Best of blogs : levées de fonds ; sacrifiables ; paiement mobile ; offshore

Depuis quelques mois, LeMagIT a mis en ligne plusieurs blogs. Animés par nos journalistes - mais aussi ouverts à des contributions extérieures -, ces blogs thématiques se penchent aujourd'hui sur six problématiques principales : le secteur des logiciels et services (Jour.homme), l'offshore en Inde (Indi@), la virtualisation (VirtualIT), la vie numérique (Casualtek), la vie IT en Afrique francophone (Afric@) et un blog dédié au financement de l’innovation dans le secteur (Start-upIT).

Auprès de qui lever des fonds pour sa petite entreprise ? La réponse peut, à certains, sembler évidente. Dans les faits, elle n’a rien de trivial. Question de confiance… Cela vaut donc, voire à plus forte raison, pour les Business Angels. D’autant plus que tous ne se valent pas.

Startup-IT : tous les business angels ne se ressemblent pas

A qui profite la crise ? La question n’est pas juste. Il serait plus pertinent de demander à qui elle va faire le plus de mal. Et il pourrait bien s’agir de tous ces indépendants et petites structures régulièrement sollicitées par les grandes SSII pour graisser les rouages : elles constituent l’une des premières variables d’ajustement.

Jour.Homme : heureux soient les primo-contractants

L’Afrique, c’est l’autre continent de l’explosion du mobile. Le taux de croissance de ce marché y est étourdissant. Mais alors que le niveau de bancarisation de la population y est le faible du monde, le mobile apparaît à la fois comme une nouvelle source de revenus pour les banques et pour les opérateurs, à travers le paiement mobile.

Afric@ : paiement mobile, la nouvelle source de revenus pour les opérateurs télécoms africains

Géant, à l’échelle mondiale, l’indien TCS peut faire figure de nain sur le marché français. La faute à une ambition sous-dimensionnée ? Non. Selon le patron de la branche française de la SSII, c’est une question de timing. Pour lui, le marché français manque encore de maturité face à l’offshore.

Indi@, Jour.Homme : pour TCS, l’offshore est avant tout une question de timing

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close