Definition

VMware Cloud on AWS

VMware Cloud on AWS est un service cloud hybride qui exécute la pile SDDC (Software-Defined Data Center) de VMware (Dell EMC) dans le cloud public AWS. Ce partenariat entre VMware et AWS, fournisseurs de premier plan respectivement dans les domaines de la virtualisation de serveurs et du cloud public, permet de combiner une large gamme d'outils et d'interfaces VMware avec la souplesse et la puissance du cloud AWS.

AWS offre une infrastructure élastique, sans système d'exploitation (ou « bare metal »), sur laquelle VMware positionne sa pile SDDC, qui inclut NSX, vSphere et vSAN.

En s'exécutant sur le cloud AWS dans cette structure élastique sans système d'exploitation, les charges de travail VMware ont la possibilité de demander plus de capacité, selon les besoins, via une API.

Les clients peuvent gérer, via la même interface vCenter, des clusters dans leurs propres datacenters et d'autres s'exécutant dans VMware Cloud on AWS.

VMware commercialise et gère VMware Cloud on AWS en tant que service Cloud VMware. Les clients n'ont donc pas besoin d'avoir un compte AWS, ni de maîtriser particulièrement son fonctionnement.

VMware Cloud on AWS a d'abord été publié en version d'évaluation technique en octobre 2016, avant d'être disponible partout à partir d'août 2017. VMware Cloud on AWS est l'aboutissement de différentes tentatives de partenariats entre VMware et des fournisseurs cloud, dont IBM et Microsoft.

Cas d'utilisation courants de VMware Cloud on AWS

La plupart des cas d'utilisation de VMware Cloud on AWS résultent de sa capacité à étendre les datacenters tout en conservant des infrastructures de cloud privé et sur site. Il est essentiellement utilisé pour la migration des charges de travail, le test et le développement, la reprise après désastre, et la consolidation et la migration des datacenters.

VMware Cloud on AWS permet la migration de charges de travail sur site vers le cloud public avec le même type d'outils que ceux utilisés par les administrateurs IT dans les datacenters sur site. Les organisations peuvent faire migrer des applications, actualiser ou améliorer l'infrastructure d'un datacenter, passer entièrement au cloud ou affecter de la capacité supplémentaire.

La possibilité d'étendre la portée des datacenters sert un autre cas d'utilisation lié à la création d'environnements prenant en charge les tests et le développement. Vu son coût, VMware Cloud on AWS n'est pas voué à servir de plateforme de test dédiée, mais il fournit de l'espace que les sites de développement/test peuvent partager avec les applications de production.

Les organisations peuvent également utiliser VMware Cloud on AWS comme outil de reprise après désastre. VMware Cloud on AWS utilise les outils et les interfaces VMware, ce qui en fait une solution de remplacement facile aux datacenters de secours. Compte tenu de la couverture géographique d'AWS, VMware Cloud on AWS permet également le transfert des charges de travail vers des zones à l'abri d'éventuelles menaces locales.

VMware Cloud on AWS soutient la consolidation et la migration des datacenters, qui pourraient autrement être risquées et coûteuses. La gestion intégrée entre les services VMware et l'infrastructure AWS permet de déplacer les applications des datacenters vers les hôtes AWS sans la charge que représente l'intégration de nouveaux outils et de nouvelles interfaces. Les clients doivent toutefois configurer les nouveaux environnements, notamment en définissant des pools de ressources et en mettant en oeuvre la haute disponibilité.

Principales fonctionnalités de VMware Cloud on AWS

Avec VMware Cloud on AWS, VMware NSX devient accessible aux organisations dont le personnel n'a que peu d'expérience de la virtualisation réseau, et les administrateurs peuvent configurer de nombreux aspects de leurs réseaux, comme les règles de pare-feu et les réseaux logiques, sans connaissance particulière de NSX.

VMware Cloud on AWS intègre Elastic Distributed Resource Scheduler (DRS), une adaptation du moteur DRS sur site de VMware, qui permet un contrôle de l'équilibrage des charges au niveau des règles. Les clients peuvent définir des règles pour l'ajout ou la suppression automatique d'hôtes et pour l'équilibrage des charges de travail lorsque l'utilisation franchit un niveau défini. Si l'utilisation dépasse la capacité, VMware Cloud on AWS peut ajouter plus de ressources. Dès que l'utilisation diminue, il peut renvoyer des hôtes pour faire des économies.

