Cybrain - Fotolia

eZine Storage n°3 : Quelle évolution pour les infrastructures de stockage ?

Le stockage fait partie des grands pans de l’IT impacté par le Cloud et les infrastructures hyperconvergées par exemple. Une incidence évidente sur la consommation du stockage, son administration et son utilisation finale que ce numéro 3 de Storage tente de décrypter.

Révolution ou évolution ? C’est l’une des questions que l’on pourrait se poser à la lecture du n°3 de notre eZine Storage, entièrement dédié à la thématique Stockage,  disponible en téléchargement sur notre site. Le secteur, bouleversé par les grandes tendances de l’IT moderne, en premier lieu le Cloud, vient rompre avec les principes d’architecture classiques.  Faut-il désormais considérer le Cloud comme un chaînon indispensable dans  un plan de reprise après sinistre ? Quelles sont les conditions optimales pour y avoir recours et opter pour un déplacement de ses sauvegardes hors du datacenter de l’entreprise ?

Autre exemples symptomatiques d’un secteur qui se mue, les appliances hyperconvergées ou encore les offres de partage de fichiers d’entreprise de type Dropbox.

Si globalement, c’est la façon même de délivrer et de gérer le stockage qui est bouleversé, ll s’agit également d’une remise en cause de son existence, apprenons-nous dans ce numéro de Storage. Passer du datacenter interne au Cloud, d’un modèle de stockage centralisé à un autre résolument distribué. Dans un tel modèle, l’administration traditionnelle du stockage converge un peu plus avec l’administration de système et l’infrastructure de stockage est grandement simplifiée (plus de SAN à administrer, plus de prob­lèmes de version de pilote de carte HBA à régler, etc.).

Enfin, et c’est là un des objectif clé, la façon de fournir des outils de stockage aux utilisateurs. Au lieu de délivrer des répertoires partagés via un système de fichiers en réseau comme NFS ou SMB 3.0, on partage et on synchronise des fichiers via des protocoles propriétaires optimisés pour le web, permettant une ges­tion granulaire des droits des utilisateurs.

Une transformation évidente que les entreprises ne doivent pas subir mais plutôt anticiper et, comme le montre ce numéro, toute résistance serait futile. L’heure est à l’agilité et au stockage dynamique qui s’adapte tant  aux besoins  des utilisateurs mais aussi – et surtout- des applications.

Et justement, la  programmatique et la virtualisation sont les clés de cette agilité.  Sans réseau ou stockage logiciel  (SDN ou SDS – Software Defined Network ou Storage) et sans convergence, ce dynamisme si recherché s’apparenterait à un parcours du combattant. Sans parler de son exploitation.

Ces sujets seront également au cœur du séminaire  LeMagIT « Infrastructures Agiles » : Les promesses du SDS et des infra convergées, qui se tiendra le 20 octobre prochain à Paris. Des experts internationaux ainsi que des entreprises du secteur viendront y apporter leurs bonnes pratiques et leurs témoignages et enfin, répondre aux  questions  que posent justement ces bouleversements. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close