Plus d’agilité pour les flux de données de Travel Planet avec Alteryx

Travel Planet veut booster le monde des Travel Management Company, ces agences de voyages dédiées au marché entreprise. Outre une approche Web, le Lillois mise sur son agilité pour s’imposer sur le marché, agilité dans laquelle la plateforme Alteryx joue un rôle clé.

Les entreprises françaises dépensent chaque année 35 milliards d’euros en voyages d’affaires, un gâteau que se partagent les Travel Management Company (TMC) tels qu’American Express ou Carlson Wagonlit Travel, les agences de voyage ou des acteurs venus du monde IT tels qu’Amadeus ou SAP Concur, un marché de plus en plus déstabilisé par les acteurs du numérique tels que Traveldoo, filiale d’Expedia.

Parmi ces acteurs, Travel Planet est un TMC d’origine lilloise qui fournit à ses clients un outil en ligne permettant aux entreprises de réserver leurs prestations voyage, qu’il s’agisse de billets d’avion, de train, de nuits d’hôtel sans devoir les régler en ligne. C’est l’agence qui effectue les paiements puis refacture ces prestations à l’entreprise par la suite. « Nous nous positionnons comme un facilitateur de voyages d’affaires des collaborateurs de l’entreprise » résume Cyprien Descheemaker, CTO de Travel Planet. « En parallèle à cette activité en ligne baptisée Click & Control, nous avons une équipe dédiée afin de répondre aux besoins moins classiques qui ne sont pas traités dans notre interface web. »

Une activité qui, par essence, génère beaucoup de « Data »

Cette vente de billets d’avion, de billets de train et de nuits d’hôtel a permis à Travel Planet d’accumuler beaucoup de données sur les voyages effectués par les clients du site, mais aussi sur les recherches qu’ils effectuaient sur celui-ci avant de finaliser leur choix. « Nous avons souhaité partager ces informations avec nos clients sous forme de Business Intelligence avec Tableau. La problématique était de récupérer les données, les transformer et les stocker dans des bases de données via un format qui soit lisible par Tableau. »

C’est ce besoin initial de reporting auprès des clients qui a poussé le CTO de Travel Planet à déployer la solution Alteryx, une solution qu’il connaissait bien. A partir de ce point de départ, les usages de la plateforme se sont étendus à bien d’autres domaines. « Petit à petit, nous avons exploité la solution pour répondre à beaucoup d’autres besoins si bien qu’aujourd’hui Alteryx est utilisé sur toute la chaine de valeur de Travel Planet, qu’il s’agisse de réaliser un reporting des voyages pour les entreprises, sur nos données de facturation, les données relatives aux commandes, la récupération des données de profil de nos clients, pour les intégrer dans nos bases de données et faire l’analyse de celles-ci. »

Si Alteryx s’est imposé à tous les niveaux du système d’information de Travel Planet, c’est avant tout pour sa souplesse d’utilisation et la facilité qu’offre la solution à créer des flux de données, une qualité appréciée dans un secteur d’activité en train d’évoluer. « Notre activité évolue rapidement et nous ne pouvions nous permettre de nous appuyer sur des flux de données trop figés et une solution qui nous demanderait plusieurs jours de développement à chaque fois que nous aurions besoin de nouveaux flux. Avec Alteryx, on peut travailler en DevOps et mettre en place un nouveau flux de données dans la journée sans difficulté. C’est un véritable atout dans un environnement tel que le nôtre où les demandes varient très rapidement. »

Le CTO apprécie tout particulièrement l’outil de mise en place des flux de données qui permet notamment de visualiser celles-ci lors de leur cheminement le long du flux. L’interface d’Alteryx Designer permet de les consulter à chaque étape, ce qui constitue pour Cyprien Descheemaker une aide et un gain de temps énorme dans le développement d’un nouveau flux et dans sa maintenance par la suite. A côté de ces atouts, le responsable technique pointe quelques limites de l’outil, notamment lorsque l’on souhaite travailler avec MySQL et Cassandra : « l’intégration de ces bases de données n’est pas du tout optimisée. Nous préférons donc passer soit par des API ou des flux Python que l’on lance directement depuis Alteryx. S’il y a quelques manques sur la plateforme, on dispose de tous les outils nécessaires à la mise en place de solutions techniques alternatives. » Actuellement deux développeurs Travel Planet passent une partie de leur temps sur les flux Alteryx de même qu’une personne chargée de la Business Intelligence avec Tableau.

Un Self-Service BI à la disposition des utilisateurs

Travel Planet n’a pas une réelle problématique de grosses volumétries de données, même si certaines tables comptent jusqu’à 50 colonnes. L’entreprise traite plus de 2 000 factures par jour, chaque dossier de facture générant plusieurs flux de données dans le système d’information. L’historique de factures représente plusieurs millions de lignes de factures en base de données. Alteryx a été déployé sur Windows Server avec des mesures de sécurité très strictes quant aux échanges de données entrants et sortants.

Outre ce rôle-clé dans l’infrastructure IT, Alteryx permet de délivrer un service de self-service BI aux utilisateurs métier ; néanmoins Cyprien Descheemaker n’a pas choisi de déployer Alteryx Gallery mais de créer un site web dédié à la mise à disposition des extractions de données : « Nous avons mis en place un site libre-service comparable à Alteryx Gallery où les utilisateurs peuvent venir afin de lancer une extraction de données, une surcouche Web qui permet de récupérer les paramètres de la macro-Alteryx et de la lancer en temps réel pour que l’utilisateur puisse disposer des données dont il a besoin. »

Travel Planet vient de migrer sa plateforme Alteryx de la version 11.7 à la version 2018.3.5, un pas en avant majeur sur de nombreux points, même si Cyprien Descheemaker attend encore quelques améliorations : « Nous avons notamment vu arriver l’outil Python dans Alteryx qui permet de lancer des scripts Python directement, quelques améliorations et bug doivent être corrigés, comme par exemple, lorsqu’on prend un fichier flux avec des scripts Python intégrés, lorsqu’on le déplace d’une machine à une autre, les scripts disparaissent. » Autre amélioration attendue par le CTO, le traitement des fichiers XML : « parmi les nouvelles fonctionnalités, j’aimerais voir une amélioration du traitement des fichiers XML car nous avons beaucoup de fichiers XML à traiter et à générer. L’interface pour travailler ces données XML n’est pas très intuitive pour l’instant alors qu’avec JSON, elle est parfaite. »

Actuellement, Travel Planet analyse les données notamment pour faire des propositions d’économies à ses clients et proposer des cartes de réductions en fonction des besoins réels d’un voyageur. Néanmoins Cyprien Descheemaker veut aller plus loin et souhaite créer un nouveau poste de Data Engineer à plein temps sur Alteryx pour mettre en place des analyses plus poussées et aller vers le prédictif. Cyprien Descheemaker ajoute : « Si l’investissement initial dans un outil tel qu’Alteryx peut sembler important, au final les économies sont substantielles tant sur le développement que la maintenance des flux de données. On gagne énormément de temps avec l’outil et celui-ci est très visuel et peut être utilisé même si l’on n’est pas un développeur. »

Dernière mise à jour de cet article : décembre 2018

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close