IBM

InterConnect : IBM veut rendre son PaaS plus séduisant pour les développeurs

Dans le cadre de sa conférence, qui accueille 25.000 personnes, IBM a fait plusieurs annonces sur un Websphere dans le Cloud, sur le support du langage d’Apple Swift et sur une intégration de la plateforme de développement collaboratif Github à Bluemix.

Le premier jour d’InterConnect, la conférence d’IBM sur le Cloud et la mobilité qui se tient à Las Vegas, a été marqué par un renforcement de la collaboration entre Big Blue et VMware. Ce nouvel accord devra permettre aux clients utilisateurs de VMware d’étendre plus facilement leurs workloads virtualisés existants sur site vers le Cloud d’IBM- « à l’identique et de façon sécurisée ».

Mais au-delà des opérationnels, ce sont bien les développeurs qui ont été à l’honneur de cette première journée avec trois nouveautés, toutes qualifiées de « majeures » par IBM avec une emphase presque obligée dans ce genre d’évènement.

Websphere et API Connect

La première annonce concerne Websphere, la plateforme maison pour développer, déployer et connecter des applications métiers dans un univers Java EE. IBM va investir « plusieurs milliards de dollars pour les développeurs Cloud » en étendant justement Websphere à son Cloud.

Le but de ce mouvement est de permettre aux développeurs de se connecter à n’importe quelle donnée, n’importe quelle application ou n’importe quel système transactionnel de l’entreprise (chaîne d'approvisionnement, systèmes de gestion des stocks ou données clients détaillées par exemple) aussi bien dans le cadre de projets sur site que de projets hébergés sur un PaaS IBM.

Ce décloisonnement se fait au travers de connecteurs et APIs de Websphere désormais disponibles dans le Cloud – et donc aussi pour des environnements hybrides.

En parallèle, IBM Cloud s’enrichit d’autres connecteurs parmi lesquels API Connect « pour transformer n’importe quel IT en API » (sic).

Là encore le but est de décloisonner les applications et les (micro)services en « automatisant la création d’APIs, en simplifiant leur accès en self-service en interne ou pour des développeurs tiers, le tout avec des règles de sécurité et de gouvernance pré-intégrées ». Dans le même esprit, « App Connect » est un nouvel outil SaaS pour aider les métiers à connecter et intégrer des applications (sur site ou hébergées) sans écrire de code au travers de connecteurs eux-aussi pré-configurés.

Swift, l’histoire d’amour avec Apple continue dans le Cloud

Deuxième annonce : le support natif dans le Cloud d’IBM de Swift, le nouveau langage de programmation d’Apple présenté comme plus simple et intuitif que les langages traditionnels par son créateur.

« L’intégration de Swift dans le Cloud simplifier radicalement le développement d’applications de bout en bout », se félicite d’ailleurs Big Blue. Ce projet s’inscrit évidemment dans le partenariat entre les deux géants américains.

Rappelons néanmoins qu’il s’agit d’un « Work in progress » puisque la prochaine étape de la feuille de route d’IBM sera de livrer une preview de Swift Runtime sur son PaaS.

Au menu également « Swift Package Catalog » (créateur de packages) sur Bluemix – sorte de place de marché de packages pour applications Swift - et une sandbox pour les tests de codes. IBM rappelle par ailleurs qu’il est possible de développer du code sur Bluemix et de le déployer dans le Cloud avec son nouveau framework web Kitura.

Kitura est « un framework web ultra léger écrit avec Swift pour créer facilement des services web complexes », résume IBM. De telle sorte qu’il est possible d’avoir « une application mobile, front-end et back-end, écrite dans une seul et même langage ».

GitHub pour booster le DevOps sur Bluemix

Troisième annonce, Bluemix se rappoche de GitHub, la plateforme utilisée par douze millions de développeurs partout dans le monde pour collaborer sur des projets et partager leurs codes.

« IBM et GitHub vont collaborer pour offrir GitHub Entreprise sous la forme d’un service dédié sur la plateforme cloud Bluemix d’IBM », explique l’éditeur.

« En travaillant avec IBM Cloud, cet accord, le premier du genre, va permettre aux développeurs d’entreprise d’apprendre, de coder et de travailler avec les outils de développement collaboratifs de GitHub dans un environnement privé et sécurisé ». Concrètement, GitHub sera intégré dans le portefeuille d’outils DevOps de Bluemix.

Pour aller plus loin

« DevOps, un changement culturel avant tout », par Sébastien DEON

Treeptik veut simplifier les développements Java avec un Paas 100% dédié

IoT : avec Quarks, IBM met le traitement des données au plus proche des objets

OpenStack : Big Blue met la main sur Blue Box

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

This Content Component encountered an error

0 commentaire

Le plus ancien 

Mot de passe oublié ?

Pas de problème ! Merci d'entrer votre adresse e-mail ci-dessous. Nous vous enverrons un email contenant votre mot de passe.

Votre mot de passe a été envoyé à :

- ANNONCES GOOGLE

Close