Enterprise World Europe : pour OpenText, l'EIM est l'ERP de l'ère de l'information

Mark Barrenechea, PDG et CTO de l'éditeur, a présenté lors de son évènement à Vienne ses outils de gestion de l'information (EIM) comme une catégorie de solutions, capables aujourd'hui de donner un avantage concurrentiel comparable à celui des ERP à leurs arrivées.

Notes de conférence (Vienne, Autriche).  Pour Mark Barrenechea - PDG d'OpenText - la gestion de l'information (EIM, en anglais Enterprise Information Management) rend les organisations plus compétitives, à l'instar des ERP lorsqu'ils sont arrivés dans les entreprises.

« Tout comme l'ERP a conféré un avantage en gérant les processus, l'EIM (qui est encore un marché jeune) peut lui aussi donner un avantage en gérant l'information », a-t-il déclaré en ouverture de son évènement clients qui se tient actuellement à Vienne.

Bénéfices de l'EIM dans un monde de données et de technologie

Mark Barrenechea - qui est par ailleurs l'auteur du livre, The golden age of innovation - a qualifié la quatrième révolution industrielle de « vague d'innovation » à la fois « créatrice d'entreprises, de nouveaux modèles économiques [et de] nouvelles méthodes de travail [avec des ] possibilités mondiales de collaboration et de partenariat ». Pour lui, il s'agit d'un tournant où « nous pouvons ré-imaginer les entreprises pour créer des organisations plus durables et résilientes ».

A l'appui de ce propos général, le PDG a donné deux exemples de « réinvention » de clients d'OpenText dans la construction automobile, qui se sont lancés dans l'assurance en exploitant les données de conduite dont ils disposent.

Mark Barrenechea a également souligné l'arrivée d'une nouvelle génération « qui veut un travail avec du sens », et pas seulement un chèque à la fin du mois.

Là encore, l'EIM aurait un effet bénéfique. « La main-d'œuvre mondiale est de plus en plus jeune et nomade. La technologie peut jouer un rôle pour relier talent et valeur, en mettant la bonne information entre les bonnes mains ».

Plus largement, Mark Barrenechea considère - comme beaucoup d'acteurs de l'IT - que l'information stockée par les entreprises est une source d'« avantages concurrentiels majeurs ». Les bons de commande, les factures, les devis, les dossiers des employés et les verbatims des centres d'appels contiendraient par exemple tous « des renseignements importants ».

SaaS et Google Cloud

Air du temps oblige, le cloud est également un axe majeur de développement (et de bénéfices pour les clients) pour OpenText.

L'éditeur d'EIM propose par exemple depuis 2018 un service baptisé OT2, des applications SaaS spécifiques dédiés à des secteurs précis via un ensemble de microservices pour des déploiements plus flexibles, plus simples et plus évolutifs. Sur cette offre, OpenText revendique des clients dans les sciences de la vie, le juridique et la finance.

« Les architectures IT sont de plus en plus hybrides à mesure que les entreprises migrent les workloads existantes vers le cloud ou y créent de nouvelles applications », confirme 451 Research - cité par OpenText dans un communiqué.

Devant un groupe d'influenceurs et d'analystes, et toujours sur le sujet du cloud, Mark Barrenechea s'est dit « absolument enchanté » de son partenariat avec Google Cloud Platform initié en 2018.

« Nous ne sommes pas des hébergeurs, nous fournissons un EIM complet », différencie le PDG. « Nous avons la possibilité d'intégrer du contenu aux services de traduction (Translate) et à la suite bureautique (G Suite) de Google ».

Croissance par acquisitions

OpenText est connue pour sa croissance par acquisitions. Récemment, le spécialiste de l'EIM a racheté Liaison Technologies, fournisseur de services d'intégration d'applications cloud, afin d'étendre la portée de son offre « de réseau d'affaires » (sic).

Il a également mis la main sur la LegalTech Catalyst pour renforcer son offre dans un secteur où la « e-découverte » rapide et précise de documents est particulièrement importante.

En 2016, OpenText avait reprise Documentum, la division contenus d'entreprise d'EMC, pour 1,62 milliard de dollars.

Quelques nouveautés produits

Lors de son événement, OpenText a mis en avant, entre autres développements produits :

  • l'ajout de nouveaux designs et de fonctionnalités documentaires dans son CMS dédié aux communications commerciales OpenText Exstream
  • l'intégration de nouvelles capacités analytiques à base d'IA dans OpenText Digital Asset Management
  • une plus grande flexibilité des outils low-code d'OpenText AppWorks
  • le Machine Learning dans OpenText Discovery qui doit « transformer » la façon dont les services juridiques des entreprises et les cabinets indépendants répondent à leurs clients.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close