EMC va combiner les Clariion et Celerra en une plate-forme unique

Après LeMagIT au début du mois de janvier, nos partenaires américains de SearchStorage ont mis la main sur une partie de la littérature marketing d'EMC concernant les nouvelles baies de stockage unifiées VNX. Et c'est effectivement une nouvelle ligne unifiant Clariion et Celerra qu'EMC devrait annoncer ce soir à New-York.

Lorsque EMC va dévoiler sa plate-forme de stockage unifiée VNX ce mardi à New-York, le constructeur devrait avant tout concentrer son offensive sur NetApp – qui offre lui aussi des services de stockage en mode bloc et en mode fichiers avec ses plates-formes FAS. Et attendez-vous à voir relancer le débat sur ce qui constitue véritablement un système unifié. A l’heure de la rédaction de cet article, EMC n'a toujours pas communiqué sur les spécificités de sa nouvelle génération de baies, ce qui n’a pas empêché ses concurrents de commencer à réagir à l’arrivée attendue des nouveaux systèmes. Ce sont notamment les dirigeants de NetApp qui ont mené la charge, se positionnant en pionniers du stockage unifié et raillant le fait qu’EMC ne fait que suivre leur exemple.

 emcvnx
 
Le Teasing d'EMC sur sa page d'accueil
 

Reste que si EMC conserve le silence, SearchStorage a obtenu les fiches produits  des nouveaux modèles de baies EMC VNX, et a réuni un peu plus de matière en discutant avec des analystes du secteur qui ont été briefés par EMC. De quoi compléter les premières informations obtenues par LeMagIT au début du mois de janvier.

Fibre Channel, iSCSI, NAS et stockage objet dans une boîte unique

Les documents marketing d’EMC positionnent les nouvelles baies VNX en remplaçantes des actuelles lignes Clariion CX4 et Celerra NS. Les nouveaux systèmes sont en fait les successeurs logiques des actuels Celerra, qui reposent sur la couche bloc des Clariions pour offrir leur fonctions de partage de fichiers. Ils s’appuient aussi sur une partie du travail de lifting effectué à l’été 2010 lorsque EMC a fait converger les outils d’administration des Celerra et des Clariion au sein d’un outil unique d’administration baptisé Unisphere.

La plate-forme VNX se compose de plusieurs modèles, avec en haut de gamme le VNX7500, puis quatre configurations de milieu de gamme dans la série VNX5000. L'offre inclut aussi deux nouveaux modèles pour les TPE et PME, les VNXe3100 et VNXe3300. Comme nous l’indiquions dans notre précédent article, le VNX7500 succède aux Clariion CX4-960 et Celerra NS-960. Les systèmes VNX5000 remplacent les CX4-480, CX4-240, CX4-120 et CLARiiON AX4 Fibre Channel, ainsi que les Celerra NS-480 et NS-120. Les VNXe viennent quant à eux remplacer l’AX4 iSCSI et le Celerra NX4.

Les systèmes de la gamme VNX5000 peuvent accueillir de 75 disques (VNX5100) à 500 disques (VNX5700), tandis qu’en haut de gamme, le VNX7500 peut accueillir jusqu’à 1000 disques. Comme nous l’indiquions aussi dans notre précédent article sur ces systèmes, l’architecture de ces nouvelles baies est 100% SAS 6Gbit/s et les VNX supportent les disques SAS SSD, des disques SAS 15K, des disques SAS Nearline (7200 tr/mn) au format 3,5 pouces, ainsi que les disques SAS 2,5 pouces. Tous les systèmes des séries 5000 et 7000 disposent de deux contrôleurs redondants en mode actif/actif.

Les modèles de milieu de gamme supportent les principaux protocoles de partage de fichiers (NFS 4, CIFS, pNFS), de stockage en mode bloc (Fibre Channel, FCoE, iSCSI) ainsi que les protocoles de stockage objet. Et les fonctions telles que FAST (gestion automatisée des classes de services) ou recoverpoint (réplication) fonctionnent aussi bien en mode fichier qu’en mode bloc. Pour l’occasion, FAST est rebaptisé FAST VP (Virtual Pools) sur les VNX et la famille Symmetrix. EMC annonce aussi des fonctions simples de migration des systèmes Clariion et Celerra actuels vers les nouveaux systèmes unifiés. Notons au passage que le constructeur profite du lancement pour rebaptiser ses passerelles NAS G2 et G8, passerelles VNX. Il est désormais possible de connecter jusqu’à 4 passerelles VNX derrière un Clariion ou un Symmetrix.

 
Une offre de stockage SAN/NAS pour les PME à moins de $ 10 000 

Le lancement de l'offre VNX est l'occasion pour EMC de relancer son offensive sur l'entrée de gamme du marché SAN et NAS pour les entreprises. Le VNXe3100 se présente ainsi sous la forme d'un système 2U NAS qui prend en charge les protocoles NFS, CIFS et pNFS, et peut accueillir un maximum de 96 disques durs. Le VNXe3300 est, quant à lui, un système iSCSI 3U avec un maximum de 120 disques. Le VNXe3100 est disponible avec un ou deux contrôleurs, deux ou quatre ports SAS, et deux ou quatre ports Ethernet Gigabit. Le VNXe3300 a deux contrôleurs, quatre ports SAS et huit ports Gigabit. EMC devrait annoncer un prix d’entrée inférieur à 10000 $ pour la gamme VNXe 3000.
 

