alex_aldo - Fotolia

Box régionalise ses services

Conscient des contraintes réglementaires pesant sur certaines entreprises, notamment en Europe, Box concrétise une promesse de près d’un an en proposant à ses clients de confiner leurs données dans plusieurs zones géographiques.

Box vient de présenter Zones, une offre qui permet aux entreprises de choisir où stocker leurs données : aux Etats-Unis, en Irlande, en Allemagne, à Singapour, ou encore au Japon. Dans un billet de blog, Aaron Levie, patron du service de stockage en ligne, explique s’adapter ainsi à certaines contraintes réglementaires locales. Surtout, il concrétise une promesse formulée en mai 2015 à l’occasion de son troisième Box World Tour, à Londres.

Et de prendre de vitesse Dropbox qui prévoit également de déployer localement des infrastructures où ses clients européens pourront explicitement demander à ce que soient stockées leurs données. Celui-ci a en effet annoncé fin 2015 son intention de développer ses infrastructures locales. Dans un billet de blog, il explique désormais que cela sera fait dans le courant du troisième trimestre, et que les données seront stockées en Allemagne.

Comme Box, il aura là recours au centre de calcul d’Amazon Web Services à Francfort, ouvert à l’automne 2014. Un succès, semble-t-il. Ping Identity n’a pas manqué d’en profiter, en mai dernier, pour s’y installer et ainsi « répondre aux demandes des clients basés dans les pays de la zone EMEA ».

Et le mouvement n’a rien d’isolé. Microsoft a annoncé, en novembre dernier, l’ouverture de deux centres de calcul en Allemagne, destinés à fournir localement Azure, Office 365, et Dynamics CRM Online, en partenariat avec un T-Systems chargé d’agir comme mandataire pour l’accès aux données.

Et d’autres acteurs sont sensibles au vent de défiance qui souffle outre-Rhin, dont Palo Alto Networks, qui s’est associé à DTS Systeme, en début d’année, afin de proposer une déclinaison allemande de son Cloud de renseignement sur les menaces, Wildfire. Une implémentation régionale dont rien ne doit quitter l’Allemagne.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close