Microsoft

Microsoft met à profit FSLogix pour ses applications Office en environnement virtualisé

L’éditeur ouvre cette technologie, acquise à l’automne dernier, au-delà des clients Office 365 ProPlus et la met désormais à disposition de tous ses clients Microsoft 365.

Microsoft continue d’étendre l’éventail de ses clients susceptibles de profiter de la technologie de FSLogix, rachetée à l’automne dernier. Dans un billet de blog, Jared Spataro, vice-président corporate de l’éditeur en charge de l’offre Microsoft 365, explique que FSLogix est désormais disponible pour tous les clients de cette offre, sans surcoût. Cela vaut pour les licences E3/E5/A3/A5/F1 et Business, notamment.

Microsoft a fait l’acquisition de FSLogix à l’automne dernier, s’offrant ainsi un élément clé de la concrétisation de sa vision du poste de travail. En particulier, FSLogix Office 365 Containers résout les problèmes qui surviennent lorsque l’on utilise Office 365 dans un environnement virtualisé. Accessoirement, FSLogix était l’un des partenaires du lancement de Windows Virtual Desktop, fin septembre dernier. Et ce n’est pas un hasard : sans cette technologie, l’arrivée de Microsoft dans le monde du DaaS aurait été marquée par une incompatibilité avec une offre SaaS phare, Office 365.

Mais les conteneurs Office de FSLogix se distinguent également par leur capacité à activer le mode Cached Exchange pour Outlook, dans les environnements RDSH et VDI non persistants. Ce n’est donc pas hasard si Microsoft a ouvert largement, fin mars, cette technologie à ses clients utilisateurs de postes de travail déportés : tous les titulaires de licences RDS-CAL, RDS-SAL, VDA ou WVD peuvent depuis lors utiliser les outils de FSLogix pour leurs applications en local comme en mode cloud.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

- ANNONCES GOOGLE

Close