Cet article fait partie de notre guide: Le Who’s Who 2017 du SDS

SDS : l'essentiel sur Dell EMC Unity VSA

LeMagIT vous propose un tour d'horizon des solutions de software defined storage du marché. Dans cet article, nous faisons le point sur la solution de stockage logicielle Dell EMC Unity VSA, la déclinaison sous forme d'appliance virtuelle des baies SAN/NAS Unity du constructeur.

Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: SDS & Virtualisation du Stockage

En mai 2016, Dell EMC a dévoilé sa famille de baies de stockage de milieu de gamme Unity et en a profité pour proposer une version logicielle de sa technologie, connue sous le nom UnityVSA. Cette appliance virtuelle pour VMware vSphere ESXi implémente sous forme logicielle l’ensemble des fonctions des baies physiques de nouvelle génération du constructeur. 

Unity VSA tire son nom du système d’exploitation des baies, qui est une évolution de l’OS Unity, apparu pour la première fois dans les baies VNXe. Unity est le produit de plusieurs années de développement visant à faire converger deux systèmes d’exploitation historiques d’EMC, l’OS « DART » des ex-baies NAS Celerra et l’OS « FLARE » des ex-baies SAN Clariion d’EMC. La déclinaison utilisée par les baies de stockage EMC Unity avait pour nom de code « Unity.Vnext » et elle est l’aboutissement de ce processus.

 Le résultat est une baie de stockage logicielle à même de proposer à la fois des services de données en mode SAN et NAS. Comme les baies physiques, l’appliance virtuelle Unity s’administre au moyen de la nouvelle console HTML 5 Unisphere. En standard, Unity VSA intègre les fonctions de tiering de données FAST VP (pour le tiering entre SSD et disques durs), le support du thin provisioning, des Snapshots (SAN et NAS), du clonage et de la réplication. L'administration s'effectue via la même console graphique Unisphere que les baies Unity physiques. 

Unity VSA est proposée en deux versions. La première, dite communautaire, est gratuite et ne bénéficie d’aucun support. Elle peut par exemple être utilisée à des fins de formation, d’évaluation, ou dans des scénarios de test et de développement. L’autre mouture, dite professionnelle, bénéficie de l’ensemble des prestations de support d’EMC. La version communautaire a un plafond de capacité de 4 To, tandis que l’édition professionnelle est disponible avec des capacités de 10, 25 et 50 To.

Pour approfondir sur Software Defined Storage

- ANNONCES GOOGLE

Close