage hybride et s’est ensuite converti au stockage Flash avec ses baies IntelliFlash. La firme compte près de 1700 clients, pour l’essentiel aux États-Unis et son portefeuille de systèmes de stockage devrait venir compléter l’offre actuelle de la division datacenter de Western Digital, composée pour l’essentiel des systèmes de stockage objet ActiveScale (basés sur la technologie logicielle rachetée à Amplidata).

Western Digital conforte sa stratégie d’intégration verticale

Tegile et Western Digital ne sont pas des inconnus, ne serait-ce que parce que WD est actionnaire de la start-up. Les deux sociétés ont aussi des liens technologiques. Tegile s’appuie déjà sur les châssis InfiniFlash de WD pour concevoir ses baies InfiniFlash.

L’acquisition de la jeune pousse peut donc être vue comme une accélération de la stratégie d’intégration verticale, que nous vantait l’ancien directeur de la division datacenter de Western Digital Dave Tang, lors d’un entretien au premier trimestre. En mettant la main sur Tegile, Western Digital met en effet la main sur le savoir-faire logiciel de Tegile et notamment sur son système d’exploitation et sur son système de fichiers, des éléments qui pourraient s’avérer précieux pour l’avenir.

Phil Bullinger, le directeur général de la division Datacenter Services de Western Digital explique ainsi : « Non seulement nous mettons la main sur une équipe exceptionnelle, mais nous étendons aussi notre offre sur le segment en forte croissance du stockage hybride et du stockage Flash. En combinant le système d’exploitation innovant de Tegile avec l’empreinte globale de Western Digital et son savoir-faire en matière de composants et de système, nous pensons que DCS va pouvoir s’octroyer une part non négligeable du marché des baies Flash. Western Digital a mis l’accent sur le marché des systèmes de stockage et il s’agit pour nous d’une étape importante dans l’avancement de notre stratégie à long terme ».

Il est intéressant de noter que le renforcemet de Western Digital dans les systèmes de stockage intervient alors que son concurrent historique, Seagate, ne cesse de rétropédaler dans le domaine.

Seagate avait racheté Xyratex et Dot Hill pour se développer dans les systèmes de stockage, mais cette stratégie a échoué de façon spectaculaire, contraignant la firme à céder récemment une partie des systèmes de Xyratex, les systèmes de stockage HPC ClusterStor à Cray (qui les revendait en OEM).

Il est aussi vrai que Seagate et Western Digital n’affichent pas la même santé. Le premier a vu ses revenus régresser de 3,4 % sur un an à 10,7 Md$, alors que le second a son chiffre d’affaire progresser de près de 47 % sur un an, à 19,1 Md$ et son bénéfice net bondir de 72 %.

UpThere : une solution de stockage en cloud

Le rachat d’Upthere est différent. La technologie de la firme vise en effet le marché du stockage et du partage en cloud de données grand public. La start-up a été cofondée par Bertrand Serlet, l’un des pères de Mac OS X avec Avie Tevanian.

Serlet, qui a fait ses débuts à L’Inria a longtemps été le numéro deux de Tevanian (l’un des pères du Noyau Mach et de NextStep). Chez Next, Serlet travaillait avec Tevanian avant qu’Apple ne rachète Next et ne décide de faire de NextStep la base de la refondation de son système d’exploitation.

Serlet a été l’un des acteurs clés du développement de Mac OS X avant de diriger l’ensemble de l’ingénierie logicielle d’Apple. L’équipe du MagIT a ainsi en mémoire une présentation qu’il avait effectuée à la presse de la toute première bêta publique de « Rhapsody », le précurseur de Mac OS X, à Paris. Il a ensuite piloté le développement de l’ensemble des versions de Mac OS X jusqu’à Snow Leopard. Il a aussi joué un rôle essentiel dans le développement d’IOS, l’OS mobile de la firme à la pomme.

 Parmi les autres cofondateurs, on trouve aussi Alex Kushnir, le fondateur de Kazeon, un spécialiste de l’eDiscovery racheté par EMC en 2009. La firme avait levé 77 M$ en juillet 2016 peu de temps après la sortie de bêta de sa technologie. Western Digital faisait partie des investisseurs aux côtés de NTT DoCoMo et Kleiner Perkins Caufield Byers.

Pour approfondir sur Flash

- ANNONCES GOOGLE

Close