Stockage : Dell se console de 3Par en pariant sur Compellent

Il n’aura fallu que quelques semaines à Dell pour se remettre de la désillusion 3Par. Désireux de compléter son offre stockage en s’offrant un acteur haut de gamme le texan s’était vu doublé par HP dans un jeu de surenchère surréaliste. Dell tient peut-être sa revanche en discutant acquisition avec le prometteur Compellent pour un montant tournant autour du milliard de dollars.

Les grandes manœuvres se poursuivent dans le haut du panier des fournisseurs informatique. Cette fois c’est Dell qui s’illustre en mettant 1 milliard de dollars sur la table pour s’offrir Compellent, spécialiste du stockage de données d'entreprises basé à Minneapolis. Compellent pourrait permettre à Dell de renforcer son offre de stockage sur un marché en pleine croissance et qui ne semble guère connaitre la crise, contrairement à celui des serveurs. Il est vrai que les volumes de données générés par les utilisateurs continuent à progresser à un rythme effréné. Derrière ce mouvement s’intensifie également la guerre que se livre les gros fournisseurs pour prendre pied dans le cloud computing, modèle dans lequel le stockage et la sécurisation des données seront des éléments clés de différenciation pour l’industrie et de choix pour les entreprises.


Le Texan Dell le sait de longue date et avait tenté très récemment de s’emparer de 3PAR. Las, HP – autre prétendant de poids sur le cloud – s’en était mêlé et avait finalement raflé la mise après une série de surenchère qui avait conduit le californien à payer près de 2,5 milliards de dollars pour l’emporter, soit plus de dix fois le chiffre d'affaires de ce spécialiste du SAN haut de gamme (194 millions de dollars de chiffre d'affaires lors de son dernier exercice fiscal).


Une alternative à 3Par sur le marché du SAN

Meurtri, Dell avait annoncé que sa volonté de poursuivre dans cette voix du stockage de données haut de gamme demeurait forte. Il a donc finalement jeté son dévolu sur Compellent, l'un des derniers fournisseurs de stockage indépendant disposant d'une architecture de stockage haut de gamme crédible. Compellent et notamment connu pour ses baies SAN Storage Center, mais  propose également depuis le printemps dernier de fournir des services de stockage unifiés SAN/NAS depuis une infrastructure unique (via l'intégration de passerelles NAS Nexenta basées sur ZFS).
Compellent dispose d'une architecture originale qui intègre nativement la gestion des classes de services et qui s'est récemment enrichi de capacité de virtualisation de volumes entre baies (via la fonction Live Volume, qui devrait encore évoluer dans le courant 2012 pour permettre au constructeur de cibler les environnements virtualisés à très grande échelle). Un de ses clients en la matière est le furnisseur de services en cloud américain Savvis - mais a technologie a aussi toutes les caractéristiques nécessaires pour séduire des entreprises occupées à rationaliser leurs infrastructures pour prendre le virage de la virtualisation et se préparer au développement du cloud.
Petit clin d’œil au moment où Dell pourrait  devenir maître de Compellent, ce dernier a remporté récemment un contrat prestigieux, récupérant l’ensemble de l’infrastructure de stockage du brasseur international Heineken… jusqu’alors sous contrat avec HP !

Une acquisition de Compellent ermettrait à Dell de doper singulièrement son offre de stockage, déjà dopée par le succès des offres Equallogic. Depuis le rachat de ce spécialiste de l'iSCSI, Dell est discrétement devenu l'un des géants mondiaux du secteur, avec un chiffre d'affaires de près de 438 M$ sur le marché du stockage externe au premier trimestre 2010  (selon Gartner). Cette réussite est le fruit de près de 10 années d'efforts qui ont démarré par la signature d'une alliance de grande ampleur avec EMC.

