Nokia : suppression de 3 500 postes supplémentaires

Enième étape dans la stratégie d'ajustement des activités de Nokia.

Enième étape dans la stratégie d'ajustement des activités de Nokia. Le constructeur finlandais vient d'annoncer un vaste plan de suppression de postes dans l'ensemble du groupe. Le groupe, qui a entamé un plan drastique d'alignement de ses opérations, entend supprimer quelque 3 500 postes additionnels. Avec une première vague de 4000 suppressions - essentiellement dans la R&D - annoncée en avril dernier, la restructuration devrait alors concerner 7 500 postes dans le monde. Cette stratégie vise à réaliser une économie de l'ordre de 1 Md$.

Cette fois-ci, Nokia s'attaque à son appareil de production. Sur les 3 500 suppressions de postes, 2 200 seront liés à la fermeture de l'usine roumaine de Cluj d'ici à la fin 2011. Les 1 300 autres postes frappés concernent les activités de cartographie et de services de localisation du groupe (Location & Commerce, qui comprend notamment les activités liées à Navteq), affirme Nokia dans un communiqué. Ces activités seront désormais concentrés sur 3 pôles géographiques :  Berlin, Boston et Chicago. La fermeture des sites de Bonn et Malvern est programmée, confirme le constructeur.

Enfin, le groupe de Stephen Elop annonce également un ré-ajustement de ses activités de manufacturing sur les sites de Salo en Finlande, Kormarom en Roumanie et Reynosa au Mexique pour 2012. Sans toutefois indiquer le nombre de postes visés dans cette ré-organisation.

Ces suppressions de postes devraient être effectives en 2012.

En complément :

Pour Stephen Elop, la maison Nokia brule  

Pour approfondir sur Constructeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close