Stockage : Manutan change de fournisseur pour soulager ses équipes IT

Le géant de la distribution, qui mise sur la satisfaction de ses clients et de ses collaborateurs, a choisi un fabricant de baies de disques qui simplifie toutes les tâches de maintien en opération.

Manutan, le distributeur d’équipements et de fournitures pour les entreprises, n’avait pas seulement besoin de baies de stockage plus rapides pour suivre la croissance de son activité en ligne. Il lui fallait surtout une solution qui soulage enfin ses équipes informatiques.

Suite de l'article ci-dessous

« Notre culture d’entreprise est la qualité de service. Trois indicateurs orientent en permanence nos stratégies : le taux de satisfaction de nos clients, le taux de satisfaction de nos partenaires, le taux de satisfaction de nos salariés. Nous sommes une entreprise qui existe depuis les années 60 et qui a été bouleversée par l’importance grimpante du web, à partir duquel se font aujourd’hui 70% de nos ventes. Dans ces conditions, nous devons à la fois maintenir une informatique réactive et éviter le stress que cela suppose sur nos équipes IT », explique au MagIT Sylvain Coquio, le DSI du groupe Manutan.

Il faut dire que les nerfs de Manutan n’ont cessé d’être mis à rude épreuve ces derniers temps. En février dernier, le groupe était victime d’une cyberattaque qui a paralysé son activité principale pendant huit jours et ses outils métiers pendant trois semaines. « Cet événement a marqué les esprits et l’ensemble des collaborateurs a soudainement pris conscience du rôle clé que joue l’informatique dans notre activité », dit le DSI, en évoquant une large refonte des systèmes en place.

À la tête de vingt-cinq filiales en Europe, Manutan affiche un chiffre d’affaires annuel de 800 M€ et 600.000 produits référencés. Ils vont de l’équipement de bureau (chaises, tables...) ou d’entrepôts (rayonnages...) aux matériels pour les hôpitaux, pour les clubs de sport, pour les écoles, en passant par tout le nécessaire pour les artisans (plombiers, électriciens...).

Ses deux datacenters hébergés chez Equinix en région parisienne exécutent les sites web de la marque sur des plateformes e-commerce, ainsi que l’ERP et les applications de supply chain. En tout, l’informatique représente 1200 serveurs virtuels, à 80% sous Windows pour les applications métiers et à 20% sous Linux pour les sites web. Ces datacenters sont reliés à toutes les filiales par des lignes MPLS qui serpentent l’Europe, en attendant de les équiper bientôt toutes de SD-WAN.

Les équipes IT débarrassées de 25% du temps d’administration

L’un des enjeux techniques de Manutan est de stocker des données dont la taille croît de 5% par an. Un autre est de faire en sorte qu’une transaction sur son site web ne dure jamais plus de cinq secondes, délai au-delà duquel un client annule son achat pour cause de lenteur expérimentée sur le site web. En 2017, les deux baies de stockage HPE 3PAR alors en place ne permettaient plus de répondre à ces enjeux-là.

« Nous avons alors mené une étude de marché pour remplacer nos baies 3PAR par des équipements plus modernes. Parmi les candidats possibles, Pure Storage nous a immédiatement séduits avec une proposition d’essai gratuite : ils nous installaient les machines, nous laissaient les utiliser pendant un certain temps et les reprenaient sans frais si elles ne nous convenaient pas », raconte Sylvain Coquio.

Dans une entreprise comme Manutan où tout est méticuleusement pris en compte, on mesure précisément ce que ces baies Pure Storage changent dans le travail des équipes. En l’occurrence, le personnel en charge de l’IT économise 25% du temps passé à l’administration du stockage. « Gagner 25% de temps est précieux, car cela permet à ces mêmes équipes d’avancer plus vite sur des projets très attendus de nos salariés, principalement la mise en place de bureaux virtuels en VDI depuis nos datacenters pour toutes nos filiales. »

Informatiquement parlant, les baies Pure Storage de 2017 apportent de nombreux avantages par rapport aux baies 3PAR qui dataient de 2013. Chacune des deux baies HPE 3PAR occupait 36U d’espace, fonctionnait avec trente-deux alimentations de 700 watts et offrait, en fin de carrière, 193 To de capacité utile (elles avaient été achetées avec 63 To de capacité utile au départ). Chacune des deux baies Pure Storage FlashArray//x50 n’occupe plus que 5U d’espace, fonctionne avec quatre alimentations de 500 watts et offre d’emblée 250 To de capacité utile. Cette capacité utile a été portée à 360 To dernièrement.

Sur les applications de Business Intelligence et sur l’ERP, les temps de latence étaient de 3 à 5 millisecondes sur les 3PAR, contre moins de 1 milliseconde sur les FlashArray. Le débit, mesuré notamment sur le logiciel de sauvegarde Rubrik, était de 2,5 Go/s sur les 3PAR. Il est de 6,8 Go/s sur les FlashArray. 

Une solution de stockage qui résiste au temps

Alors que l’équipe de Sylvain Coquio poursuit ses tests, un crash survient fin 2017 sur les baies 3PAR. « Cela a été l’épreuve du feu. Remettre en état les baies 3PAR allait nous demander trop de temps. Nous avons donc pris la décision de basculer en urgence toutes les données et les applications non critiques, notamment les serveurs de développement, sur les baies FlashArray pour soulager nos 3PAR. Nous avons été surpris de l’efficacité : en à peine un weekend, nous avions retrouvé un fonctionnement parfaitement normal. Nous avons donc signé avec Pure Storage. Trois mois plus tard, début 2018, toute notre production avait migré sur les Flash Array. »

Manutan est si satisfait de la solution que le groupe achètera des paires de FlashArray//X10 pour équiper chacun de ses sept entrepôts.

« Avec Pure Storage, nous n’avons plus à nous inquiéter de savoir si nos infrastructures de stockage supporteront la croissance de nos besoins. Notre contrat stipule qu’ils viennent mettre à jour régulièrement nos matériels avec des contrôleurs et des SSD plus récents. Et c’est ce qui s’est passé depuis 2018. Ils prennent rendez-vous avec nous, viennent nous présenter les nouveautés. Nous programmons une intervention. Et tout se passe tout seul, sans que cela nous coûte de notre temps », témoigne le DSI. Il ajoute que, d’une manière globale, le support de Pure Storage est bien plus réactif que celui de HPE.

Depuis, la cyberattaque de février 2021, Manutan a pris l’initiative de reconstruire deux nouveaux datacenters, plus modernes, mieux sécurisés. Les serveurs vieillissants y seront remplacés par des infrastructures hyperconvergées Nutanix dernier cri. Seules les baies Pure Storage seront conservées, car ce sont les seuls éléments en place qui soient adaptés aux besoins actuels.

« Nous avons le projet de basculer notre Business Intelligence sur un cluster Cloudera. Nos choix techniques ne sont pas encore arrêtés, mais il est fort probable que nous allions nous fournir une fois de plus chez Pure Storage pour stocker les données de ce cluster », indique Sylvain Coquio, en précisant qu’il s’agirait vraisemblablement de baies Pure Storage FlashBlade, des NAS plus adaptés aux données non structurées que ne le sont les SAN FlashArray. « En réalité, la difficulté n’est pas ici le choix de l’infrastructure de stockage, mais plutôt la scénarisation du projet, nous devons surtout déterminer ce que nous attendrons de nos datascientists. »

Pour approfondir sur SAN et NAS

Close