France Télécom : Lombard renvoie son n°2

Dans l'affaire des suicides de France Télécom, la ménagerie de l'opérateur continue son spectacle... Ou comment un PDG charismatique comme une huitre et menacé de limogeage, fait sauter son n°2 et le renvoie à la pêche aux moules, faisant ainsi la place à un ex directeur de cabinet de Christine Lagarde, qui prend la position du coucou....

magit 247 mutationL'incendie continue de faire rage chez France Télécom dans "le dossier des suicides". Alors que 24 salariés de l'ex-monopole public ont mis fin à leur jours en évoquant ou en mettant en cause leurs conditions de travail en un peu plus de dix-huit mois, la presse nationale se goberge d'un extrait de vidéo provenant d'un discours donné par le PDG de l'entreprise au sein des Orange Labs, les laboratoires de recherche du Groupe qui ont notamment la charge de développer les produits et services de demain et s'appuyant sur les nouvelles technologies internet.

Dans ce discours, Didier Lombard explique (très) maladroitement la nécessité pour l'entreprise d'adapter ses innovations aux évolutions rapides du paysage technologique et explique que tous les salariés doivent également s'adapter aux mutations rapides de ce paysage. Et d'ajouter, évoquant les Labs de province (pour la majorité en Bretagne et sur la côte d'azur), que pour ceux qui "ne sont pas à Paris, qui pensent que la pêche aux moules c'est merveilleux... eh bien c'est fini". L'extrait de vidéo (ci-dessous), déniché à l'origine par Mediapart et jeté en pâture au public dénué de son contexte (celui d'un patron des télécoms parlant à des chercheurs et expliquant la nécessité d'adapter la recherche du groupe aux défis de demain), est d'autant plus ravageur que le PDG de France Télécom y fait preuve du charisme d'une huître.


Didier Lombard, pdg d'Orange, et la pêche aux moules
source originale : Mediapart.

Louis-Pierre Wenes le dernier fusible avant Didier Lombard

 louis pierre wenes
Louis-Pierre Wenes. Agé de
60 ans, ce centralien était
jusqu'alors en charge des opérations
France, des achats et de la
transformation du Groupe
France Télécom.

Reste que le premier à faire les frais de la vague de suicide chez l'opérateur n'est pas son PDG mais son numéro deux, Louis-Pierre Wenes, qui a officiellement démissionné ce matin de ses fonctions. Arrivé chez France Télécom en 2003 à la demande de Thierry Breton pour piloter le plan d'économie dit "TOP" et surnommé le Cost-Killer, Wenes n'était guère apprécié des syndicats. Il faut dire qu'il avait lui aussi commis son lot de dérapages verbaux notamment en évoquant le fait que certains salariés n'arrivaient pas à changer de culture et à passer "du 22 à Asnières à la Livebox". Wenes menait justement la "transformation du groupe".

Il n'est pas sûr que les syndicats gagnent beaucoup au change avec son remplaçant, sinon dans la forme. Le poste de directeur des opérations France qu'occupait Wenes est en effet cédé à Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, dont le récent parachutage chez France Télécom a fait un pataquès.

Stéphane Richard, ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde en embuscade

Stéphane Richard n'a jamais travaillé dans le secteur des télécoms mais est un familier de son grand concurrent Vivendi. Il est en effet un ancien directeur adjoint de la Compagnie Générale des Eaux (ancêtre de Vivendi) et a dirigé la Compagnie Générale d'Immobilier et de Services, devenue Nexity. Il a ensuite été directeur général adjoint de Veolia Environnement, avant de prendre la tête de la Connex (aujourd'hui Veolia Transport). Jusqu'à sa nomination chez France Télécom, Stéphane Richard était directeur de cabinet de la Ministre de l'économie et des finances, Christine Lagarde.

Richard est pressenti pour succder à Lombard d'ici deux ans, mais il pourrait connaître une promotion accélérée si l'actuel PDG de France Télécom n'arrive pas à se dépétrer de l'affaire des suicides. De là à penser que le soutien du bout des lèvres de Bercy à Didier Lombard n'est pas dénué d'arrière-pensées...

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close