IBM joue les patrons sur le stockage

A Montpellier, IBM a profité d'un événement mondial pour dévoiler pas moins de 40 nouveaux produits, logiciels et services pour le monde du stockage d'information. Mettant l'accent sur ses capacités d'intégration et d'accompagnement des entreprises, Big Blue n'a pas pour autant négligé la technologie avec le lancement de nouvelles baies SAN, l'arrivée des systèmes de déduplication de Diligent et l'annonce d'une offre très haut de gamme de NAS en cluster s'appuyant sur son système de fichiers parallèle GPFS.

A l'occasion d'un événement stockage organisé dans son centre de Montpellier, IBM a annoncé pas moins de 40 nouveaux produits et offres de services stockage destinés aux entreprises. Se positionnant comme un acteur global du stockage, IBM a mis l'accent sur plusieurs thèmes clés comme le respect des contraintes légales, la sécurisation et la protection de l'information et le stockage à hautes performances de grandes quantités de données. Big Blue a également profité de l'événement pour mettre l'accent sur les capacités d'intégration et d'accompagnement des clients de sa division services. 

Faire face au défi de l'explosion du volume d'informations

Présent lors de l'événement, Jim Stallings, le directeur général de l'activité systèmes d'entreprise d'IBM a souligné que le stockage des données est plus que jamais la préoccupation des entreprises. Selon lui le volume d'informations stocké par les entreprises va croître de 54% par an d'ici à 2012 et va être multiplié par 16 d'ici à 2020. Près de 80% de ces données seront stockées sous forme non structurées. Pour lui, cela signifie que la plupart des grandes entreprises vont devoir refondre en profondeur l'organisation de leurs datacenters dans les prochaines années, et c'est cette vague de refonte architecturale qu'IBM entend ne pas rater.

ramac 305Stallings rappelle ainsi que si IBM a largement contribué à créer l'industrie du stockage en inventant le premier disque dur - le Ramac 305 en 1956 (voir photo ci-contre)- et en lançant les premiers dispositifs de stockage sur bande, la firme a commis des erreurs dans les années 90 et fait quelques mauvais investissements qui ont permis à ses concurrents de s'imposer – EMC, notamment, a largement profité des errements de Big Blue à la fin des années 90, puis au milieu des années 2000.

Pour Stallings, ces erreurs ne se reproduiront pas. Big Blue affirme ainsi avoir considérablement revu à la hausse ses investissements R&D. Entre 2007 et 2008, le nombre d'ingénieurs R&D travaillant sur les systèmes de stockages est ainsi passé de 50 à 400 et la compagnie a mis sur la table près de 2 milliards de dollars pour sa R&D dédiée.

moshe yanaiBig Blue a aussi multiplié les rachats avec notamment deux acquisitions significatives, celle de XiV (la société fondée par Moshe Yanaï, père du Symmetrix chez EMC) et celle de Diligent, l'un des grands spécialistes mondiaux de la déduplication de données. Objectif annoncé : conforter son rang de premier fournisseur mondial de systèmes de stockage.

Big Blue met l'accent sur les gros volumes de données

L'une des grandes annonces effectuées à Montpellier concerne d'ailleurs le lancement de la seconde génération de systèmes de stockage SAN de XiV (voir à ce propos notre article IBM dévoile la seconde génération de système de stockage XiV). Ce système de stockage en cluster devrait à terme permettre à IBM d'offrir une solution économique et performante supportant jusqu'à 640 To.

Toujours à destination des grands comptes désireux de sauvegarder de grands volumes de données, IBM a dévoilé l'appliance de déduplication de données TS7650 G "ProtecTIER", fruit de la récente acquisition de Diligent.

La TS7650G s'insère sur le chemin de données entre les serveurs de sauvegarde et les librairies de bande ou VTL et permet de dédupliquer des données à un débit pouvant atteindre 450 Mo/s (ou 900 Mo/s en configuration cluster actif-actif à deux nœuds). Pour certains clients, l'usage d'une telle appliance se traduit par des gains en espace de l'ordre de 1 pour 50, de quoi largement justifier le coût de l'appliance, d'autant que cette dernière permet aussi de réduire considérablement les fenêtres de sauvegarde et de restauration. 

Dans ce bombardement haut de gamme, IBM a également réussi à glisser une annonce milieu de gamme, à savoir le lancement de la DS5000, une baie de stockage SAN Fiber Channel et iSCSI s'appuyant sur la dernière génération de contrôleurs de stockage développée par LSI (Big Blue a pris l'habitude d'utiliser LSI comme OEM pour ses systèmes de milieu de gamme).

IBM rhabille GPFS pour son offre NAS en cluster

IBM a enfin mis l'accent sur une nouvelle offre NAS à très grand volume s'appuyant à la fois sur du matériel et une offre de service d'intégration. La solution s'appuie sur son système de fichier en cluster GPFS, développé pour le marché du HPC, et sur ce qu'IBM appelle SoFS (Scale out file services) . IBM est ainsi à même d'exposer les données stockée pour les rendre accessible par des protocoles standards tels que CIFS, NFS, FTP ou HTTPS. Selon Big Blue, cette offre NAS devrait permettre de répondre aux besoins de clients nécessitant des services NAS à très haute performance et ayant besoin de capacités allant de plusieurs dizaines de Téraoctets à plusieurs Petaoctets, le tout avec un global Namespace. 

sofs

Intérrogé sur la relation avec NetApp, Jim Stallings a indiqué que le développement par Big Blue de sa propre offre de cluster NAS n'entre pas en concurrence avec ce que NetApp est à même de proposer avec OnTap GX (une offre qu'IBM revend avec succès sous l'appellation Nseries). Il a toutefois précisé au MagIT que l'intention d'IBM était de positionner l'offre NetApp en milieu de gamme et de pousser son offre SoFS pour les clients nécessitant des capacités de stockage hors norme ou des performances NAS très élevées. 

Une offre technique entourée de logiciels et de services

Au delà du lancement de nouveaux systèmes de stockage, IBM a aussi profité de l'événement pour mettre l'accent sur ses outils de gestion du stockage et sur ses offres de service. Pour la conformité aux règles légales, Big Blue annonce notamment la disponibilité de Compliance Warehouse for Legal Control et le lancement d'IBM eDiscovery Analyzer et d'IBM content Collector 2.1 pour la rétention d'e-mail. Pour la sécurité des données et la gestion des clés d'encryption, la société lance Tivoli Key Lifecycle Management, une solution logicielle qui accompagne la disponibilité du lecteur de bande à 1To TS1130 . Enfin pour la protection en continu de données, la société lance IBM Tivoli Storage Manager FastBack, sa solution de CDP basée sur le rachat de FilesX. Toutes ces offres sont entourées par une offre complète de services proposés par IBM GTS , notamment autour de la conformité légale,  de la migration de données – s'appuyant notamment sur le rachat de Softek -, et de la sécurisation des données.

En savoir plus:
Un document technique présentant l'offre NAS SoFS

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close