beckmarkwith - Fotolia

Xpand : MariaDB veut améliorer l’exécution des requêtes distribuées

L’éditeur du SGBDR open source met à jour sa plateforme MariaDB, qui non seulement intègre un support Kafka amélioré et un moteur de stockage InnoDB plus rapide, mais aussi un moteur de requêtes SQL distribuées pour accélérer les performances.

L’actualité de l’éditeur californien a été très chargée en 2020. Il a lancé sa DBaaS nommée SkySQL le 31 mars. Le 9 juillet dernier, MariaDB a levé 25 millions de dollars.

Suite de l'article ci-dessous

MariaDB X5 est la deuxième version majeure de la plateforme de base de données open source en 2020. Pour rappel, la plateforme X4 est disponible depuis le 14 janvier de cette année.

X5 comprend la version 10.5 de MariaDB Enterprise Server, MaxScale 2.5 et ColumStore 1.5. Community Server, la version open source du SGBD, est également disponible en version 10.5.

La principale fonctionnalité à retenir, c’est la disponibilité d’un système de distribution des requêtes SQL.

Xpand, c’est le nom du moteur qui permet de gérer les capacités SQL distribuées de MariaDB X5, mais aussi d’ajouter des nœuds pour agrandir ou diminuer la taille de la base de données.

Xpand, un moteur pour distribuer les requêtes SQL

Le moteur intelligent Xpand distribue les données des tables, ainsi que les index entre les instances de la base de données, pour permettre aux utilisateurs d’effectuer des requêtes distribuées sur tous les nœuds. De la sorte, les données sont répliquées, donc moins sensibles aux pertes, plus accessibles et les requêtes s’exécutent plus rapidement, même pour les plus complexes d’entre elles, selon MariaDB. Pour ce faire, les requêtes sont divisées en portion pour s’exécuter sur les nœuds disponibles.

« Il s'agit d'une capacité de requête SQL parallèle entièrement distribuée permettant [...] d'obtenir un SLA de 99,999 % même pour des applications de grande envergure. »
Michael HowardPDG, MariaDB

Michael Howard, PDG de MariaDB, assure que ce mécanisme n’utilise pas une technologie de sharding depuis la couche applicative, dans laquelle seuls des bouts de données sont distribués. Au contraire, « Xpand fournit une structure de données qui gère les données selon une approche plus évolutive », souligne-t-il.

« Il s’agit d’une capacité de requête SQL parallèle entièrement distribuée permettant de partitionner les tables de n’importe quelle manière de haut en bas à travers les clusters et d'obtenir un SLA de 99,999 % même pour des applications de grande envergure », vante Michael Howard.

Matt Aslett, directeur de recherche chez S&P Global Market Intelligence, considère que la décision de l’éditeur d’activer les capacités SQL distribuées, qui permettent de passer la base de données SQL à l’échelle, intéressait une partie des clients de MariaDB.

« La combinaison du contrôle des accès concurrents et d’un consensus pour soutenir la cohérence des données sera certainement intéressante pour les clients ayant besoin d’un support sur des transactions distribuées au niveau international », indique Matt Aslett.

Michael Howard partage l’analyse de Matt Aslett. Selon lui, certains clients seront intéressés par les fonctionnalités SQL distribuées. « MariaDB s’engage maintenant avec des clients, pour répondre à des cas d’usage qui n’auraient pas été facilement réalisables auparavant », dit-il.

Bien qu’il ait refusé de nommer les sociétés concernées, Michael Howard assure que de grands éditeurs SaaS commencent à utiliser MariaDB, en raison des capacités distribuées dans la mise à jour X5. Le PDG ajoute que les clients du secteur des services financiers sont également intéressés par cette technologie.

ColumnStore et InnoDB optimisés

MariaDB X5 bénéficie également d’améliorations du stockage en colonne. Selon le PDG de MariaDB, ColumnStore doit maintenant être plus rapide et plus cohérent et intègre une capacité de haute disponibilité complète, grâce au déploiement d’une API dédiée à la gestion des clusters.

Le moteur de stockage InnoDB, qui est un élément central de MariaDB, est également mis à jour pour accélérer les opérations de la base de données. La taille des logs et le nombre de fils de purge sont modifiables sans redémarrage, peut-on lire dans le communiqué de presse associé.

« Dans cette version d’InnoDB, nous voulions vraiment augmenter le débit d’écriture à haute vitesse des applications. »
Michael HowardPDG, MariaDB

« Dans cette version d’InnoDB, nous voulions vraiment augmenter le débit d’écriture à haute vitesse des applications », assure Michael Howard.

Une meilleure intégration d’Apache Kafka

Comme d’autres bases de données, MariaDB est souvent utilisée avec Apache Kafka, la technologie de streaming d’événements open source.

Bien que MariaDB permette depuis longtemps aux applications d’introduire des données Kafka dans la base de données, l’éditeur assure avoir simplifié le processus. Pour être plus précis, les résultats des topics Kafka sont mis en cache dans un cluster Redis.

Il n’y a pas d’approche révolutionnaire de Kafka dans X5, mais plutôt une série d’améliorations progressives. « Nous avons donc simplement amélioré l’interface et les capacités en temps réel », déclare le PDG.

Enfin, la mise à jour majeure ajoute un plug-in vers les coffres-forts Hashicorp Vault pour mieux protéger les secrets en dehors de la base de données.

Pour approfondir sur Outils décisionnels et analytiques

Close