HP unifie son offre de stockage primaire autour de 3PAR

Plusieurs modèles, pour différents types de clients et tailles d’environnements, mais un ensemble de fonctionnalités commun et une administration unifiée. C’est ce que HP vient d’annoncer à l’occasion de l’édition européenne de son événement clients Discover.

Pour David Scott, vice-président senior et directeur général HP Storage, les offres de stockage primaire sont trop fragmentées, induisant notamment une trop grande complexité d’administration. Et de pointer du doigt EMC et ses «5 offres différentes de stockage primaire ». Pour lui, la réponse se trouve dans la vision de HP : «la simplicité polymorphe [...] une seule architecture qui apporte la simplicité tout en prenant plusieurs formes [...] s’étendant de l’entrée au haut de gamme en offrant les mêmes capacités, supportant le stockage en mode blocs, objets, et fichiers [SMB 3.0 et NFS, NDLR], ainsi que les SSD et les disques durs.» Et elle a un nom : 3PAR qui, au passage, descend donc en gamme et se fait plus accessible. 

 

HP a donc présenté la gamme 3PAR StoreServ 7000, de milieu de gamme, commercialisée à partir de 20 000 $ pour le modèle 7200, et de 32 000 $ pour le modèle 7400. Le premier embarque deux contrôleurs et peut supporter 144 disques 2,5 pouces ou 120 disques 3,5 pouces, jusqu’à 12 ports Fibre Channel et 4 ports iSCSI/FCoE 10 Gbps. Le second peut être livré en 2 ou 4 contrôleurs et supporte jusqu’à 240 disques 2,5 pouces par noeud avec 32 Go de mémoire cache. Avec 240 SSD, la baie affiche 320 000 IOPS. 

Les deux modèles bénéficient des mêmes fonctionnalités logiques et administratives : chiffrement des données à la volée ou au repos, déduplication et désallocation de l’espace libéré lors de l’effacement de fichiers, déplacement transparent des données et des traitements, réplication en ligne, multipath pour les clusters, etc. 

 

Pour HP, cette nouvelle offre 3PAR de milieu de gamme représente la succession de la gamme EVA, assurant même qu’il sera possible de migrer de l’un à l’autre de manière transparente. Tom Joyce, vice-président marketing, stratégie et opérations de HP StorageWorks l’expliquait d’ailleurs à l’automne 2010 : «nous voyons 3PAr comme l’architecture de stockage du futur.» 

L’unité aussi pour la sauvegarde 

La même «vision» a guidé HP pour sa gamme StoreOnce Backup, portant les «fonctionnalités haut de gamme des systèmes StoreOnce 2000/4000 sur le logiciel StoreOnce Catalyst ». Un logiciel dont HP assure qu’il profite de tous «les algorithmes StoreOnce ». Les modèles haut de gamme ont toutefois été enrichis de fonctionnalités spécifiques dédiées aux grandes entreprises et fournisseurs de services : le support du multi-tenant. 

Enfin, HP a présenté StoreAll Storage, son système de stockage dédié au Big Data mais supportant également l’archivage, avec une capacité maximale de rien moins que 16 Po de données non structurées sur un millier de noeuds. Il assure la vérification de l’intégrité des données en tâche de fond et le marquage par méta-données personnalisées. Celles-ci sont utilisées pour alimenter la technologie Express Query, développée aux HP Labs. Selon HP, Express Query permet de réaliser des recherches 100 000 fois plus vite qu’avec une recherche basée traditionnellement sur le système de fichiers. Et Autonomy IDOL doit en profiter pleinement, en s’y intégrant pour déporter sur le système StoreAll certains traitements et produire des résultats plus rapidement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close