Gartner déconseille la migration vers Windows 8

Dans un rapport, Gartner affirme qu’une migration vers Windows 8 est aujourd’hui trop risquée et recommande aux utilisateurs de Windows XP de passer à Windows 7. Windows 8 peut avoir un intérêt, toutefois , si un parc de tablettes est déployé.

Dans un rapport, Gartner affirme qu’une migration vers Windows 8 est aujourd’hui trop risquée et recommande aux utilisateurs de Windows XP de passer à Windows 7. Windows 8 peut avoir un intérêt, toutefois , si un parc de tablettes est déployé.

A moins que les entreprises ne commencent à déployer un grand nombre de tablettes, elles devraient éviter de migrer directement de Windows XP à Windows 8, indique le cabinet d’analystes Gartner. 

Avec la fin du support de Windows XP programmée pour avril 2014, les entreprises sont confrontées à une procédure de migration vers une plate-forme de dernière génération. Mais Gartner  conseille vivement de migrer vers Windows 7, plutôt que d’essayer de passer directement à Windows 8. 

Michael Silver, analyste au sein du cabinet, affirme : «je ne pense pas qu’il faille prendre le risque, pour la plupart des entreprises, d’essayer de passer de Windows 7 à Windows 8, excepté, éventuellement, dans le cas des tablettes.». «Si une entreprise n’a pas avancé avec Windows 7, alors que celui-ci est sorti il y a 3 ans, il est peu probable qu’elle opte pour un nouvel OS comme Windows 8, le teste, installe les mises à jour de sécurité, les outils de gestion et gère les applications critiques non supportées et le déploie auprès de tous ses utilisateurs en 19 mois, la période entre aujourd’hui et la fin de vie de Windows XP.» 

Gartner y voit en revanche une opportunité, pour apaiser les utilisateurs qui souhaitent utiliser une tablette, comme l’iPad ou la Samsung Note, en environnement professionnel. Dans son rapport sur Windows 8, Gartner note : «Pour de nombreuses entreprises, particulièrement celles qui paient pour des tablettes et des portables utilisateurs, la tablette Intel sous Windows peut être séduisante, représentant ainsi un terminal unique pour remplacer à la fois portable et tablette, pour un coût global moins élevé.» Si une entreprise investit dans ces terminaux, elle dispose généralement de la capacité à influer sur le choix des appareils utilisés. Ce qui est particulièrement vrai pour le secteur public, ajoute-t-il. Pour Gartner, si Windows 8 est performant sur les tablettes, on devrait trouver alors de nombreux nouveaux appareils sur le marché et il se peut que les utilisateurs y trouvent des besoins très différents. 

Le cabinet s’attend également à ce que certains utilisateurs continuent d’utiliser un iPad ainsi qu’un portable plus classique, alors que d’autres s’essaient à d’autres terminaux, plus adaptés à leurs besoins professionnels. Windows 8 va permettre aux départements IT de supporter de nouveaux types de terminaux, tels que la dernière tablette Dell Latitude 10, et d’y associer un desktop traditionnel. Toutefois, Gartner met en garde contre le BYOD. Alors que les utilisateurs ont de plus en plus de poids dans le IT, comme l’indique le phénomène de la consumérisation, les départements informatiques auront moins de latitude à imposer certains produits dans leur environnement. «Il sera plus difficile pour les responsables IT d’acheter et de supporter des PC de la même façon qu’ils l’ont fait ces 20 dernières années, et cela peut contribuer à la mise en place de programmes de BYOD», conclut Gartner.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close