rolffimages - stock.adobe.com

TF1 met de la diversité dans ses équipes IT

Les achats IT du groupe TF1 ont référencé plusieurs prestataires issus de l’économie responsable, dont « Innov and Co Diversité et Handicap ». Un moyen de marier les enjeux sociaux et financiers d’une DSI.

C’est lors d’un forum dédié aux achats que Louis Rousseau, Acheteur Projets IT & PI à la Direction Finance Achats du groupe TF1 rencontre Thomas Saillard, Co-Fondateur et Directeur associé Innov and Co Diversité et Handicap. Cette ESN est agréée Entreprise Adaptée et propose un portefeuille de consultants issus de la diversité : sénior, féminisation de l’IT, handicap, diversité d’origines ou issus de quartiers prioritaires.

Suite de l'article ci-dessous

Lorsque Louis Rousseau rejoint le groupe TF1, celui-ci s’attelle à la remise à plat du processus d’achat des prestations IT et de la constitution d’un nouveau panel d’ESN. « Nous avons profité de cette démarche pour mettre en avant des fournisseurs et des prospects qui pourraient nous apporter des alternatives aux ESN classiques que l’on peut trouver dans la diversité ». L’acheteur veut continuer à faire appel aux ESN de taille moyenne bien connues du marché, mais aussi mettre au défi ces acteurs classiques avec des acteurs différents pour un volume d’achats de prestation de l’ordre de 27 millions d’euros.

« Lors de la constitution de notre panel de fournisseurs, Innov and Co Diversité et Handicap a été consulté au même titre que les autres ESN et deux autres entreprises ayant cette approche », explique-t-il. « La démarche d’étude de référencement, d’étude du pricing et négociations contractuelles, était très classique ».

« Se tourner vers des acteurs du monde de l'insertion permet de changer les mentalités dans les équipes et de voir les choses sous un autre angle. »
Louis Rousseau TF1

Cette démarche est portée par les convictions personnelles de l’acheteur, mais elle s’inscrit aussi dans une politique d’achat responsable dictée à l’échelle du groupe Bouygues avec une charte signée par le chef de mission du groupe TF1. « Le groupe TF1 s’est engagé à donner leur chance à tous. Avec le manifeste que nous venons de publier, nous nous sommes engagés à promouvoir les achats responsables et lorsque je rencontre des prospects, je sonde leur capacité à travailler avec des sociétés de ce type ou s’ils ont chez eux une politique d’inclusion », avance le responsable. « Il ne s’agit pas des critères classiques auxquels sont habituées les ESN, mais cela peut les pousser à constituer une offre différenciante ».

L’acheteur veut pousser ses fournisseurs à inclure à leurs offres cet aspect responsable avec des consultants qui sont en situation de handicap, ou en faisant de la co-traitance avec un acteur du secteur adapté.

Pour autant, Innov and Co Diversité et Handicap n’a pas bénéficié d’un traitement de faveur. « Nous sommes entrés dans le processus de référencement classique de TF1, avec une présentation de notre offre de service, puis plusieurs rounds de négociation comme c’est classique dans les achats IT », explique Thomas Saillard. « Nous avons présenté une liste des compétences dont TF1 avait besoin en termes de technologies et de séniorité. Nous sommes présents sur les métiers traditionnels de la prestation sur lesquels il y a déjà beaucoup d’acteurs, mais aussi sur des compétences émergentes comme le cloud, DevOps, la cybersécurité, le RPA, le Low Code, l’IAM (gestion des identités et des accès) ».

Une cellule en soutien des opérationnels pour faciliter l’accès des consultants

Pour l’intégration de ces consultants dans les équipes, le groupe TF1 a mis en place une cellule handicap, dont la vocation est d’aider les collaborateurs – comme adapter son poste de travail si la prestation n’est pas réalisée en télétravail – et répondre à toutes les questions liées au handicap.

« S’il y a une contrainte particulière dans l’exécution de la prestation, nos chefs de projet internes peuvent s’appuyer sur la cellule Action Missions handicap pour se faire accompagner. Ainsi, il est possible de commander des masques transparents si la personne est malentendante et lui permettre de lire sur les lèvres de ses collègues », illustre explique Louis Rousseau.

« Dans la diversité, que ce soit l'origine, la culture, la seniorité ou la féminisation des profils IT, le plus important, c'est la confiance en soi. »
Thomas SaillardInnov and Co Diversité et Handicap

De son côté, le prestataire organise un entretien hebdomadaire d’une dizaine de minutes avec l’opérationnel, pour vérifier que la prestation se déroule bien, et apporter des améliorations. « Il s’agit d’instaurer une relation de confiance dans la prestation » affirme Thomas Saillard. « Dans la diversité, que ce soit l’origine, la culture, la séniorité ou la féminisation des profils IT, le plus important, c’est la confiance en soi. Quand on commence une mission dans un nouvel environnement, c’est un challenge même quand on a 5 ou 10 ans d’expérience derrière soi. C’est du stress. Et il est important d’arriver à instaurer cette relation de confiance et savoir quoi faire pour répondre aux attentes de l’opérationnel. C’est pour cela que ce temps d’échange hebdomadaire est important en début de prestation ».

Au total, le groupe TF1 a fait appel à Innov and Co Diversité et Handicap pour quatre prestations, dont une du côté infrastructure et deux autres sur le Testing. « Tous nos fournisseurs sont consultés de la même façon, il n’y a pas de liste prioritaire », assure Louis Rousseau. « C’est la force de notre approche : tous les acteurs de notre panel sont sur un pied d’égalité. À Innov and Co Diversité et Handicap et ses équivalents de postuler à nos appels d’offres et surtout de bien suivre les besoins des opérationnels pour se positionner le jour J lorsque l’appel d’offres est lancé ».

Pour l’acheteur, le bilan est d’ores et déjà positif, à la fois sur les enjeux RSE et sur le plan financier. « Sur ces deux points, nous estimons que c’est une formule qui peut bien fonctionner et on doit s’en féliciter », se félicite Louis Rousseau. « Ce succès signifie qu’il existe des alternatives […], on peut replacer l’humain au centre des discussions. Se tourner vers des acteurs du monde de l’insertion présente des avantages certains pour une DSI : cela permet de changer les mentalités dans les équipes et de voir les choses sous un autre angle ».

Pour approfondir sur Applications et services

Close