yodiyim - stock.adobe.com

Marketing Digital : Siemens Healthineers économise 15 000 heures de recherches avec un nouveau DAM

Alors que sa base de données média était obsolète, Siemens Healthineers s’est doté d’un Digital Asset Management capable de s’intégrer avec ses solutions de marketing numérique. Son choix s’est porté sur une solution 100 % cloud. À la clef, un ROI de 4 millions d’euros en un an seulement.

ROI royal. Fabricant de matériel d’imagerie médicale et de systèmes de diagnostic pour les laboratoires, Siemens Healthineers est un géant industriel qui compte 50 000 personnes réparties dans 70 pays. La gestion de ses contenus marketing et de communication (brochures, photos de produits, etc.) est assurée par des équipes internes. C’est pour faciliter leur travail que l’entreprise a souhaité se doter d’une nouvelle solution DAM (Digital Asset Management).

Suite de l'article ci-dessous

« La solution existante était une base de données média obsolète », raconte Andre Koegler, responsable de la stratégie digitale et des outils et services créatifs chez Siemens Healthineers. « Son éditeur n’existe plus. Résultat, le logiciel ne bénéficiait plus d’évolutions. Or celui-ci ne s’intégrait pas dans le paysage technologique plus large du marketing. Ce manque d’intégration imposait de nombreuses tâches manuelles et répétitives sur de multiples systèmes. De plus, nos collaborateurs n’avaient plus de certitude quant à l’endroit où ils allaient trouver les éléments marketing dont ils avaient besoin. »

Un référentiel unique pour toutes les équipes marketing (et les partenaires)

L’industriel a donc cherché à remplacer sa base par une solution plus moderne et centralisée afin que toute l’information soit stockée en un point unique.

Si l’équipe projet ne communique pas sur l’ensemble des solutions qui ont été évaluées, le responsable justifie en grande partie le choix de Bynder Express par sa dimension 100 % cloud. « Bynder n’est disponible que dans le cloud. Les applications et plateformes de Cloud Computing sont faciles à mettre en œuvre. Elles fonctionnent comme une infrastructure en ligne. Les nouvelles fonctionnalités et les correctifs sont déployés de manière transparente, et dès qu’ils sont disponibles. »

Les fichiers bruts issus des séances photos sont stockés sur la plateforme et sont désormais à disposition de tous les membres du marketing, des équipes de production et partenaires de l’industriel. Des bibliothèques permettent à chacun d’accéder à l’ensemble des assets des projets marketing auxquels il a le droit d’accéder, à tout moment, y compris en mobilité.

©Siemens Healthineers

Une plateforme cloud résout aussi la problématique de dispersion des éléments marketing dans l’entreprise. Mais c’est l’interface utilisateur qui aurait au final fait la différence en faveur du Néerlandais Bynder. « L’ergonomie a été le critère numéro 1 » confirme Andre Koegler. « Il est possible d’utiliser Bynder sans formation. La gestion de projet et les guidelines liées à notre marque sont incluses dans l’outil, ce qui est facile et qui a convaincu tout le monde. Bynder est transparent : nous savons par exemple combien de temps prend un projet. »

Un projet mené en interne en 6 mois

L’implémentation a été menée par une équipe interne, avec environ 6 mois de travail entre la décision de lancer le projet et sa mise en production effective.

Bynder a été connecté au CMS de l’entreprise, de même qu’à son intranet et à sa plateforme CRM.

Du point de vue architecture, le DAM a été positionné comme le pivot central pour ces autres briques du système d’information, un référentiel unique pour tous les fichiers relatifs au marketing et à la communication de l’entreprise.

Un module Creative Workflow a été mis en œuvre afin de concevoir les supports marketing de l’entreprise. Disposer d’un véritable moteur de workflow pour structurer des processus jusqu’alors essentiellement humains et manuels, va permettre à l’industriel de réaliser des gains majeurs en termes d’efficacité et de productivité, dit-il. Mille cinq cents tâches ont ainsi été créées par les collaborateurs dès la première année. L’amélioration de la productivité qui en découle a été estimée à 200 %.

DAM de Siemens Healthineers Le portail du DAM de Siemens Healthineers

Ces gains ont été réalisés sur le partage de fichiers, considéré comme 70 % plus rapide, mais aussi sur la réduction des temps moyens de recherche qui passent de 5 minutes en moyenne à 2 minutes.

L’équipe projet estime que ce sont actuellement 15 000 heures de recherche qui ont été économisées par l’entreprise depuis la mise en place de la solution SaaS.

Le DAM permet aussi d’éviter toute perte de fichiers, et les classiques erreurs liées aux versions obsolètes de fichiers dupliqués à de multiples reprises sur les serveurs (qui se doublent, pour Siemens Healthineers, de risques vis-à-vis d’une réglementation évoluant rapidement dans le domaine de la santé connectée).

10 000 utilisateurs, 20 000 assets, 4 millions d’euros

Le portail – pour les utilisateurs internes et externes – a passé la barre des 10 000 utilisateurs en un an. Actuellement, ce sont 13 000 comptes qui ont été créés sur le DAM, un chiffre qui continue à augmenter.

Les équipes internes de Siemens Healthineers ont, elles, franchi la barre des 20 000 assets stockés. L’équipe se montre toujours très satisfaite du choix du SaaS qui lui permet de faire abstraction des problématiques de dimensionnement.

Siemens Healthineers estime à date que les économies engendrées par la migration vers son nouveau DAM s’élèvent à pas moins de 4 millions d’euros.

Pour approfondir sur Gestion de contenus

Close