Hitachi ajoute des fonctions NAS à ses baies VSP G

Le constructeur japonais a développé des modules NAS qui s'intègrent nativement à ses baies de stockage en mode bloc VSP G, transformant ces dernières en vraies baies de stockage unifiées.

Hitachi Data Systems a récemment annoncé l’intégration de fonctions NAS dans ses baies de stockage de milieu de gamme VSP G (Hitachi Virtual Storage Platform série G) ainsi que des fonctions natives de tiering vers le cloud pour ses mêmes baies.

Jusqu’alors il fallait connecter aux baies VSP des passerelles NAS en cluster HNAS (ex-BlueArc) pour pouvoir délivrer des services NFS ou CIFS en plus des services natifs en mode blocs (iSCSI ou FC) proposés par les baies. Désormais, ces fonctions NAS peuvent être intégrées nativement dans les baies VSP G. Hitachi a en fait développé de nouveaux modules NAS qui s’enfichent directement dans les emplacements traditionnellement réservés aux modules d’interface réseaux sur l’arrière des baies VSP G. Ces modules sont en fait des versions compactes au format 1U des anciennes passerelles NAS HNAS. Ils s’intègrent avec l’environnement d’exploitation des VSP G pour les transformer en de véritables baies de stockage unifiées capables de rivaliser avec les FAS de NetApp ou les Unity et autres VNX d’EMC.

Hitachi fait des VSP G de vraies baies unifiées 

Les baies VSP G disposent de quatre emplacements 1U en face arrière traditionnellement réservés à l’insertion des modules Ethernet et FC chargés de fournir la connectique vers les serveurs, explique Bertrand Le Quellec, l’expert technique en charge des solutions NAS chez Hitachi pour l’Europe du Sud.

" L’idée avec les nouveaux modules est que l’on accapare deux de ces emplacements pour les réserver à des cartes spécifiques qui se connectent sur le fond de panier PCIe. Ces cartes incluent six ports 10G Ethernet et embarquent une version modernisée des accélérateurs FPGA utilisés par nos passerelles HNAS". Hitachi s’appuie en plus sur les capacités de partitionnement de la baie de l’OS des baies HNAS pour virtualiser une partie de l’environnement logiciel des HNAS et piloter de façon transparente les nouvelles cartes sans impact sur les performances de la baie. Comme l’explique Bertrand Le Quellec, cette intégration s’accompagne d’une évolution d’interface puisque les opérations SAN et NAS sont désormais unifiées. L’objectif est ainsi de faciliter l’administration des services NAS qui autrefois nécessitait une interface spécifique. 

Les nouveaux modules NAS des VSP G, s'insèrent
dans les emplacements réseaux arrières des baies.

Fonctionnellement, ces deux modules 1U fournissent les mêmes services qu’un cluster de deux contrôleurs HNAS 4100 de 3U mais avec des performances deux fois supérieures (pour mémoire un cluster de deux contrôleurs HNAS 4100 délivre 4 Go/s de bande passante et près de 300 000IOPS SPEC SFS).

L’intégration des services NAS en natif aux baies VSP G a d’autres bénéfices. "L’un des intérêts pour les entreprises qui s’appuie sur le NAS pour leurs infrastructures virtualisées est que nos modules NAS ont des fonctions embarquées de déduplication de données, ce qui est particulièrement intéressant pour des applications comme la virtualisation ou le VDI" indique ainsi Bertrand Le Quellec. Hitachi a d’ailleurs veillé à assurer une intégration parfaite de ses fonctions NAS avec les API stockage de VMware (VAAI, VVols) mais aussi avec Hyper-V (via le support de SMB 3.x) et avec les environnements Oracle.

Pour l’instant, les nouveaux modules sont supportés sur les VSP G400, 600 et 800, mais pas encore sur les versions 100 % Flash (VSP-F). Mais ce support devrait arriver dans les mois à venir. Il est à noter, et c’est assez rare pour être souligné, que les possesseurs actuels de baies VSP G400, 600 ou 800 pourront faire évoluer leurs machines par simple ajout des nouvelles cartes et mise à jour de leur environnement logiciel. Le VSP G1000, le fer de lance de la firme, n’est en revanche pas concerné par les nouveaux modules.

Des fonctions de tiering cloud natives

L’intégration des fonctionnalités NAS aux baies VSP G s’accompagne de l’arrivée de fonctions d’externalisation de données vers le cloud. Cette fonction est en fait une évolution des capacités existante de la plate-forme BlueArc. Elle permet de migrer des données d’un espace NAS vers les clouds de stockage d’Amazon, Microsoft et vers Hitachi Cloud (on peut choisir un cloud destinataire par filesystem).

Hitachi Data Systems n’a pas fourni d’indication de prix pour les nouveaux modules NAS des VSP G mais selon Bertrand Le Quellec, les nouveaux modules ont un dernier bénéfice par rapport aux passerelles NAS HNAS 4100 : celui d’être moins coûteux.

Pour approfondir sur SAN et NAS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close