Atlantis Computing dope son offre hyperconvergée via un accord avec Dell

L'éditeur californien poursuit son offensive sur le marché des serveurs hyperconvergés via un accord avec Dell. Les serveurs FX2 du constructeur texan servent de base à trois nouvelles appliances qui s'ajoutent aux modèles existant sur base Cisco, HPE, Lenovo et SuperMicro. Les prix sont toujours aussi agressifs.

Atlantis Computing a enrichi cette semaine son offre de systèmes hyperconvergés et a aussi conclu un accord de distribution avec Dell. L'accord va permettre à l'éditeur de commercialiser une nouvelle ligne de serveurs basée sur les serveurs denses de la série PowerEdge FX2. Dell rejoint Cisco, Hewlett Packard Enterprise (HPE), Lenovo et Supermicro dans la liste des partenaires commerciaux d’Atlantis.

La solution Atlantis HyperScale est une solution d’hyperconvergence qui s’installe au-dessus de Citrix XenServer ou de VMware vSphere. Elle permet à partir d’un cluster de serveur de créer un pool de stockage distribué performant consommable par les membres du cluster. La technologie d’Atlantis HyperScale permet de doper les performances via l’utilisation de mécanismes de cache en mémoire et en faisant un usage intelligent des SSD présents sur les machines. Elle met aussi en œuvre des mécanismes de déduplication et de tiering intelligent et délivre des services de stockage avancés (VVOLS, réplication, snapshots…).

Trois nouvelles références de serveurs hyperconvergés sur base de Dell PowerEdge FX2

L’accord avec Dell couvre l’ensemble de l’offre Atlantis et débute avec l’HyperScale CX-4 pour aller jusqu’au CX-24. Le CX-4-DL s’appuie sur un châssis serveur 2U Dell PowerEdge FX2 FC630 équipé de deux nœuds biprocesseur Xeon E5-2680v3 (soit 24 cœurs par nœud). Chacun de ces nœuds dispose de 256 à 768 Go de mémoire vive, de trois SSD de 800 Go et incorpore deux ports 10 Gigabit Ethernet. Selon Atlantis, le CX-4 offre une capacité utile de l’ordre de 4 To après compression et déduplication et vise le marché des sites distants et des agences de grands comptes. La configuration peut par exemple supporter environ 200 postes de travail VDI.

Atlantis propose aussi des configurations plus musclées les CX-12-DL et CX-24-DL utilisant la pleine capacité du châssis Dell FX-2 FC630 et incluant donc 4 nœuds serveurs. Ces configurations offrent respectivement 12 To et 24 To de capacité utile de stockage Flash. Bien sûr, il est possible de créer des configurations encore plus musclées en mettant en cluster plusieurs machines de la série CX.

Comme à l’accoutumée chez le constructeur, les prix sont très agressifs puisque le CX-4-DL 100% Flash débute à environ 60 000 $ avec support 3 ans, mais il ne s’agit pas de la configuration la moins chère chez l’éditeur, ce privilège restant au CX-4-SM à base de serveurs TwinPro SuperMicro, vendu 43 000$.

Pour approfondir sur Infrastructure hyperconvergée

- ANNONCES GOOGLE

Close