sdecoret - stock.adobe.com

MobileIron veut faciliter le déploiement d’applications mobiles d’entreprise

L’éditeur vient d’annoncer le rachat de l’Allemand Incapptic Connect. Celui-ci a développé une solution visant à aider à industrialiser le processus de déploiement d’applications mobiles d’entreprise. Et il a déjà séduit quelques grands comptes.

MobileIron vient d’annoncer le rachat d’Incapptic Connect, pour quelque 6 M$. Dans un communiqué de presse, l’éditeur affiche ses ambitions : simplifier le processus de déploiement des applications mobiles d’entreprise. De fait, la jeune pousse allemande Incapptic Connect, fondée en 2016 par Rafael Kobylinski – notamment resté 7 ans chez Apple – a développé un logiciel d’automatisation de la mise à disposition de ces applications.

Suite de l'article ci-dessous

Incapptic Connect doit ainsi assurer toutes les étapes séparant le développement de la boutique applicative ou du système de gestion des applications mobiles (MAM) d’entreprise. Il peut s’utiliser via une interface Web ou s’intégrer à des systèmes d’intégration continue – via une API Json. Un plug-in pour Jenkins est également disponible.

De l’autre côté, Incapptic Connect peut alimenter les magasins applicatifs d’Apple et de Google, mais également ceux d’entreprise de MobileIron, de VMware, de Soti, ou encore de Microsoft. Entre les deux, le logiciel peut assurer la signature des applications mobiles, gérer les workflows d’approbation, générer les certificats des notifications push pour iOS, surveiller les dates d’expiration de ces certificats ainsi que celles de ceux utilisés pour la signature des applications.
Incapptic Connect permet également de garder un œil sur son portefeuille applicatif complet, et de gérer une base de connaissance, notamment. La jeune revendique notamment Lufthansa et Schindler parmi ses clients.

Pour Andrew Hewitt, analyste chez Forrester, MobileIron s’attaque là à l’un des principaux obstacles à la mobilité d’entreprise : « le processus de test et de validation des applications dans les magasins applicatifs OEM a toujours été très difficile. Les professionnels de la mobilité y passent un temps considérable ».

Mark Bowker, analyste senior au sein de l’Enterprise Strategy Group, ne voit pas les choses autrement : « on observe souvent des développeurs qui créent une application… sans penser à l’avance à une solution de gestion des terminaux mobiles ». Et dans pareille situation, les administrateurs ne disposent pas d’une orientation claire pour sécuriser, gérer le déploiement et maintenir l’application à jour. Alors pour Mark Bowker, « cette acquisition permet à MobileIron d’entrer plus tôt dans le processus de développement et de déploiement de l’application ».

« Les entreprises doivent trouver des moyens plus efficaces et plus rapides de fournir des applications mobiles. »
Holger MuellerVP et analyste, Constellation Research

Pour Holger Mueller, vice-président et analyste principal chez Constellation Research, cette acquisition pourrait ouvrir la voie à de nouveaux gains de productivité pour les entreprises : « les entreprises doivent trouver des moyens plus efficaces et plus rapides de fournir des applications mobiles. Cela recouvre non seulement l’administration des appareils, mais aussi l’approbation et la fourniture rapide [des applications] dans les bons magasins applicatifs ».

Pour approfondir sur Gestion des applications et terminaux

- ANNONCES GOOGLE

Close