Pure Storage accélère ses baies haut de gamme avec de l’Optane

Les nouvelles unités DirectMemory occupent quatre ou huit emplacements et apportent un cache qui accélère les lectures, au point d’atteindre 90 % de la vitesse d’un SAP Hana en RAM pour 65 % moins cher.

Pure Storage équipe désormais ses baies SAN haut de gamme FlashArray//X70 et X90 avec des modules de cache appelés DirectMemory qui réduisent la latence en lecture de 20 à 50 %. Les publics visés sont les grands comptes qui exécutent des SAP Hana, les hébergeurs de sites web et, dans une moindre mesure les utilisateurs de VMware, ces derniers représentant la catégorie de clients la plus importante du fournisseur.

« SAP Hana dispose de deux modes fonctionnements : le classique, qui consiste à mettre toutes les données en RAM, et le mode TDI dans lequel une partie de la mémoire est virtualisée sur le stockage. Selon nos tests, Hana en mode TDI sur une baie FlashArray//X équipée de modules DirectMemory atteint 90 % de la vitesse d’un Hana qui tourne uniquement en RAM, mais notre solution coûte 65 % moins cher », lance Matt Kixmoeller, le directeur de la stratégie chez Pure Storage, lors de l’événement américain PureAccelerate2019 qui se tenait mi-septembre à Austin.

Selon les informations que LeMagIT a pu obtenir, une FlashArray//X90 donnée jusque-là pour avoir une latence en lecture de 250 microsecondes pourrait, avec des modules DirectMemory, descendre aux alentours de 100 microsecondes. Le constructeur se défend néanmoins de citer des mesures précises, car la latence dépendrait fortement, selon ses dires, des types de traitements ou de requêtes effectués.

De manière plus pragmatique, les modules DirectMemory n’accélérant que les opérations de lecture, leur efficacité dépend de la présence ou non des bonnes données dans le cache. Le système d’exploitation, Purity, y place les informations les plus consultées, mais il prévoit difficilement quand les applications auront besoin des autres. Le problème ne se pose pas en écriture, puisque toutes les données entrantes dans la baie sont d’abord stockées dans sa RAM, ce qui fait que l’écriture est toujours plus rapide que la lecture.

Si Pure Storage estime que les hébergeurs sont plus concernés par les modules DirectMemory que les utilisateurs de VMware, c’est parce que le gain de performances est plus significatif lorsque la baie FlashArray X est reliée aux serveurs au moyen d’une connexion NVMe-over-Fabrics. Or, Pure Storage a choisi en l’occurrence l’implémentation NVMe-over-RoCEv2 pour laquelle il existe un pilote Linux, mais toujours pas de pilote VMware.

Une concurrence qui s’aligne déjà

Les modules DirectMemory ne sont en fait rien d’autre que des cartes NVMe Optane D4800X d’Intel.

L’amélioration qu’apporte ici Pure Storage à ses baies SAN FlashArray//X est en tous points similaire à l’amélioration toute récente des baies PowerMax chez Dell EMC : les modules DirectMemory ne sont en fait rien d’autre que des cartes NVMe Optane D4800X d’Intel.

« Nous avons choisi ce modèle, car il dispose de deux ports PCIe, ce qui permet de relier le même cache aux deux contrôleurs afin d’être tolérant aux pannes. La plupart de nos concurrents qui ajoutent des unités de cache dans leurs baies ont un cache par contrôleur, ce qui signifie que, contrairement à nous, ils perdent du temps à reconstruire un cache en cas de défaillance d’un contrôleur », dit Matt Kixmoeller en faisant surtout référence aux baies de disques mécaniques actuelles qui comportent des SSD en guise de cache.

Rappelons que ces modules Optane sont des NVMe fabriqués non pas à partir de NAND, comme sur les autres disques Flash, mais à partir de composants 3D XPoint. Ceux-ci permettent aux modules Optane d’atteindre une latence de 10 microsecondes, contre environ 100 microsecondes pour des unités NVMe classiques, et 50 microsecondes pour les unités NVMe spéciales – appelées DirectFlash – qui offrent l’espace de stockage dans les baies FlashArra//X70 et X90.

Intel fabrique également des modules Optane DC PMEM, soit des composants 3D XPoint montés sur des barrettes DIMMs classiques et qui ont une latence de 350 nanosecondes (0,35 microseconde). Mais, jusque-là, NetApp est le seul constructeur de stockage à en tirer parti, via son logiciel Max Data.

Pour compléter le contexte, signalons que HPE a annoncé qu’il doterait lui aussi bientôt ses nouvelles baies Primera de modules Optane D4800X.

Plug’n’play

« L’intérêt de notre solution par rapport aux implémentations faites par la concurrence est que nous sommes plug’n’play : il suffit d’insérer les modules DirectMemory et la baie est accélérée, sans qu’il soit besoin de paramétrer quoi que ce soit. »
Patrick SmithDirecteur technique EMEA, Pure Storage

Deux options sont possibles sur les FlashArray//X70 et X90 : soit quatre modules DirectMemory de 750 Go chacun (soit 3 To de cache), soit huit (6 To). Contrairement à Dell EMC, Pure Storage n’annonce pas encore de module de 1,5 To. « En même temps, Dell EMC avait annoncé l’arrivée des modules Optane il y a 18 mois, mais ils ne les livrent qu’aujourd’hui. Il faudrait vérifier si leurs modules de 1,5 To sont effectivement déjà disponibles », commente un client rencontré par LeMagIT et qui a tenu à rester anonyme.

« L’intérêt de notre solution par rapport aux implémentations faites par la concurrence est que nous sommes plug’n’play : il suffit d’insérer les modules DirectMemory et, instantanément, la baie est accélérée, sans qu’il soit besoin de paramétrer quoi que ce soit », assure Patrick Smith, le directeur technique de Pure Storage pour la zone EMEA.

Les baies FlashArray//X70 (3U) et X90 (6U) disposent respectivement de 24 et 48 emplacements, chacun accueillant d’ordinaire des NVMe DirectFlash de 18,3 To. Installer quatre ou huit modules DirectMemory réduira donc leur capacité interne maximale, en brut, de 73,2 et 146,4 To. Un inconvénient à relativiser dans le sens où les baies supportent l’ajout de tiroirs supplémentaires DirectFlash Shelf (3U) de 24 emplacements et que la déduplication offerte par le système Purity permet de multiplier par 4 la capacité.

En Europe, selon différents bureaux analystes, Pure Storage serait le quatrième vendeur de baies Flash, derrière Dell EMC, NetApp et HPE.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close