EMC suit-il ou devance-t-il NetApp?

EMC revendique l’avantage sur NetApp avec ses nouveaux VNX en mettant en avant le support du stockage objet, la gestion automatisée des classes de services ainsi que les fonctions intégrées de compression de blocs et de fichiers (NetApp propose la déduplication et la compression des données). Les systèmes VNX incluent du code provenant de FLARE (l’OS des Clariion) et de DART (celui des Celerra), mais pour l’instant EMC n’a pas détaillé comment il avait mené l’intégration des deux OS dans les VNX. La réunion (ou coopération) des deux OS donne naissance à ce qu’EMC appelle VNX Operating environnement for Block et VNX Operating environnement for File.

Alors qu'il reste le leader incontesté du marché de stockage en réseau, EMC a perdu des parts de marché face à NetApp au cours de l’année 2010 et beaucoup dans l'industrie voient l’annonce des systèmes unifiés VNX comme une tentative d’enrayer la progression de NetApp. «EMC a commencé ses travaux d’unification avec les Celerra, et il met sur pied une version propre rassemblant tous les efforts d’unification qui ont eu lieu dans les derniers dix-huit mois", explique ainsi un analyste qui a été briefé sur les VNX. «EMC fait en quelque sorte le ménage dans ses offres pour répondre à ceux qui disent : ‘NetApp a une solution unifiée,  pas EMC ‘».

Sans surprise, Patrick Rodgers, le vice-président de NetApp en charge des solutions et des alliances, explique qu’EMC ne fait que suivre NetApp sur le chemin de l’unifié et se demande si les VNX sont aussi unifiés que les FAS. «Le coming out d’EMC est une reconnaissance de ce que veulent les clients [ des systèmes unifiés, NDLR]," indique Rodgers. "Mais unifié est un terme à plusieurs facettes. Pour nous, il s’agit de fournir un pool de stockage unique que l'on peut ensuite accéder avec tout type de protocole sans avoir besoin de migrer les données. Il est possible de gérer les données dans ce pool de stockage, indépendamment du protocole, et d'appliquer de façon uniforme des fonctionnalités telles que le thin provisioning ou la déduplication ». Et de s’interroger à propos des VNX : «ont-ils fait plus que prendre un contrôleur Clariion et un contrôleur Celerra et les réunir dans une seule boîte avec deux piles de logiciels ? Proposent-ils la déduplication et le thin provissionning à la fois pour le mode bloc et le mode fichiers ? ».

Ces questions sont de bonne guerre, mais elles ne sont pas forcément la clé du problème, selon un autre analyste interrogé par SearchStorage. EMC n'aurait ainsi pas à répondre oui à toutes ces questions pour que le VNX soit considéré comme un système unifié. « Il y a deux contrôleurs distincts dans une seule boîte, mais d'un point de vue utilisateur, il n’y a qu’une interface d’administration, non pas deux », dit-il. «Pour l’utilisateur, un système est unifié, quelle que soit la manière de le réaliser. Les gens ne se soucient pas du comment. Si vous voulez du NAS, vous avez du NAS. Si vous voulez Fibre Channel, vous avez Fibre Channel. Si vous voulez iSCSI, vous avez iSCSI. Le protocole d'interface n'est pas pertinent. "

Du neuf du côté des Symmetrix VMAX? 

Si l’annonce du jour devrait se concentrer sur les VNX, EMC devrait toutefois réserver quelques surprises du côté de ses gammes Symmetrix. Ainsi, en conclusion d’un billet de blog paru ce dimanche comparant VMAX à la plate-forme VSP (Virtual Storage Platform) d’Hitachi Data Systems, le directeur de la stratégie Symmetrix d’EMC, Barry Burke, indique qu’EMC va annoncer mardi 18 janvier de nouveaux records dans plusieurs domaines,  y compris celui des Symmetrix VMAX ... « VMAX apporte de nouvelles fonctionnalités, de nouvelles performances et une meilleure efficacité pour sa base installée et ses nouveaux clients », indique-t-il. LeMagIT sera présent à Londres demain mercredi 19 mai pour la présentation des nouveaux VNX et de ces nouveautés autour des Symmetrix. Nous devrions en savoir plus à ce moment…

Adapté d'un texte en anglais de Dave Raffo, SearchStorage.com par Christophe Bardy, LeMagIT

A lire aussi sur leMagIT :

EMC dévoilera ses nouvelles baies de stockage unifiées, les VNX, le 18 janvier

NetApp refond son offre de baies de stockage de milieu et de haut de gamme

Compellent met un pied dans le stockage unifié avec le zNAS

Pour approfondir sur SAN et NAS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close