OpenText place ses jalons dans la transformation numérique

L’éditeur a ré-organisé ses activités en France, en créant deux directions commerciales distinctes pour les grands comptes et les PME, et en verticalisant son approche. Benoît Perriquet, vice-président Europe du Sud, parle également de l’intégration d’Actuate.

« Nous en sommes en train de vivre une révolution avec le numérique et la révolution de l’Information démarre », a déclaré Alan Howatson, le directeur marketing d’OpenText, en visite à Paris pour l’édition 2015 de l’Innovation Tour de l’éditeur qui avait lieu la semaine dernière à Paris.

Une façon de traduire concrètement la stratégie actuelle d’OpenText : faire valoir son ADN de spécialiste historique de la gestion de l’information dans le contexte très porteur de la transformation numérique des entreprises. C’est en partie là aujourd’hui que l’éditeur doit tenir sa place.

« La transformation numérique des entreprises ne porte pas uniquement sur le Marketing numérique. La transformation a lieu dans tous les silos de l’entreprise », résume quant à lui Benoît Perriquet, vice-président Europe du Sud d’OpenText, dans un entretien avec la rédaction. Et donc, bien au niveau de l’EIM (Enterprise Information Management), cœur d’OpenText, « en valorisant le patrimoine informationnel de l’entreprise. »

« La réalité de cette transformation numérique, qui a déjà commencé, est qu’elle a créé des silos d’informations dans l’entreprise. Et l’organisation en silo est un frein à cette transformation », ajoute-t-il. L’éditeur entend donc jouer sa carte dans ce domaine pour « simplifier le modèle d’opération, les processus et accélérer les échanges dans l’entreprise, pour enfin accompagner les entreprises dans la mise en place d’une plateforme pour casser ces silos ».

Actuate, intégré au Cloud de GXS et dans la suite Discovery

Pour mémoire, OpenText dispose d’un portefeuille technologique composé de cinq suites phares (Content, Discovery, Experience, Process, Information Exchange), nées de rachats, parmi lesquelles ceux de Cordys dans la gestion de processus métiers, GXS, dans les échanges transactionnels B2B, et dernier en date, Actuate, dans la BI et l’analytique – parmi les plus récents.

Autant de briques technologiques qui viennent servir la transformation numérique des entreprises. Côté Actuate, Benoît Perriquet précise d’ailleurs que des points d’intégration entre l’offre BI et la génération de tableaux de bord seront réalisés avec l’offre Cloud de GXS. D’autres synergies seront effectuées sur les briques Content Management et Expérience « dans lesquels nous allons avoir des dashboards d’usage ».

Enfin, la partie analytique d’Actuate devrait être intégrée à la suite Discovery, « une suite complémentaire aux autres, notamment sur la partie Search et sémantique », lance Benoît Perriquet. Des intégrations sont également en cours dans les autres suites OpenText, confirme-t-il

France : évolution de l’organisation, plus verticalisée

Et en France ? Comme une illustration symbolique du positionnement d’OpenText, tourné vers la transformation numérique, le directeur France a souhaité faire évoluer son organisation.

« La France a 800 clients, des grandes entreprises à d’autres à la taille plus réduite. Il faut donc les adresser au mieux », résume Benoît Perriquet, arrivé il y a un an. La société a donc opéré à des ajustements organisationnels pour traduire les typologies de clients dans l’Hexagone : d’abord au niveau commercial, avec la mise en place d’une direction commerciale grand comptes et une seconde orientée sur le mid-market.

La société a également « verticalisé » son approche en recrutant des profils davantage orientés métier, capables de comprendre les exigences spécifiques des clients. Un point important lorsqu’on se positionne au cœur de la transformation numérique des entreprises, commente encore Benoît Perriquet. Les effectifs ont augmenté de 20% dans l’Hexagone ces douze derniers mois.

SAP : un partenaire clé dans les activités en France

En France, les activités ont connu « une croissance à deux chiffres », explique-t-il (le groupe ne détaille pas les chiffres pour la France, dans le monde OpenText a réalisé un CA de 1,6 milliard de dollars en 2014). Et parmi les importants porteurs d’affaires en France, Benoît Perriquet cite SAP.

Les clients SAP sont très intéressés pour faire un lien entre les processus et le contexte du processus, le document et l’information

Benoît Perriquet, Actuate

Les deux groupes ont en effet créé un portefeuille 14 de solutions communes depuis 2007, dont SAP Extended ECM by OpenText, SAP Portal Content Management by OpenText, SAP Invoice Management by OpenText, ou encore SAP Content Management for Microsoft SharePoint by OpenText.

« SAP est un partenaire. La croissance liée à nos activités avec SAP a augmenté d’un facteur de 10 sur les 12 derniers mois. Nous connaissons un bon alignement et une bonne intégration avec les équipes de SAP, précise Benoît Perriquet. Les clients SAP sont très intéressés pour faire un lien entre les processus et le contexte du processus, le document et l’information (une facture, un état comptable, un contrat) ». 

D’importants projets seraient nés de cette synergie. De quoi alimenter la croissance du groupe en France. D’autant qu’avec SAP, acteur clé de la commande publique dans l’Hexagone, OpenText commence à entrer sur de très gros projets dans le secteur public. « Ce qui est nouveau pour nous », conclut Benoît Perriquet.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close