ra2 studio - stock.adobe.com

Cinq caractéristiques à attendre d’un outil de gestion du profil d'utilisateur

Lors de la recherche d’un outil de gestion des profils utilisateurs, il convient de prêter attention à l’expérience offerte à ces derniers, au support d’environnements hétérogènes, ou encore à la charge administrative, notamment.

La gestion des profils utilisateurs aide à la prise en charge de la personnalisation persistante dans les environnements VDI, même avec des postes de travail virtuels non persistants. Mais trouver le bon outil peut s'avérer difficile.

Grâce à la gestion des profils, il est possible de centraliser la gestion et la distribution des données personnelles telles que les signets, l'historique de navigation, les fonds d'écran, les documents, les fichiers images et bien plus.

De nombreux éditeurs de VDI intègrent des outils de gestion des profils utilisateurs. C'est notamment le cas de Citrix et de VMware. Néanmoins, certaines organisations ont besoin d'un outil de gestion des profils utilisateurs allant au-delà de ce que les options intégrées peuvent offrir. Et pour trouver l’outil de plus adapté à ses besoins, il convient de se concentrer en priorité sur cinq caractéristiques.

Une expérience utilisateur de haute qualité

La distribution efficace et rapide des données de profil est cruciale pour une expérience utilisateur positive. Si les utilisateurs doivent supporter de longs délais d’ouverture et de fermeture de session en raison de la synchronisation des données de profil, ils seront vite fortement frustrés. Et si les données de leur profil ne sont pas disponibles quand et où ils en ont besoin, c’est la productivité des utilisateurs qui est pénalisée.

L’ouverture de session peut s'avérer particulièrement pénible avec le VDI car les utilisateurs doivent attendre que les données de leur profil soient chargées. Et la situation peut encore s'aggraver lorsqu’un grand nombre d’utilisateurs se connecte en même temps.

La synchronisation des données de persistance, à la fermeture de la session, peuvent également affecter l'expérience de l'utilisateur. Dès lors, c’est sans surprise que la plupart des principaux outils de gestion des profils d'utilisateurs permettent aux utilisateurs de choisir les données de profil à enregistrer et celles à ne pas enregistrer.

Personnalisation contextualisée

Les utilisateurs sont susceptibles d’utiliser des terminaux différents pour accéder à leur environnement de travail, et ils veulent que leurs profils les suivent. La plupart des outils de gestion des profils d'utilisateurs prennent en charge des paramètres de contextualisation qui assurent la portabilité des profils.

Il en va ainsi d’AppSense Environment Manager ou de VMware User Environment Manager qui supportent les stratégies contextuelles permettant de lier les paramètres au terminal ou à l'emplacement de l'utilisateur. RES ONE Workspace supporte les règles contextuelles qui prennent en compte des variables telles que l'emplacement ou le type de connexion. Liquidware Labs ProfileUnity détecte quand, où et comment un utilisateur se connecte et contrôle l'accès aux ressources en conséquence.

Support de plateformes multiples

Les administrateurs doivent tenir compte des types de technologies de bureau qu'ils prennent en charge et prévoient de prendre en charge à l'avenir, puis s'assurer que le produit de gestion des profils qu'ils choisissent peut les supporter.

Heureusement, de nombreux outils de gestion des profils utilisateurs s'adaptent désormais à la nature fluide et hétérogène des environnements actuels. ProfileUnity fonctionne ainsi avec n'importe quel système d'exploitation de poste de travail ou serveur Windows et prend en charge aussi bien le VDI que RDSH (Remote Desktop Session Host), ainsi que les applications virtualisées et stratifiées. Il s'intègre également directement à Active Directory pour récupérer les informations de compte utilisateur.

Scense Live Profiles prend en charge les postes de travail physiques et virtuels, les sessions terminal serveur et même les PC non administrés, qu'ils fonctionnent sous Windows 32 bits ou 64 bits. Le produit prend également en charge les applications virtuelles, « streamées » ou installées en local.

Même VMware User Environment Manager peut prendre en charge les postes de travail Windows physiques et en mode cloud, en plus des postes de travail virtuels. En outre, User Environment Manager peut prendre en charge des déploiements non-VMware, notamment RDSH et Citrix XenDesktop et XenApp.

Évolutivité et disponibilité élevées

Tout produit de gestion des profils doit être capable de supporter la charge liée à l’environnement au moment du déploiement initial, de monter en charge et présenter une haute disponibilité.

Lors de l'évaluation des outils de gestion des profils d'utilisateurs, il convient de dépasser les promesses marketing pour aller au fond des choses. Liquidware Labs, par exemple, affirme que ProfileUnity peut s'adapter à des milliers d'utilisateurs, certains rapports suggérant que les administrateurs peuvent gérer jusqu'à 10 000 profils depuis une seule interface. VMware va encore plus loin en promettant que User Environment Manager peut prendre en charge plus de 100 000 utilisateurs.

La disponibilité est également importante. Par exemple, Scense Live Profiles offre un mode déconnecté dans lequel un cache local conserve les données du profil de l'utilisateur jusqu'à la synchronisation de ces données.

Une charge administrative limitée

Peu importe ce qu'un produit de gestion des profils promet de fournir, il est essentiel de se faire une idée de ce qu'il faut pour l'implémenter et gérer les profils utilisateurs. Un produit peut offrir un large éventail de fonctionnalités, mais il peut aussi ajouter beaucoup de complexité et de charge administratives.

Citrix User Profile Management et VMware User Environment Manager sont intégrés aux suites VDI de ces éditeurs : il n’y a donc pas à déployer, intégrer et configurer de produit tiers.

Pour autant, dans le cadre de l’évaluation du degré de complexité et de la charge administrative, il convient de tenir également compte des systèmes déjà en place et du niveau d'expertise interne disponible. Sans compter la nature de l’accompagnement que peut fournir le fournisseur.

Dernière mise à jour de cet article : décembre 2018

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close