Jr Casas - Fotolia

« Applications et Données » numéro 8 : l’IT définitivement un moteur stratégique

Chaque trimestre, dans le magazine « Applications et Données », retrouvez les projets les plus innovants, des conseils d’experts et des analyses détaillées sur l’évolution des solutions métiers, de la BI et de l’IA appliquée.

Avec la crise du coronavirus, l’IT est plus que jamais une fonction qui apporte des solutions stratégiques et de moins en moins un simple support. Ce constat est celui du Gartner qui a organisé plusieurs webinars sur ce sujet, courant avril.

Suite de l'article ci-dessous

La rédaction du MagIT et d’« Applications et Données » ne pourrait pas être plus en accord avec ce constat. C’est pourquoi, chaque trimestre, ce magazine explore les coulisses de projets parmi les plus innovants qui – au-delà de leurs pouvoirs de transformation concrète – pour ceux qui les ont faits, peuvent vous inspirer pour votre entreprise.

C’est pourquoi, chaque trimestre, nous publions des avis d’analystes et des conseils d’experts afin de concrétiser vos déploiements et tirer le plus de valeur de vos données.

C’est aussi pourquoi, chaque trimestre, nous sélectionnons des « histoires » et des dossiers afin de vous renforcer dans votre position de moteur au sein de votre organisation.

Ce numéro 8 ne fait pas exception. Au sommaire, vous y trouverez une blockchain (oui, une vraie !! Comme quoi cela existe…) que les greffiers de France et de Navarre ont mise en place pour la production du K-bis. Un projet opérationnel qui devrait s’étendre dans les mois à venir. Dans la justice également, vous lirez comment la chambre des notaires entend utiliser l’Intelligence Artificielle pour (mieux) faire des estimations immobilières.

Puisque nous parlons d’IA, vous saurez comment le Français Dataiku se fait petit à petit une place dans un secteur ô combien sensible : la défense et le renseignement. Dans l’IA toujours, Gartner partage avec nous quatre de ses conseils exclusifs pour réussir vos propres projets.

Côté applications, ce numéro de printemps fait le point sur une question de plus en plus d’actualité : si l’on passe son ERP dans le cloud, que doit-on garder sur site et que peut-on migrer ? Une question complexe à laquelle peuvent répondre cinq bons principes.

Côté écosystème, et avec du recul – car c’est également la vocation de ce magazine de faire un pas de côté – la rédaction s’est également penchée sur l’accord historique (mais aussi parmi les moins bien compris par les analystes en 2019) entre Oracle et Microsoft. Pour éclairer ce rapprochement-surprise, nous nous sommes entretenus avec un des ses architectes actuels chez Oracle, Clive D’Souza. Où l’on découvre qu’utiliser ces deux clouds (Azure et OCI) vise en fait à répondre à trois cas d’usages bien identifiés.

Déjà bien fourni, ce sommaire serait grandement incomplet sans son dossier de Une sur une technologie de plus en plus à la mode : le RPA. Ce dossier dresse le profil type du processus adapté à ces outils, et sur la manière de sélectionner, sans se tromper, les workloads éligibles parmi ceux de vos métiers (ceux qui créeront réellement de la valeur en étant ainsi automatisés).

Enfin, en guise de digestif – un très bon digestif, s’entend – « Application & Données 8 » s’est plongé sur la manière dont Pernod Ricard s’est distillé un savant cocktail de Big Data et d’analytique.

Un numéro, qui nous l’espérons, inspire sans enivrer, et à consommer sans modération. En tout cas autant que vous en aurez l’envie.

Téléchargez gratuitement « Application & Données 8 »

Pour approfondir sur Applications métiers

Close