VMware Cloud on AWS permet l'allocation rapide des hôtes, comme pour les instances AWS, de sorte que les nouveaux clients obtiennent un hôte dans les deux heures. L'ajout et la suppression d'hôtes après la première création peuvent prendre quelques minutes seulement.

Avantages et inconvénients de VMware Cloud on AWS

Les principaux avantages de VMware Cloud on AWS proviennent de l'extensibilité des datacenters, rendue possible par une interface qui intègre la mise à l'échelle AWS avec les outils VMware.

VMware Cloud on AWS présente une interface familière pour les administrateurs habitués des produits VMware. Il exécute les nouveaux hôtes et la capacité supplémentaire dans vCenter avec les autres hôtes du datacenter. Le reste de la pile SDDC de VMware est aussi utilisable, et l'intégration de ces outils permet une gestion simple et efficace sur les charges de travail privées et publiques.

VMware Cloud on AWS soutient également le déploiement et l'intégration de plusieurs applications et services. En exécutant les charges de travail VMware avec les services AWS, les administrateurs disposent de nombreux outils AWS, par exemple Lambda, DynamoDB et Relational Database Service pour une multitude d'usages hybrides.

Le coût est le premier frein à l'adoption de VMware Cloud on AWS.

Comme de nombreux autres fournisseurs de cloud, VMware Cloud on AWS facture ses clients pour la capacité réservée, pas pour la consommation réelle. Ce système peut s'avérer onéreux pour les organisations qui souhaitent réserver de la capacité en cas de reprise après désastre, capacité qu'ils paient, mais espèrent bien ne pas avoir à utiliser.

Pour avoir une idée du coût total de possession (TCO, Total Cost of Ownership), les clients doivent comparer les différents plans tarifaires de VMware Cloud on AWS avec les options sur site en tenant compte des coûts spécifiques de leurs installations. Les coûts de licence des applications et systèmes d'exploitation sont les mêmes pour VMware Cloud on AWS et sur site, alors que les coûts d'un service cloud à la demande comparés à ceux d'un matériel exigeant un important investissement varient selon les datacenters, en fonction du personnel, du budget et des besoins uniques en matière de réseau et de maintenance.

Plans tarifaires et licences

VMware a pris modèle sur AWS et propose des plans tarifaires à la demande et par instance réservée.

Les tarifs de VMware Cloud on AWS sont ceux d'un service cloud basé sur la consommation. VMware propose trois plans de facturation, qui incluent tous le support, la configuration et la gestion des correctifs.

Il est possible de choisir l'option horaire et à la demande, qui permet de créer des hôtes et de payer les heures d'utilisation pour autant de VM que nécessaire. Le coût de l'option à la demande est de 8,37 dollars par hôte et par heure.

Les hôtes achetés ont deux CPU, 36 coeurs, 72 hyper-threads, 512 Gibioctets de RAM et 10,7 To de stockage flash. VMware Cloud on AWS est basé sur les clusters et exige un achat minimum de quatre hôtes. Le prix d'entrée de l'option à la demande s'élève à 33,48 dollars par heure pour les quatre hôtes.

Il en coûtera donc environ 267,84 dollars pour une journée de 8 heures de travail, 1 339,20 dollars pour une semaine de 40 heures et 5 624,64 dollars pour une semaine complète, heures creuses incluses. Pour une année de service à la demande, le prix est d'environ 293 285 dollars ; dans ce cas de figure, le modèle tarifaire par instance réservée revient moins cher s'il est acheté à l'avance.

Un contrat d'un an pour une instance réservée coûte 51 987 dollars par hôte. Un contrat de trois ans de capacité réservée coûte 109 366 dollars par hôte, soit une économie de 50 % par rapport au tarif à la demande. VMware a calculé que le TCO pour VMWare Cloud on AWS avec le contrat de trois ans pouvait atteindre 0,09 dollars par VM et par heure.

Comparaison des coûts entre VMware Cloud on AWS et vSphere sur site.
Comparaison des coûts entre VMware Cloud on AWS et vSphere sur site.

VMware Cloud on AWS facture séparément les transferts de données et les frais de sortie d'AWS. Concernant ces derniers, les clients sont facturés pour l'extraction des charges de travail du cloud AWS, ce qui peut entraîner un blocage de ces charges.

VMware propose des modules complémentaires dont l'achat fait augmenter le coût par heure, par exemple VMware Site Recovery, qui offre la reprise après désastre en tant que service. Certaines entreprises sont éligibles au programme Hybrid Loyalty Program de VMware, qui peut leur donner droit à une remise.

Cette définition a été mise à jour en août 2018

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close