alphaspirit - Fotolia

Tibco veut accélérer l’utilisation de Fast Data dans le Cloud

Le groupe présente deux plateformes d’intégration qui permettent aux entreprises de mieux gérer les APIs via un Paas et de porter BusinessWorks dans un environnement Cloud Foundry.

Etendre la portée de sa plateforme Fast Data. Ce fut l’un des messages que l’on pouvait retenir au sortir de l’édition française de Tibco Now Tour qui s’est tenu hier à Paris. L’éditeur, devant un parterre de clients, prospects et partenaires, est venu expliquer sa stratégie et montrer comment cet acteur historique du middleware (intégration, BPM et CEP) avait peu à peu gravi les échelons pour proposer sa vision de l’utilisation opérationnelle des données – aujourd’hui traduit dans sa plateforme Fast Data donc.

Il faut dire que Tibco a entamé une mutation de son positionnement, à l’image de pure-players du middleware, comme Pegasystems (aujourd’hui centré sur le CRM) ou encore Software AG qui se sont davantage tournée  vers l’usage opérationnel de la donnée, exploitant leur socle BPM ou CEP par exemple. Par acquisitions successives, Tibco a changé son positionnement : Spotfire, mais plus récemment, Jaspersoft (BI Open Source) et Mashery (gestion des APIs). Cette mutation  a enfin poussé le groupe à s’extraire – lui-aussi – des cotations  boursières, racheté par le fonds d’investissements Vista Equity Partners pour quelque 4,3 milliards de dollars.

Une façon aussi de s’aligner sur la très tendance transformation numérique des entreprises. Et justement. Dans ce contexte le Cloud est une des priorités de Tibco. Avec la transformation numérique, le groupe entend même étendre sa cible de clients, initialement dans les DSI, vers désormais les métiers – adeptes des services Cloud – et les développeurs, a rappelé en substance Matt Quinn, le CTO et Vice-Président  produit de Tibco lors de l’événement.

Dans ce cadre, Tibco a l’ambition de porter tous les composants de sa plateforme Fast Data pour le Cloud, taillés sur mesure pour les spécificités de l’environnement.  Et cela, pour faciliter le passage au Cloud et leur manipulation dans cet environnement. Il s’agit aussi pour Matt Quinn « d’abaisser la barrière de l’adoption à nos technologies ». Et ainsi de Fast Data.

Ainsi si parmi les priorités de transformation, Tibco cite des travaux sur la facilité d’usage, le groupe entend mener une stratégie dite de « Cloud-first » pour étendre davantage sa  plateforme. Cela passe ainsi par le support de Paas, la possibilité de services managés par Tibco et enfin par la mise à disposition de ses outils sous la forme d’applications Saas. A cela s’ajoute des capacités d’industrialisation apportées par des outils DevOps et enfin des outils d’intégration.

Un iPaas pour gérer les APIs, BusinessWorks en conteneur pour Cloud Foundry

« La montée en puissance des APIs implique de  nouveaux besoins et nécessite l’usage de  nouveaux outils d’intégration », a d’ailleurs commenté Keith Guttridge, analyste chez Gartner, présent lors de Tibco Now.

Dans cette logique, Tibco a profité de son passage à Paris pour dévoiler deux solutions pour justement faciliter l’intégration de ses composants dans des environnements Cloud. Avec la volonté de consolider cette notion d’intégration, a expliqué Matt Quinn.

Tibco Cloud Integration est en fait un Paas d’intégration (iPaas), conçu pour le Cloud, qui permet de créer et de gérer des APIs  REST, via une simple interface Web.  Elle peut être utilisée aussi bien dans processus d’intégration inter-cloud que dans des environnements hybrides, explique encore Tibco. La plateforme propose une gateway qui doit faciliter l’intégration. Avec Cloud Integration, le groupe souhaite cibler les entreprises intermédiaires, qui n’ont pas forcément de DSI. La plateforme, qui peut également fonctionner de pair avec les outils Mashery, sera accessible dès novembre via le programme Early Adopter de Tibco.

De son côté, BusinessWorks, la solution d’intégration phare du groupe, se voit désormais habillé  d’une édition pour conteneur (Container Edition), dont la vocation est d’en faciliter le déploiement sur le Paas Cloud Foundry de Pivotal. Cela permet ainsi de découpler la plateforme de l’infrastructure sous-jacente et logiquement d’en accroître les capacités de dimensionnement, indique Tibco. Il s’agit de servir tous les types d’adoption du Cloud, précise enfin Matt Quinn.  Et cela passe par le bon packaging.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close