L’industrie automobile française se dote d’un label pour ses ERP

Le label « Solution ERP Auto Homologuée » doit clarifier le marché et faciliter le choix d’un PGI. Parmi les premiers élus : Sage (et Kardol) et les français Cegid, Galion Solutions et Infodev. Le suédois IFS devrait suivre.

Article mis à jour le 2 août 2015 : Actualisation de la liste des éditeurs et intégrateurs homologués et correction de la date de création de GALIA

L’industrie automobile est à la pointe de gestion de la chaine d’approvisionnement. Le constat est classique, mais il est réel. A tel point que pour Caténo Barberi, Chef de Produit Sage X3, le secteur est un modèle qui a inspiré jusqu’à la grande distribution et l’aéronautique.

« Un sous-traitant pour PSA doit être en capacité de livrer le constructeurs trois fois par jours », illustre-t-il pour appuyer son propos. « Et si il y a des retards, il payera des pénalités importantes. Un problème dans l’approvisionnement peut bloquer une chaine de production puisque les constructeurs fonctionnent en flux tendus ».

Clarifier un marché de l’ERP trop touffu

Ces contraintes énormes (côté fournisseurs) et les risques liés (côtés constructeurs) ont amené le secteur à se fédérer dans une association pour améliorer les échanges entre tous les acteurs de l’écosystème. Créé en 1984, GALIA (« Groupement pour l’Amélioration des Liaisons dans l’Industrie Automobile ») a – dans le cadre de ses travaux pour élaborer des standards d’échange - lancé en 2012 un programme d’homologation des ERP dédiés à l’automobile lors du salon Progiciels d’Annecy.

Ce label est issu d’un constat. « L’enjeu est d’y voir plus clair dans le marché des ERP », résume Nadine Buisson-Chavot, Chef de Projet B2B / EDI au sein de GALIA. Autrement dit, et même si elle ne le formulera pas ainsi, le marché des ERP est touffu voir trop complexe pour faire un choix sereinement et facilement. « Lorsqu’une entreprise du secteur a besoin d’un nouvel ERP ou d’évoluer, il ne sait pas vers lequel se tourner », explique-t-elle.

D’autant plus que si sur le papier tous les éditeurs savent tout faire, sur le terrain c’est loin – très loin - d’être le cas, et beaucoup de projets demandent des développements spécifiques pas forcément prévus initialement.

Pour clarifier ce choix, GALIA a donc lancé « Solution ERP Auto Homologuée » dont les premiers bénéficiaires ont été dévoilés aujourd’hui. Avec parmi eux le tandem SageKardol, et les français Cegid, Galion Solutions et Infodev.

Ceci étant, ce label n’est pas juste une homologation, précise au MagIT Pierre Jamond, Directeur de GALIA (détaché de Renault). Il concerne également des intégrateurs et des duos éditeurs/intégrateurs. « C’est un indicateur radar du respect des fonctionnalités [dont telle ou telle entreprise a besoin]. C’est un profil de compliance par rapport aux exigences », résume-t-il.

L’ERP outil indispensable pour toutes les entreprises du secteur automobile

Autrement dit, un guide pour donner des repères au moment de l’achat d’un ERP en fonction du type de société : de la PME internationale comme Valeo à la TPE sous-traitante de rang 2 (fournissant le fournisseur d’un constructeur).

C’est d’ailleurs un point important du projet. Il devient en effet quasi impossible aujourd’hui à une société du secteur – quelle qu’elle soit – de ne pas avoir d’ERP. Les normes très poussées des deux grands donneurs d’ordres finaux (PSA-Citroën et Renault) se diffusent en effet dans tout le tissu industriel qu’ils alimentent. « 90 % des processus sont normalisés », évalue Caténo Barberi de Sage.

Or choisir un ERP est « un sujet très complexe pour les TPE/PME », constate Pierre Jamond. Et ce même si des offres de d’ERP Cloud en mode SaaS sont désormais matures et adaptées à leurs profils. Le label, particulièrement pour elles donc, devrait jouer le rôle de « facilitateur ». Au grand bénéfice de toute la filière qui pourra s’appuyer – c’est en tout cas ce que l’on peut espérer – sur des entreprises aux processus opérationnels mieux maitrisés, à la rentabilité améliorée et à l’avenir plus pérenne.

« Solution ERP Auto Homologuée », label incontournable d’ici trois ans

Pour le Chef de produit Sage X3, qui travaille depuis deux ans avec GALIA, ce label « Solution ERP Auto Homologuée » est une étape importante. A l’horizon de deux ou trois ans, il lui apparaît en effet peu probable qu’un ERP non labélisé puisse être choisi par un acteur de l’automobile en France.

Il n’est visiblement pas le seul à partager cette analyse puisqu’une deuxième vague d’éditeurs ne devrait pas tarder à être annoncée. Parmi eux, le suédois IFS (pour sa branche française) et le duo Microsoft (Dynamics AX) et Silverprod sont en cours de processus d’homologation.

Quant aux autres « gros » (SAP, Oracle, Infor) il y a fort à parier qu’ils seront eux aussi rapidement de la partie, même si Pierre Jamond se refuse à tout commentaire. « Nous espérons qu’il y aura le plus d’éditeurs possibles qui s’inscriront, mais je ne peux pas vous en dire plus sur les discussions en cours ». Ce qui sous-entend qu’il y a donc bien des discussions.

Les premiers labélisés (éditeurs et intégrateurs)

  • Sage – Kardol
  • Cegid
  • Delaware Consulting
  • Galion Solutions
  • Infodev

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close