Sergey Nivens - Fotolia

AppSense DesktopNow vs RES One Suite

AppSense et RES Software offrent des suites de gestion de l’environnement de travail de l’utilisateur complètes, mais aucune des deux ne met exactement l’accent sur les mêmes choses.

AppSense DesktopNow et RES One Suite intègre toutes deux de nombreux produits fonctionnant conjointement pour aider les DSI à administrer les environnements de travail des utilisateurs. Mais chaque plateforme adopte une approche légèrement différente.

Ces deux suites de gestion et de déploiement d’environnements de travail intègrent un outil de gestion de l’environnement utilisateur et un composant d’administration de l’accès aux applications. La suite d’AppSense est plus orientée sécurité, tandis que RES One Suite se concentre sur la fourniture d’applications et la qualité de l’expérience utilisateur.

AppSense DesktopNow dans le détail

AppSense DesktopNow intègre trois produits. A commencer par Environment Manager. Cet outil permet de contrôler l’expérience utilisateur. Il est conçu pour agir comme un moteur de stratégies remplaçant les profils itinérants et les scripts d’ouverture de session. Environment Manager s’assure que les réglages des utilisateurs persistent sur les postes physiques, virtuels, cloud, et les hôtes Remote Desktop Session. Fournir un environnement cohérent est essentiel pour assurer l’adhésion des utilisateurs à un projet de poste de travail virtuel : les utilisateurs d’aujourd’hui s’attendent à ce que les réglages, données et autres personnalisations les suivent d’un appareil à l’autre.

Environnement Manager transmet les données, réglages et stratégies de configuration de l’utilisateur en fonction du contexte, ne fournissant que les éléments nécessaires à un moment donné. Plutôt que de charger l’intégralité du profil utilisateur à l’ouverture de session, et l’enregistrer en bloc à la fermeture de session, cette méthode réduit la latence. L’outil permet également aux administrateurs de réaliser des snapshots de profils à intervalles réguliers : ils peuvent ainsi revenir à un état stable en cas de corruption d’un profil.

Application Manager, comme son nom l’implique, est un outil de contrôle des applications accessibles aux utilisateurs. Contrairement à d’autres produits concurrents, ce composant n’est pas un magasin applicatif d’entreprise, ni un outil dédié à la distribution d’applications. Il s’agit plus d’un outil de sécurité et de conformité qui permet à la DSI  de restreindre l’accès aux applications et de fournir un contrôle granulaire sur les privilèges applicatifs des utilisateurs.

Enfin, Performance Manager améliorer la densité de machines virtuelles en renforçant l’efficacité d’utilisation des ressources. Ce composant réalloue CPU, mémoire et ressources disque en fonction de la demande des utilisateurs, ce qui aide à assurer une bonne performance applicative dans un environnement partagé. Cet outil s’intègre avec la suite System Center de Microsoft.

Dans les coulisses de RES One Suite

De son côté, la suite RES One comporte quatre outils. Le premier est Service Store. Il s’agit d’un magasin applicatif qui peut s’intégrer à un outil de gestion de la mobilité d’entreprise (EMM), comme ceux de MobileIron ou encore Citrix XenMobile. Service Store crée un point d’entrée unique pour les utilisateurs, vers les applications et services à leur disposition, et un unique panneau de contrôle pour l’administration. Service Store supporte aussi l’intégration avec Active Directory, Exchange Server, SQL Server, System Center Configuration Manager, et Office 365.

Workspace est un outil de personnalisation de l’environnement utilisateur basé sur des facteurs tels que l’identité de l’utilisateur, le type de terminal qu’il utilise, ou même l’heure de la journée. Les administrateurs créent des environnements de travail pour les utilisateurs afin de leur permettre d’accéder à leurs applications, données et réglages dès l’ouverture de session dans Workspace Composer, qui est également chargé de la construction des stratégies de sécurité contextuelles. Workspace aide également les administrateurs en prenant des échantillons des actions des utilisateurs sur leur poste de travail, lesquels viennent alimenter le composant Workspace Designer pour suggérer quelle règles d’accès appliquer à chaque utilisateur.

Automation est un moteur léger qui peut automatiser le provisionnement et le déprovisionnement de ressources liées aux serveurs, stockage, réseau, logiciels, terminaux utilisateurs et systèmes d’exploitation. Le but de cet outil est de réduire le temps passé par l’IT sur des tâches telles que la réinitialisation de mots de passe, l’autorisation d’accès à des bases de données, ou la construction de machines virtuelles. Automation intègre une console pour créer et organiser des processus automatisés, et garde une trace de toutes les tâches à des fins d’audit.

Unified Console est une console centralisée donnant accès à l’ensemble des composants de la suite. Les autres outils sont disponibles de manière autonome, mais la console unifiée offre une approche plus complète. Elle n’est proposée qu’avec la suite RES One, et n’a rien de superflu.

Il est également pertinent de relever que la suite RES One est extensible via des produits tiers, grâce plusieurs APIs et services d’intégration. DesktopNow offre également un certain niveau d’extensibilité avec son support de System Center. Mais si DesktopNow l’emporte en matière de sécurité, la suite RES One garde l’avantage de l’ouverture.

Adapté de l’anglais.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close