Hitachi dope son stockage haut de gamme VSP

Le constructeur japonais a dévoilé deux nouveaux systèmes de stockage haut de gamme 100% Flash et hybrides dans sa famille VSP, les VSP F1500 et G1500. Il a aussi mis à jour son OS SVOS avec des fonctions de déduplication et de gestion avancée de QoS.

Hitachi Data Systems a dévoilé la semaine dernière deux nouvelles versions haut de gamme dans sa ligne de baies de stockage Virtual Storage Platform (VSP) et l’arrivée de la version 7 de son OS de stockage SVOS, qui apporte notamment des capacités accrues de réduction de données et de gestion de qualité de service. Cette mise à jour intervient quelques mois à peine après l'ajout de capacités NAS natives aux baies de la gamme VSP.

L’offre de systèmes de stockage critique du constructeur s’enrichit ainsi de deux modèles, la baie 100 % Flash VSP F1500 et la baie de stockage hybride VSP G1500. Les deux systèmes sont capables de délivrer un maximum de 4,8 millions d’IOPS et sont positionnés en concurrentes directes des VMAX-AF et VMAX 3 d’EMC. Jusqu’alors, le plus performant des systèmes 100 % Flash d’Hitachi, le VSP F800 plafonnait à 1,4 million d’IOPS tandis que le VSP G1000 plafonnait à 4 millions d’IOPS. 

Pour doper les performances de ses systèmes et améliorer leur densité, Hitachi a dévoilé de nouvelles cartes Flash dotées d’une capacité brute de 14 To, contre 7 To pour les modèles précédents. La capacité maximale des deux nouvelles baies est la même que celle du VSP G1000, à savoir 8 Po (cette limite est la capacité que peut gérer la baie en interne, sachant qu’un VSP peut virtualiser jusqu’à 255 Po de stockage externe).

Selon le constructeur, le VSP G1500 est disponible immédiatement tandis que le VSP F1500 ne devrait arriver que fin décembre 2016 ou début janvier 2017. Selon Hitachi, il sera possible de faire évoluer un VSP G1000 vers un VSP G1500 par un simple remplacement des contrôleurs.

Déduplication et gestion améliorée de la qualité de service

En parallèle du lancement des nouvelles baies, Hitachi a également mis à jour son système d’exploitation de stockage SVOS en version 7. La principale amélioration est le mécanisme de réduction de données adaptatif qui combine déduplication et compression de données en mode « post-process » avec les capacités de compression natives des modules Flash FMD d’Hitachi. Selon le constructeur, ce processus de réduction de données logiciel s’adapte à la charge des contrôleurs et est optimisé pour ne pas avoir d’impact sur la performance des applications. Il s’applique aussi bien aux données stockées sur modules Flash qu’à celles stockées sur des disques durs ou sur des baies externes virtualisées par les contrôleurs VSP.

En proposant la déduplication sur ses baies VSP, Hitachi reprend une longueur d’avance sur EMC qui ne propose que la compression en ligne sur ses systèmes haut de gamme VMAX 3 et VMAX-AF.  Selon le constructeur japonais, sa technologie de réduction de données permet un ratio capacité utile sur capacité brute de l’ordre de 5:1, ce qui porte à près de 40 Po la capacité utile d’une baie VSP dans sa configuration la plus capacitive.

L’autre grande amélioration de SVOS 7.0 est la possibilité de gérer la qualité de service par LUN et non plus par port FC. Le logiciel inclut aussi une fonction de tiering permettant d’externaliser des données vers un stockage objet HCP (Hitachi Content Platform) ou vers des services de stockage en cloud comme Amazon S3 ou Microsoft Azure Storage.

L’arrivée de SVOS 7.0 s’accompagne d’une mise à jour des différents outils d’administration d’Hitachi dont Hitachi Storage Advisor, Automation Director et Infrastructure Analytics Advisor. Ce dernier qui est apparu dans le courant de l’été 2016 permet d’aider les administrateurs à diagnostiquer les problèmes de performances et à optimiser l’usage de leurs capacités. Il permet aussi de suivre en temps réel l’impact de la déduplication et de la compression.

Notons pour terminer qu’Hitachi n’a pour l’instant pas communiqué sur les prix de ses nouvelles baies. Mais faute de mieux, on a une indication de ce que seront les prix du Japonais via Hewlett Packard Enterprise, qui revend en OEM les baies VSP sous l’appellation XP7. Selon HPE, les contrôleurs des nouveaux XP7, dérivés des VSP F1500 et G1500, seront proposés à partir de 20 000 $. Les cartes Flash de 7 To et 14 To seront commercialisées à partir de 22 200 $ tandis que la licence de compression et de déduplication sera vendue au prix de 11 600 $ par baie XP7.

Approfondir

Participer à la conversation

1 commentaire

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

La déduplication de données est-elle une fonction importante dans votre décision d'achat d'une baie de stockage haut de gamme ?
Annuler

- ANNONCES GOOGLE

Close