Avec le lancement de Cloud Data Suite, SkySQL se fait éditeur

Levée de fonds, nomination de CEO et désormais nouveau visage. SkySQL change de braquet. Après s’être focalisé sur la vente de services et support autour de MySQL et MariaDB, l'éditeur sort son premier produit, Cloud Data Suite, un outil graphique de déploiement et de gestion de MySQL et MariaDB sur le cloud d’Amazon. La société re-formate dans la foulée son offre.

SkySQL, étape 2. La société, dont le modèle économique était jusqu’alors basé sur la vente d’offres de support autour de MySQL et de MariaDB, a entamé sa mutation vers le métier d’éditeur. A la clé : le lancement d’un premier produit, entièrement tourné vers le cloud et une clarification des offres pour gagner en visibilité auprès d’une communauté à  la recherche de repères. Cette stratégie est l’oeuvre de

Patrik Stallner, le CEO du groupe nommé en mai dernier, dont l’arrivée à la tête de la société lui à donné une nouvelle orientation. Celle d’une entreprise d’édition à part entière. Car à l’inverse de l’équipe initiale, Patrik Stallner n’est pas un cadre de MySQL et est extérieur à l’éco-système Open Source. Avant d’arriver à la tête de la société, il était vice président des Services Professionnels chez F-Secure où il avait notamment la charge de fournir à des grands opérateurs telcos des solutions de stockage dans le cloud. Cette nomination de Patrik Stallner venait ainsi finaliser la première étape de la structuration de SkySQL qui comptait déjà à son actif un Monsieur Cloud et Big Data (David Douglas nommé en novembre 2011), ainsi qu’un capital de quelque 6 millions d’euros, issus pour partie 

d’une levée de fonds en avril 2012. Depuis sa naissance

en octobre 2010, des mains expertes d’anciens employés MySQL, SkySQL a ainsi recruté des clients avec ses offres de services - elle en compte aujourd’hui 300 - pour aujourd’hui packager son expérience ainsi acquise dans une solution, raconte en substance Patrik Stallner, lors d’un entretien avec la rédaction. Cette solution : Cloud Data Suite, un outil (aujourd’hui en bêta), gratuit et Open Source, qui permet de déployer automatiquement des instances de bases de données Open Source - l’outil est compatible MySQL et MariaDB -  sur l’infrastructure de Cloud d'Amazon (EC2). Une sorte de configurateur et de gestion doué d’une interface graphique pour «accompagner les clients vers le cloud de façon progressive, mais également pour en simplifier l’accès» illustre le CEO de la société. Rappelant qu’aujourd’hui les bases de données sont les composants les plus difficiles à placer dans les nuages. «Nous y voyons ainsi une opportunité de marché.» Celle d'une porte d’entrée vers le Cloud. Selon lui, cet outil répond également à un manque de talents dans la sphère base de données cloud. «Il est très difficile de trouver des compétences. Ce sont souvent des administrateurs systèmes classiques qui deviennent des administrateurs de bases de données ». La vocation de Cloud Data Suite est ainsi de permettre aux entreprises d’utiliser les mêmes outils de leur infrastructure pour les déploiements dans le Cloud. «L’idée est donc d’aller attaquer les clouds hybrides», lance Patrik Stallner. Outre cette forte couleur Cloud qu’il donne à SkySQL, Cloud Data Suite offre à la société un moyen de gagner en visibilité auprès de la communauté d’utilisateurs MySQL en général. Car selon lui, «il manque de leadership dans l’éco-système. Les clients n’ont pas de vision de l’avenir», soutient-il, griffant ainsi Oracle et MySQL. SkySQL souhaite donc être ce référent.

Une offre clarifiée Et tout à sa stratégie de se positionner désormais comme un éditeur, SkySQL a également souhaité simplifier son offre en ré-emballant ses offres dans des packages distincts, tous commercialisés à la souscription. Le catalogue se compose désormais d’une offre de support pour entreprise baptisée Enterprise Data Suite, et accessible à partir de 5000 euros pour 5 serveurs MySQL. Elle intègre par exemple des outils avancés de monitoring et d’alerte. Cette offre se segmente en trois formules, adaptées aux environnements cibles de clients. Ainsi Enterprise Carrier Grade s’adresse aux telcos et est conçue pour la haute-disponibilité et la scalabilité. «Pour les applications avec des gros volumes de transactions». Enterprise High Availability vise le terrain de la haute-disponibilité, qui comprend notamment les outils Open Source de Codership Galera Cluster et Continuent Tungsten ; et enfin Enterprise Analytics, qui package notamment le moteur de stockage en colonnes Calpont InfiniDB. Haute compression et partitionnement automatique sont également au programme. Avec cette dernière offre, SkySQL vise ainsi le segment du Big Data.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close