Dell-EMC : les vrais débuts de Dell dans le stockage

Sans prendre de grands risques et en cherchant à limiter ses dépenses en R&D, Dell a commencé à se développer sur le marché du stockage grâce à un accord de commercialisation noué avec EMC en 2001. Cette alliance lui a permis de mettre à son catalogue l'offre de baies de stockage modulaire d'EMC, ainsi qu'une bonne partie de son offre logicielle. Depuis sa signature, elle a profité aux deux partenaires : EMC a trouvé avec Dell un canal de distribution indirect lui permettant d'équiper nombre de PME qu'il ne touchait jusqu'alors pas avec sa force de vente directe ; de son côté, Dell a pu mettre à son catalogue, sans bourse délier, deux des produits phares d'EMC, les Clariion et les Celerra, et prendre pied relativement aisément sur un marché dont il était largement jusqu'alors absent.

Dell s'oriente vers un modèle privilégiant le développement interne des baies

Reste qu'en quelques années, le sacro-saint "modèle" Dell, qui laissait peu de place à la R&D interne, a sensiblement évolué, surtout du fait du succès du constructeur sur le marché des datacenters. En investissant judicieusement dans la R&D, le Texan s'est par exemple fait une place de choix sur le marché des fournisseurs de services Internet. Mais le vrai tournant de Dell en matière de R&D est plus encore illustré par ses efforts dans le stockage. A ce titre, l'acquisition à la fin 2007 d'Equallogic (pour 1,4 Md$), un spécialiste des baies de stockage iSCSI, fait figure d'étape clé. Les baies Equallogic, dont la R&D est désormais assumée en interne, sont aujourd'hui au cœur du développement de l'activité stockage de Dell.
Par ce rachat, le Texan est devenu le n°1 mondial des baies iSCSI et, surtout, il a commencé à pousser ses propres équipements en lieu et place des Clariion d'entrée de gamme - le poids des ventes de systèmes Equallogic aurait ainsi dépassé celui des baies Clariion dans le CA de Dell au dernier trimestre. Résultat : Dell a enregistré une croissance de plus de 14 % de son activité stockage au troisième trimestre 2010 et occuppe désormais le 5e rang mondial, devant Hitachi. Fort de son expérience avec Equallogic, Dell a depuis multiplié les acquisitions en mettant notamment la main en février sur la technologie d'Exanet, un fournisseur israëlien de solutions NAS en cluster, puis en avalant en juillet Ocarina, un spécialiste de la déduplication et de la compression de données. Le rachat de Compellent vient donc compléter un portefeuille déjà bien garni.


Négociations exclusives...

Selon Reuters, Dell et Compellent seraient entrés en négociations exclusives et se montreraient globalement d’accord sur le niveau de la transaction même si, selon l’agence de presse, un relèvement de l’offre est possible - l'offre supposée de Dell sur Compellent serait pour l'instant inférieure à celle de la valeur de Compellent en bourse, mais il est vrai que le cours a été artificiellement dopé par les attentes déraisonnables de certains acteurs de marché après les récentes valorisations de 3Par et Isilon. Pour mémoire, la première offre de Dell sur 3Par au cœur de l’été et avant que HP ne joue les troubles fêtes se montait à 1,15 milliard de dollars. Notons en terminant qu'un rachat de Compellent signerait sans doute la mort lente du partenariat historique avec EMC, les Storage Center étant clairement une alternative aux baies Clariion du géant d'Hopkington. En octobre dernier à l'occasion de l'annonce de ses résultats, Joe Tucci, le patron d'EMC expliquait avoir "pris comme un revers la tentative de rachat de 3Par par Dell" et constatait "un refroidissement [des] relations". Il expliquait alors : "Nous sommes en discussions pour voir si nous pouvons faire quelque chose de plus significatif et durable. La clé est qu’il faut que cela ait du sens [pour les deux sociétés] et que cela s’inscrive dans la durée avant que nous puissions dire que la relation est de nouveau sur les rails. Je ne peux pas déjà vous dire que l’on en est là, mais je peux vous dire que nous menons des discussions sérieuses, et que les deux sociétés ont l’intention d’avancer». Dell a visiblement décidé d'avancer sans EMC..

Pour approfondir sur Administration du stockage

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close