Chris Titze Imaging - stock.adob

Fournisseurs Cloud : le IaaS sans PaaS est une impasse (Gartner)

Le dernier rapport de Gartner sur le marché du cloud public montre que la demande pour le IaaS est en plein essor chez les entreprises, mais que les fournisseurs dont l'offre n'a pas de composant PaaS seront certainement les grands perdants de la bataille du cloud.

Les fournisseurs de services IT qui se spécialisent dans l'infrastructure à la demande (IaaS), et uniquement dans le IaaS, risquent fort d'être condamnés à terminer comme de petits acteurs de niche du cloud. C'est en tout cas ce que prévoit le rapport Gartner.

Le cabinet d'analystes constate qu'au fur et à mesure qu'elles mûrissent sur les problématiques cloud, les entreprises privilégient de plus en plus les fournisseurs dotés de capacités à la fois IaaS et PaaS (Platform-as-a-Service) intégrées, plutôt que les fournisseurs qui sont de pure-players de l'infrastructure cloud.

Il en résulte que les fournisseurs dont le portefeuille de services se compose exclusivement d'offres IaaS risquent d'être relégués au second plan, explique Sid Nag, directeur de recherche chez Gartner.

« La demande pour des offres IaaS et PaaS intégrées est le moteur de la prochaine vague d'adoption de l'infrastructure cloud », avance-t-il. « Nous nous attendons à ce que les purs fournisseurs de IaaS continuent d'exister, mais ils existeront uniquement comme des acteurs de niche car les entreprises exigeront des offres de plus en plus complètes et de plus en plus étoffées pour leurs environnements hybrides [ou] multicloud ».

Gartner prévoit que d'ici 2022, 90 % des entreprises achèteront des services IaaS auprès de fournisseurs de cloud public qui peuvent également leur offrir des fonctionnalités PaaS.

Cette estimation coïncide avec les récentes prévisions du Gartner pour le marché mondial des services de cloud public. Avec une croissance de 17,3 % en 2019, les dépenses cloud devraient atteindre 206,2 milliards $ contre 175,8 milliards $ cette année.

Le IaaS reste le segment qui connaît la croissance la plus rapide. Gartner s'attend à ce qu'il progresse de 27,9 %, passant de 31 milliards de dollars en 2018 à 39,5 millions de dollars l'année prochaine.

Le segment des logiciels à la demande (SaaS) reste toutefois le plus important et devrait conserver ce titre jusqu'en 2021 au minimum, malgré la croissance plus rapide du IaaS.

Gartner prévoit que le SaaS connaîtra une croissance de 17,8 % pour atteindre 85,1 milliards de dollars en 2019, puis 113,1 milliards de dollars en 2021. A cette date, les dépenses dans le IaaS devraient atteindre 63 milliards de dollars.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close