gekaskr - Fotolia

Daher étend son utilisation d’AirWatch à ses terminaux durcis

Le groupe utilisait déjà la solution d’EMM pour ses terminaux mobiles classiques. L’extension du périmètre aux terminaux durcis a permis de nouveaux gains de productivité.

Daher propose à ses utilisateurs des terminaux mobiles sous différents systèmes d’exploitation, en réponse à la diversité de leurs besoins et usages. Mais avec une ambition : « fournir à tous un même niveau de service », explique Karim Driss, référent mobilité au sein du groupe. Et cela passe notamment par un accès sécurisé à la messagerie ou encore à une sélection d’applications, internes comme externes.

Mais, un temps, cela ne valait que pour les smartphones et autres tablettes classiques. Désormais, cela vaut aussi pour les PDA durcis. Et là, il s’agit en particulier de donner accès à l’application logistique interne Dagedim. Celle-ci est dédiée à la gestion de la distribution et de la manutention. Karim Driss explique que le groupe souhaitait « pouvoir installer une application à distance de manière sécurisée et contrôlée. On le faisait déjà sur smartphone, mais nous n’avions pas testé sur PDA ». Et l’application est critique : elle permet de gérer les tournées, mais également les opérations ponctuelles. Et là, la géolocalisation du terminal permet de proposer automatiquement le trajet optimum. A noter qu’une charte se charge de l’information des utilisateurs et que ceux-ci peuvent refuser la collecte de leurs données de géolocalisation ; cette approche a fait l’objet d’une déclaration à la Cnil.

Pour le déploiement des applications, Daher s’appuie sur le magasin applicatif de la solution d’EMM d’AirWatch : « elle permet de sélectionner les applications publiques et internes à proposer à l’utilisateur », tout en les organisant par catégories, le tout pouvant être entièrement personnalisé. Un module analytique permet de suivre, à l’échelle de la flotte, les usages, pour identifier, notamment, les applications populaires et celles qui ne le sont pas. Mais l’analyse peut se faire plus granulaire, à l’échelle de groupes d’utilisateurs ou d’entités.

Daher utilise également les outils d’AirWatch pour pousser, vers les terminaux de ses utilisateurs, des raccourcis Web, présentés là comme des applications. Il en va ainsi de l’application interne de gestion des notes de frais et ou encore de celle de ticketing pour la maintenance.

Et c’est l’un des retours sur investissement mesurables. De fait, les utilisateurs gagnent ainsi du temps, de même que les équipes de support. D’ailleurs, ces dernières peuvent profiter des fonctionnalités de prise de contrôle à distance supportées par le solution d’Airwatch pour réduire leurs besoins de déplacements. Sur les PDA, l’activation d’un mode de fonctionnement de type kiosque – où seules les applications validées peuvent être lancées – permet de simplifier l’administration. Notamment en empêchant les utilisateurs de « bidouiller » avec leurs terminaux.

Daher a choisi de déployer Airwatch en mode SaaS dédié, afin de s’assurer un niveau de performances élevé, mais sans avoir à gérer les questions de maintenance et de mise à jour. Karim Driss explique que ce choix simplifie aussi l’intégration d’Office 265. Le groupe réfléchit aujourd’hui à l’intégration d’une flotte d’iPad, avec une application dédiée au monomoteur TBM900, ou encore au déploiement de configurations de VPN mobiles, et au renouvellement de la flotte de terminaux durcis. Mais là, le choix entre Android et Windows 10 n’a pas été arrêté.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close