Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • Android Q simplifie encore la gestion des terminaux mobiles
    • iPadOS 13 : peut-être enfin l’OS qu’attendait l’iPad pour se substituer à l’ordinateur portable
    Télécharger cette édition
  • Microsoft arrive sur le segment des services de Machine Learning dans le cloud

    Dans la course aux services de Machine Learning qui l’oppose à Google et AWS, Microsoft a décidé à son tour de travailler à démocratiser la technologie et d’en faciliter l’usage avec le support des derniers frameworks dédiés. C’est avec cette approche que Redmond a officiellement rendu public son service de ML, Azure Machine Learning auprès d’une cible de développeurs et de spécialistes des données, actuellement à la recherche de méthodes efficaces pour bâtir leurs précieux modèles.

  • L’open source en France aimerait recruter 8 200 personnes en 2019

    Si le secteur de l’open source en France profite du dynamisme de la transition des entreprises vers le numérique, une étude du CNLL et de Syntec Numérique montre un secteur aux prises avec le recrutement. L’open source cherchera à recruter 8 200 personnes en 2019.

  • HCL rachète pour 1,8 milliard de dollars d'actifs logiciels à IBM.

    Après avoir racheté RedHat, Big Blue vient de faire rentrer du cash dans sa trésorerie en cédant pour 1,8 milliard de dollars à HCL, plusieurs actifs logiciels dans la sécurité (BigFix et Appscan), dans le marketing et le eCommerce (Unica, Portal et IBM Commerce, les trois « sur site ») et dans les outils collaboratifs (Domino, Notes et le RSE IBM Connections). La décision de l'ESN indienne de les reprendre suscite l'incompréhension des analystes.

  • La directrice financière de Huawei arrêtée au Canada

    Alors que les tensions commerciales sont déjà vives entre les USA, la Chine, et Huawei, exclu des marchés 5G en Amérique et en Australie, on apprend que Meng Wanzhou, directrice financière, vice-présidente de Huawei et fille du fondateur Ren Zhengfei, a été arrêtée au Canada, sous le coup d'une demande d'extradition de Washington, pour des soupçons de violation des sanctions américaines contre l'Iran.

  • Marriott reconnaît une brèche affectant 500 millions de clients

    Marriott International vient de reconnaître un incident de sécurité ayant touché la base de données de réservations de sa chaîne Starwood. Un demi-milliard de clients sont concernés. Certaines données relatives aux cartes de paiement, chiffrées au moyen du protocole AES-128, ont été affectées, et « Marriott n'a pas été en mesure d'exclure la possibilité » que les deux clés nécessaires au déchiffrement de ces données aient également été dérobées.

  • Huawei banni du réseau 5G en Nouvelle-Zélande

    Après les Etats-Unis, l’Inde et l’Australie, la Nouvelle Zélande a exclu à son tour l'équipementier chinois Huawei de ses réseaux 5G. La Corée du Sud et le Japon pourraient suivre, Washington menant, selon le Wall Street Journal, une campagne auprès de ses alliés pour les inciter à exclure les équipements chinois des futurs réseaux 5G.

  • Chassé-croisé boursier entre Microsoft et Apple

    La capitalisation boursière de Microsoft, estimée à 812,9 milliards de dollars le 26 novembre à 18h, a dépassé alors celle d'Apple, estimée au même moment à 812,6 milliards de dollars.

  • Projet de règlement anti-terroriste : une nouvelle attaque contre le chiffrement ?

    La Quadrature du Net s’alarme de la manière dont est formulé le texte, définissant des obligations pour les contenus mis à disposition de tiers et pas uniquement du public. De quoi, selon elle, attaquer les communications privées.

  • Les efforts d'AWS pour réduire les fuites de données depuis S3

    Amazon dévoile de nouveaux paramètres pour aider les utilisateurs à éviter les fuites de données à partir de leurs buckets S3. Mais celui qui a découvert la plupart des cas doute que les changements mettront fin au problème.

  • Aux USA, le NIST prône la détection d’anomalies dans les systèmes industriels

    L’institut de standardisation technique américain, le Nist, s’est penché sur la question, travaillant pour cela avec SecurityMatters, Secure-Nok, CyberX et OSIsoft, pour examiner les solutions de détection d’anomalies comportementales. Mais l'institut ne tranche pas en faveur d’une approche ou d’une autre quant aux choix des sources utilisées pour surveiller les comportements – réseau, hôtes, ou capteur et données d’historique. Car les trois semblent tenir leurs promesses.

  • Chutes des valeurs IT et du Bitcoin

    Les valorisations boursières des GAFA sont en chute, entrainant avec elles le Nasdaq, le Dow Jones et les bourses mondiales. Les cryptomonnaies également : le Bitcoin s'enfonce sous les 5000 dollars.

  • Blackberry rachète Cylance

    Blackberry vient d’annoncer le rachat de Cylance, un jeune acteur prometteur de la protection des hôtes de l’infrastructure (EPP) – postes de travail et serveurs. Fondée en 2012 par un ancien directeur technique de McAfee, la jeune pousse s’appuie sur des algorithmes prédictifs pour détecter les maliciels sans recourir à des listes de signature. Blackberry place ce rachat dans le contexte de sa plateforme Spark qui vise à offrir un moyen de sécuriser les déploiements d’objets connectés, dont l'un des axes touche à la sécurisation des communications.

- ANNONCES GOOGLE

Close